AUS: Maleny et l'intérieur des terres

Publiée le 29/07/2018
Découverte de l'intérieur des terres pour changer de paysage et de la côte. Au programme : balade en forêt, village typique, paysage d'anciens volcans et jardins botaniques.

Glass House Mountains, Maleny et alentours

Cela fait 10 jours que nous longeons la côte depuis Cairns, et outre notre escapade d'une journée dans les Tablelands, nous parcourons exclusivement des paysages de plage. Pour changer, et surtout car sur cette partie de la côte, il n'y a rien de spécial en dehors de villes balnéaires très huppées (Noosa), nous prenons de la hauteur et entrons dans les terres pour voir l'arrière pays. C'est ainsi que d'Hervey Bay, nous rejoignons la ville de Maleny en traversant champs puis montagnes et vallons.

Cette petite ville est charmante et très fréquentée, contrairement à ce qu'on pensait et de façon surprenante car il n'y avait pas âme qui vive (ou très peu) dans les derniers kilomètres parcourus. La rue principale est pleine de boutiques, cafés, librairies, et très animée. Après renseignement pris à l'office du tourisme, nous partons visiter les jardins botaniques. 

Il s'agit en fait d'une grande propriété privée avec une vue magnifique sur les Glass House Mountains, précédemment une ferme d'élevage reconvertie en jardins avec étangs, bancs, kiosques et une énorme volière abritant des oiseaux de 60 pays différents. La plupart sont des espèces différentes de perroquets, perruches et cacatoès qui donne un spectacle de multiples couleurs. C'est aussi un sacré vacarme. Certains spécimens plus apprivoisés, en dehors de la volière, savent même parler qqs mots et chanter. Les enfants peuvent également les prendre sur leurs épaules.

En tout cas, l'ensemble est très bien fait, même si le nombre d'espèces de plantes n'est pas énorme, et le paysage est sublime

Les montagnes que l'on aperçoit depuis ce domaine, sont en réalité d'anciens cratères de volcans. Mais contrairement à d'habitude, c'est l'érosion des sols (sur plus de 400 mètres) sur des millénaires qui a créé ces montagnes. Nous passons un bon moment dans ces jardins.

Nous passons la nuit un peu plus loin à Landsborough.

La vue des jardins
Les perroquets apprivoisés
Les jardins, partie étang
Côté  cascade
Il y a même un ancien bateau de pêche
Et une cabane dans les arbres
La volière avec ses oiseaux multicolores
Les jardins en fin d'après midi

La forêt des Hinterlands

Le lendemain, toujours sur le conseil de l'office du tourisme, nous allons à la réserve de Mary Cairncross. Nous prenons notre petit déjeuner entre une vue incroyable sur les montagnes et la forêt de la réserve. 

Cette forêt de 55 hectares était une propriété privée que les 3 soeurs héritières donnèrent à la localité du coin en 1941 sous conditions que cette forêt soit protégée. Le chemin qui la traverse fait moins de 2kms et permet de découvrir cet écosystème très riche. Il abrite d'ailleurs 141 espèces d'oiseaux, 25 espèces de mammifères, 34 espèces de reptiles, 17 espèces d'amphibiens et des centaines d'insectes différents. De tout ceci, nous verrons surtout une partie des 100 essences d'arbres et quelques-unes des multiples plantes, mais aussi entendrons les chants de dizaines d'oiseaux différents et croiserons un wallabie.  

Cette balade fut très relaxante et nous a beaucoup plu. Un centre d'exposition à l'entrée explique de façon ludique cet écosystème. Du coup, les enfants ont bien appréciés également.

Les arbres ici sont d'une taille démesurée
Surtout en hauteur!
Les lianes créent des formes improbables
Racines tentaculaires
0 commentaire