Tranquille comme Pingyao

Publiée le 30/09/2019
DU 27/09 au 30/09. Après cette folle première semaine chinoise pleine d’émotions, rien de tel que 4 jours de farniente dans la vieille ville de Pingyao. Au programme : Flâneries, préparation de la suite du voyage, mais surtout cuisine locale à gogo !

(Très) Hard Seats

A peine rentrés de notre escapade sur la Muraille de Chine, nous entamons notre longue descente vers le Sud Ouest de la Chine. Première étape, Pingyao, à 600km de là.

23h55, Jeudi 26/09, nous avons trouvé notre place, voiture 15 du train K609. Comme prévu, le train est blindé. Dans notre voiture, que des sièges classiques. Tous remplis. La place est limitée pour les jambes, mais ça devrait le faire. Il y a aussi des personnes debout entre les places assises, ils ont acheté les fameuses places sans siège. Pour un train de nuit, pas réjouissant.

Face à nous, une trentenaire écoute sa musique à fond, sans écouteurs. A droite, 2 bols de nouilles chinoises sont déjà en train d'être dégustés, l'odeur envahit la rame. On se regarde, perplexes. Ça promet.

A ce moment là, tu te demandes comment tu as pu passer d'un endroit incroyable à un train bondé surchauffé en quelques heures à peine.


La nuit se passe. 4 ou 5h de sommeil grattés sur les 10h de trajet. Pour rappel, nous avions été obligés de prendre cette catégorie car le reste du train était complet. A 13€ le billet, c'est valable.

L'expérience valait la peine d'être vécue, mais ne sera pas reconduite, puisque nous ne profiterons pas du reste de la journée. La prochaine fois, pas de train de nuit sans lit ! 

Notre nuit sera rattrapée vers 17h, après une bonne sieste.

Guesthouse, restos, et ville au top. Que demande le peuple ?

Pingyao est une petite ville à l'échelle de la Chine, 500 000 habitants. La partie qui nous intéresse est encore plus restreinte, c'est la vieille ville. Remparts de 1,5km par 1,5 km. A taille humaine donc. Une sorte de St Malo, mais sans galettes !

Nous resterons ici jusqu'à Lundi après midi, soit 3 jours complets, plus qu'il n'en faut réellement. Mais on ressentait le besoin de se poser un peu.

La vieille ville est classé à l'UNESCO et ça se comprend. Nous sommes dans un décor médiéval. Ça nous rappelle les hutongs de Pékin puisque les maisons sont bâties autour de petites cours intérieures. Notre guesthouse ne déroge pas à la règle. Bien que la cour ne soit pas aménagée, on a adoré cet endroit grâce à notre chambre avec lit Kang Chinois et SdB privée. Tout ça pour 9€ la nuit ! Génial


La Guesthouse - Notre chambre au milieu à l'étage
Notre chambre, lit Kang Chinois

Entre deux visites, on a pu goûter à la gastronomie locale. Autant à Pékin - canard laqué mis à part - nous n'avions pas été trop aventureux, autant ici c'est le défilé ! Pour ne citer qu'eux : Poulet aux noix de cajou, bœuf de Pingyao, Nouilles de Pingyao (plus grosses que les nouilles classiques), poulet au soja et à la coriandre, porc braisé, dumplings, poulet sauce aigre douce (le top du top celui là).

4 jours de repos et de bouffe ! La vie quoi 👍

Tout ça dans très peu de restos différents. Il y en a surtout un qui nous a plu, dont le nom est Français, même si les propriétaires et la cuisine n'ont rien de français. Tellement plu, qu'on y a mangé 3 fois. Son nom  est "petit resto", si jamais vous passez par là, n'hésitez pas ! 

Coup de coeur pour la cuisine chinoise, un délice.
Cuisine locale
Préparation des nouilles de Pingyao - une spécialité d'ici

Bon sinon, Pingyao ça ressemble à ça :

Pas mal non ?

Les remparts
Tanguy arbore son plus beau T-Shirt
Pingyao
Pingyao
Pingyao
Pingyao
Pingyao
Pingyao de nuit
Pingyao de nuit
Pingyao de nuit
Pingyao de nuit

Une fois nos estomacs rassasiés et nos yeux émerveillés, nous profitons du temps libre pour planifier un peu la suite du voyage : Xi'an et le Sichuan pour ces prochains jours. Pour le reste on a encore du temps. 

Lundi, départ pour Xi'an. Train classique de jour cette fois. 3h de trajet et 500km toujours vers le Sud Ouest.

Début de la semaine d'or pour les Chinois, fête national mardi et anniversaire du régime communiste, les drapeaux chinois sont de sortie !!

0 commentaire