De Figeac à Ussac

Publiée le 09/02/2021
25 km avec une bruine qui est devenue une bonne drache en prenant son temps

Comme il pleuvait et sur les bons conseils d'une personne de la mairie, j'ai eu la bonne idée d'aller m'habriter pour pique niquer sous le préau de la salle des fêtes, en face de l'école.  Manque de pot, c'était midi et une farandole de parents a défilé devant le préau pour aller chercher sa progéniture, me jetant des regards gênés.

Manque de pot, la salle des fêtes sert de cantine pendant le covid, c'est donc 50 bambins qui ont pris le relais du malaise parental :

- tes qui ?

- qu'est ce que tu fais la ?

- bonjour madame !

- euh bah je fais de la randonnée 

- bah ouais mais qu'est ce que tu fais la ?

- bonjour madame

- par terre c'est sale

- bah il pleut alors tu vois je m'abrite pour manger 

- mais pourquoi la ?

- BONJOUR MADAME 

- euh oui oui bonjour. Bah la c'est au sec donc c'est pratique et puis c'est pas si sale

- moi j'aimerai pas...

Heureusement la maîtresse, qui semblait aussi gênée que les parents a abrégé mes souffrances. Donc si vous entendez parler de la clodo de Béduer dans les prochains jours, c'est probablement moi.

0 commentaire