Providencia

Publiée le 30/01/2020
Isla Providencia, un joyau à l'état brut

Le grand jour est arrivé… nous allons enfin faire la découverte de l'île de Providencia sur cette dernière ligne droite en Colombie. Avant de se réjouir, il nous faudra prendre le bus de nouveau jusqu'à Santa Marta puis en prendre un autre pour Carthagène. On se serait bien passé de ce dernier trajet… alors que nous allions prendre le bus standard de Espreso Brasilia (comme pour tous nos longs trajets en Colombie jusqu'ici), nous nous sommes fait alpaguer à l'entrée de la gare par des chauffeurs qui nous ont vendu un "collectivo" qui nous ferait gagner soit disant une heure trente en évitant la ville de Barranquilla pour tracer directement sur Carthagène… On s'est vraiment fait avoir comme des bleus, non seulement on a eu droit un petit bus et désolée pour le terme mais alors vraiment pourri, sans clim et inconfortable, sans place pour mettre les jambes, et par-dessus le marché, après une heure d'attente car le bus ne partait pas tant qu'il n'était pas plein, le chauffeur a retourné sa carte de destination "Carthagène" par "Barranquilla"!!! Et pour couronner le tout, le bus s'est arrêté des milliers de fois en criant la destination envers les locaux pour remplir à ras bord le bolide qui avait déjà beaucoup de mal à avancer… Nous n'avons qu'à nous en prendre à nous -mêmes, mauvaise décision mais ça paraissait tellement beau quatre heures de trajet au lieu de cinq heures trente, au final nous n'avons même plus compté les heures!

Passons, il est temps d'aller à notre hôtel que nous avons payé une misère sur Carthagène et on a vite compris pourquoi, à l'écart du centre mais plus proche de l'aéroport, nous nous retrouvons dans un environnement très local qui fait franchement pas rêver mais nous avons passé une bonne nuit avant d'aller prendre l'avion. Nous atterrissons avec Latam Airlines sur San Andres qui est l'île voisine de Providencia. Nous n'y passerons qu'une seule nuit avant de reprendre un autre avion pour notre petit paradis. San Andres nous a été fortement déconseillé, à la différence de Providencia les cargos peuvent y acoster et l'île a été industrialisée et défigurée, elle reste très appréciée des Colombiens mais nous sommes attirés par Providencia par le fait que seuls les petits "coucous" peuvent y atterrir et elle est restée très authentique. De plus, lorsque nous avons passé la journée sur San Andres, le temps était maussade et nous n'avons pas trop chercher à visiter l'île. Le lendemain nous prenons donc notre "coucou" à hélices et arrivons rapidement sur Providencia, nous sommes déjà conquis depuis tout là-haut en voyant la petite île entourée de cette eau turquoise et une végétations tropicale verdoyante. Nous arrivons dans un petit aéroport très chouette à taille humaine, nous sommes attendus à la sortie par le papa de la gérante de notre Hôtel que nous aurons du mal à comprendre avec son Anglais revisité! Nous sommes surpris par la langue parlée sur l'île, il s'agit d'un créole bien à eux mélangeant Anglais et Espagnol, c'est très drôle à écouter! Nous posons nos affaires à l'hôtel et ne sommes pas mécontents que la propriétaire nous ai "surclassé" dans une chambre/appartement avec cuisine, à la vue des prix nous sommes plutôt contents de savoir que nous pourrons faire notre propre cuisine. Nous nous sommes posés un instant sur les chaises longues du jardin donnant sur l'eau d'un bleu foncé devant, plus clair derrière et bleu turquoise au fond à perte de vue…nous arrêtons de penser un instant et restons là sans dire un mot…la vue est tout simplement à couper le souffle, tout est si calme, nous écoutons le clapotement des vagues sur les bateaux de pêcheurs… nous sommes au paradis!!! 

Notre auberge sur San Andres pour une nuit
Nous prenons notre coucou à hélices!
Nous arrivons sur l'île et découvrons sa beauté

Nous avions lu en étudiant la destination qu'il était préférable de louer un scooter sur l'île et après avoir rêvassé sur nos chaises longues nous nous sommes empressés de mettre à exécution les conseils des voyageurs pour louer notre scooter et partir faire le tour de l'île. Nous nous arrêtons rapidement sur "Manzanillo playa" qui est réputée être la plus belle plage du coin, nous avons pique-niqué dans cet endroit paradisiaque avec sable blanc et cocotiers à gogo sans parler de cette splendide eau turquoise… L'île étant difficile d'accès, il y a peu de touristes sur l'île et même si cette plage est la plus prisée, nous sommes très peu à savourer notre baignade dans cet endroit idyllique… quel bonheur!

A notre grande surprise, on se rend vite compte que le peu de veinards qui ont décidé de venir sur l'île sont pour la plupart des Français et nous trouvons rapidement Elyse et Kévin sur la plage qui nous donnerons de bons conseils car ils partent le lendemain. Apparemment nous jouons de beaucoup de chance car les jours précédents étaient d'un temps maussade et il est impossible de rouler en scooter par temps de pluie car des arbres appelés "coton" par les locaux déversent sur la route une sorte de "savon" très glissant. Pour nous, c'est le rêve absolu, nous avons un temps des plus ensoleillés et profitons tantôt des plages, tantôt de la visite de l'île en scooter.

Nous décidons d'aller voir l'île de San Catalina qui ne peut être franchit par un pont qu'à pieds (le pont est d'ailleurs très endommagé depuis que des vents forts y ont soufflé deux jours plus tôt). Depuis San Catalina nous avons une superbe vue sur Santa Isabel (Providencia) qui est le lieu de campement des voiliers mais il y en a très peu, l'eau est toujours aussi belle et nous accédons à une petite plage à l'abris de tout. Nous y ferons la rencontre de Tito, un français qui loge dans notre hôtel et que nous croiserons sans cesse jusqu'à la fin de notre séjour et avec qui nous partagerons quelques repas.

Manzanillo Playa
Alex fait son beau sur le scooter!
Santa Isabel
Nous traversons le pont pour San Catalina
Nous marchons quelques minutes sur l'île et avons une superbe vue!
Notre hôtel est au top!

Nous nous amusons de prendre le scooter et de s'arrêter à chaque plage indiquée sur la route: Patch Bay, Southwest beach, Manzanillo, Freshwater Bay… tout est bon prétexte à découvrir les plus beaux recoins de l'île mais rien que depuis la route la vue est extraordinaire!

Nous varions aussi le programme en partant faire du snorkling… les coraux sont d'une beauté resplendissante, nous nous amusons de faire peur aux langoustes, les coquillages sont superbes tout comme les poissons… je manque de qualificatifs pour exprimer la beauté de ce merveilleux paysage sous-marin. Evidemment, pour Alex la tentation est trop forte et il s'empresse de "booker" deux plongées auprès de "San Felipe" sur la plage Aguadulce qui est juste à côté de chez nous. Loulou est revenu aux anges après son excursion, il a plongé au milieu des requins (inoffensifs sur ce côté du Pacifique, il s'agit de requins qui se nourrissent que de poissons et de langoustes mais pas des Loulous!), il a pu admirer une superbe tortue et de magnifiques coraux (n'oublions pas que nous sommes sur la barrière de corail). J'ai profité de ce temps libre pour marcher sur l'île et aller sur la plage Southwest Beach pour aller y voir une course de chevaux. Tous les Samedi après-midi, les locaux organisent cette course le long de la plus grande plage de l'île et nous avons eu la chance de pouvoir y assister. Les Colombiens y ont concouru tour à tour durant toute l'après-midi avec leurs plus belles juments et cerise sur le gâteau, nous aurons le bonheur de voir un dernier galop lors du coucher de soleil, nous sommes restés ébahis devant cette scène incroyable!

Le lendemain, nous déjeunerons sur le sable dans un restaurant qui sert des "platos mixtos" vous apportant un mélange de crustacés et de poissons dont une énorme langouste cuisinée, nous n'aurons pas assez faim pour prendre ce plat mais nos voisins nous aurons fait terriblement languir et nos crevettes étaient très bonnes!

Dernier jour sur l'île…nous ne voulons pas partir! On nous avait prévenu et la terrible réalité est là, il faut savourer les derniers moments sur l'île… Nous arriverons même à nous disputer avec Alex car nous ne savons pas quelle plage choisir, dans quel endroit retourner malgré la petite taille de l'île et il faut rendre le scooter à 18 heures… oui mais où admirer notre dernier coucher de soleil???... Honte à nous, on a tellement voulu profiter de tout qu'on a pas savouré comme  il se devait de la fin de journée! Nous décidons alors de nous rattraper en partant, depuis notre Hôtel, faire un bain de minuit et admirer les étoiles depuis notre baignade. Nous donnons envie à nos voisins, un couple Germano-colombien qui fera de même et on a finalement passé la meilleure soirée de tout notre séjour sur l'île, c'était merveilleusement incroyable!

On y est, il faut partir prendre notre coucou qui nous ramènera sur San Andres, dans ce magnifique petit aéroport, après avoir longé cette magnifique eau turquoise au sein de ce magnifique paysage tropical… Comment allons-nous redescendre de toutes ces choses MAGNIFIQUES?!!! 

Patch Bay
On savoure !!!
Les bars sont à l'image de l'île...
Un singe???
Nous croisons des keupins bien colorés!
Une des Eglises de l'île
C'est parti pour Almond Bay!
Tiens, un nouveau spot!
Course de chevaux sur Southwest Beach
On se prépare à regarder un nouveau coucher de soleil depuis notre appartement
...et ça donne ça depuis l'hôtel Mister Mac!
Notre petit aéroport tout mignon!
Petit clin d’œil aux keupins, il est pas bien DoudouBronx là?!!!

Nous descendrons finalement tout en délicatesse car à notre grande surprise, lorsque nous atterrissons sur San Andres, le temps est superbe et nous observons une eau toute aussi turquoise que celle de Providencia. Malgré les immeubles en veux-tu en voilà, nous irons profité du plus beau côté de l'île en lézardant sur une jolie plage mais le lieu est très touristique. Rien à voir avec Providencia mais nous apprécions la vue et les bons petits restaurants haut de gamme qui longent la plage. De plus, nous avons trouvé une jolie petite auberge dont le "dueño" est d'une gentillesse incroyable. Il fera notre guide tout en jouant les chefs de chantier car il faisait poser à notre arrivée de nombreux panneaux solaires sur son auberge dont l'extension est sa propre maison, un endroit très à lui dans une ambiance marine, nous avons été conquis! Nous profitons des derniers instants sur l'île pour boire un verre sur la plage et ré organisons nos sacs pour le lendemain en vue de prendre l'avion. Il nous reste six jours à passer en Colombie et avons hâte de découvrir notre dernière destination, Carthagène des Indes. Il est temps aussi pour nous de préparer notre séjour en Nouvelle-Zélande que nous irons découvrir après ce merveilleux trip de quatre mois en Amérique du Sud! Alors à très vite depuis Carthagène!

On arrive sur San Andres, l'eau est pas si mal :)
Dernière playa avant de repartir pour Carthagène
...touristes touristes et touristes!
C'est l'heure du départ!
1 commentaire

Francoise74

Nous sommes en thailande gros bisous ,on pense a vous 💖💖

  • il y a 5 mois