6 mois en Asie, le bilan

Publiée le 04/03/2020
02/03. Nous profitons d'une courte escale à Chennai, en Inde, pour jeter un dernier coup d’œil derrière nous. Retour en chiffres et en impressions sur ces premiers mois de voyage.

Quelques chiffres ...

Voyage 🌏

1 Continent

5 Frontières traversées, à pied !

5 Iles

6 Pays (Mongolie, Chine, Vietnam, Cambodge, Laos, Thaïlande)

45 Étapes

52 Jours maximum dans un pays (Thaïlande)

183 Jours de voyage

27 355 Km parcourus (hors boucles)


Transports 🚌

3 Voitures qui nous ont pris en stop

5 Personnes maximum vues sur un même scooter

14 Moyens de transport différents (Marche ; Avion ; Train ; Bus ; Voiture ; 4x4 militaire ; Téléphérique ; Scooter ; Van ; Vélo ; Bateau ; Songtheaw ; Tuk-Tuk ; Pousse-Pousse)

17 Nuits passées dans les transports

31 Jours de moto

38 h Durée du voyage le plus long (entre Oulan-Bator et Pékin)

106 h Passées dans un train (4,4 jours)

198 h Passées dans un bus (8,3 jours)

369 h Passées dans les transports entre les étapes (15,4 jours)


Hébergements 🛏️

3 Jours maximum sans douche (pendant l'immersion en Mongolie)

9 Nuits maximum au même endroit (Vientiane, Laos)

63 Logements différents


Climat 🌤️

-18 Altitude la plus basse (Koh Tao, Thaïlande) 

0°C Température la plus basse (Tagong, Chine) 

10 Jours de pluie

38°C Température la plus haute (Sukhothai, Thaïlande)

4350 Altitude la plus haute (Tagong, Chine)

4 350m, près du mont Zheduo

Finances 💵

0,47€ Repas le moins cher (Vinh Long, Vietnam, pour un vrai repas)

Nombre d'hôtels à plus de 20€ la nuit

4€ Hôtel le moins cher (Pakbeng, Laos)

16€ Dépensés en corruption aux frontières

36€ Hôtel le plus cher (Xi'an, Chine)

153€ d'économies par rapport au budget initial hors billets d'avion (sur 7 994€ de budget, pas mal non?)


Gastronomie 🥡

Chiens ou chats mangés (enfin ... d'après ce que l'on sait)

Craquages chez Mcdo

26 Recettes locales conservées, à refaire à la maison 

27 Marque de bières différentes bues

100 Boîtes de pâtes déshydratées mangées


Santé 👨‍⚕️

Séjour à l’hôpital

(petites) Maladies pour Anaïs

(petites) Maladies pour Tanguy 

Et une visite à l'hôpital, Une !

Divers 📌

Coiffeurs pour Anaïs

Objets cassés (1 GoPro, 2 paires d'écouteurs, 1 brosse à cheveux)

Objets perdus  (1 paire de lunettes de soleil, 1 boîte à savon, des couverts plastique, et le pauvre saucisson)

Coiffeurs pour Tanguy

4540 Visites sur le blog

7303 Photo conservées, presque 40 par jour !


Et puis ...

Mariage ❤️

1 000 000 De saluts d'enfants 

1 000 000 De temples visités 

1 000 000 De piqûres de moustiques

0 regrets d'être partis ! ✈️

Nos impressions en Questions/Réponses

Quel est le top 3 de tes meilleures étapes (sans compter Koh Samui) ?

: Tagong direct ! Les paysages, les randonnées, tout était parfait.

J'ai adoré la plongée à Koh Tao en Thaïlande. Je me souviendrai toujours de la première tortue aperçue en snorkeling.

Enfin, Bac Ha au Vietnam pour la liberté de nos sorties à moto. La gentillesse des habitants des villages m'a touchée.

T : Moi, sans hésiter, c'est Koh Tao en Thaïlande. J'y serai bien resté 1 mois !

Ensuite, le trek des Gorges du Saut du Tigre pour les paysages.

En 3 ème, je dirai les temples d'Angkor,  c'était magique.

Koh Tao

Quel est le top 3 des flops/déceptions ?

: C'est Ninh Binh qui me vient à l'esprit. Trop de ressemblance avec ce qu'on avait déjà vu (Xingping, baie d'Halong). 

Pour le reste, j'ai été déçue des villes "coups de cœur" des voyageurs que l'on avait pu rencontrer : Chiang Mai et Luang Prabang. Trop de touristes, pas d'authenticité.

: La première déception a été de ne pas avoir pu visiter la cité interdite (fermée). J'ai l'impression de ne pas avoir vraiment visiter Pékin du coup.

Il y a aussi eu le fait d'avoir "sauté" le centre du Vietnam à cause de la météo. Et puis, Luang Prabang, qui était censée être une ville incontournable. Heureusement on a réussi à transformer l’étape en un véritable coup de cœur avec le vélo trip.


Ton pays préféré :

T : Le Vietnam, Même si le Laos a été une bonne surprise, et que les plus beaux paysages restent ceux de la Mongolie et de la Chine.

Mais le Vietnam, c’est le mix parfait entre paysages, gens sympathiques et bouffe.

 A : Le Vietnam, pour l'ambiance, l'accueil chaleureux, et les paysages (du Nord surtout).


Ton plus beau paysage :

A : Les steppes mongoles ! Plus particulièrement celles autour de Kharkhorin, lors de l'immersion chez les nomades. Chaque matin au réveil, c'était irréel.

T : Je choisis les rizières de Yuanyang. Toutes ces montagnes travaillées par l'homme, à la force des bras (et grâce aux buffles aussi !).

Pour les steppes mongoles, tapez 1
Pour les rizières de Yuanyang, tapez 2

Ce qui t’a le plus étonné :

: Le bordel dans les marchés : il y a de tout, pas d’hygiène, ça crie dans tous les sens. L'Asie quoi !

: La Wifi est partout, même dans les coins les plus reculés. 


Ce qui t’a le plus choqué :

: L’hygiène chez les mongols : pas besoin de faire un dessin.

: Les manières des chinois, même après 1 mois on ne s'y fait pas. Et leurs toilettes publiques : quand le mec d'à côté fait la grosse commission et qu'il n'y a pas de séparation entre les toilettes. Tentant hein ? 

L'hygiène chez les mongols ...

Ton plat préféré :

A : Le porc au miel ananas de Sapa au Vietnam. Après des kilomètres de scooter dans la brume, c'était un réconfort absolu.

T : Il y en a eu tellement ! Pour en choisir un : Le Bun Cha de Hanoï au Vietnam. Street food par excellence.


Le repas le plus pourri :

: Je ne compte pas l'immersion chez les nomades, où j'ai douillé gastronomiquement parlant (Et pas que !). Du coup, c'est le jour où j’ai trouvé une tête de poulet dans mon assiette (qu'Anaïs a finalement bouffé).

: La soirée karaoké avec les Laotiens qui nous ont pris en stop. La meilleure soirée du voyage, mais le plus mauvais repas. Au menu : Sang et couilles de biquette.

Il y a aussi la fois où j’ai mangé, dans un bouiboui à Kep, du riz avec des insectes vivants dedans. Ils avaient élus domiciles. Il était tard, on avait déjà payé et on ne pouvait pas se permettre avec notre budget d’aller chercher à manger ailleurs, j'ai donc mangé le riz en prenant soin de virer les bébêtes restantes, bien sûr. 

Repas le plus pourri ...
Vs. le meilleur repas

Ce qui a été le plus difficile :

: L’immersion chez les mongols. Bizarrement, c'est aussi l'un des plus beaux souvenirs !

: Survivre à l’immersion !

 

Ta plus grosse frayeur :

: Notre chute à moto au Laos.

: Personnellement, je n'ai pas eu le temps d’avoir eu peur dans la chute à moto (Bonhomme 💪), Mais je me souviens d'un jour où l'on s’est fait courser par des chiens au Vietnam, à moto (nous, pas les chiens !)


Ta plus belle rencontre :

: Incontestablement Nee et Lee, nos bienfaiteurs laotiens. Tu t'en souviens ?

: Je vais la jouer originale... Je dirai la méduse pendant une de nos sorties en plongée sous-marine. Elle faisait environ 3 mètres, tentacules comprises, et elle m’a hypnotisée 😵. Je ne suis pas prête de l’oublier.

En route Simone !

Le logement que tu as préféré (sans compter Koh Samui) :

: Je suis en boucle sur la Mongolie mais : la yourte dans le désert de Gobi. On ne peut pas faire plus dépaysant.

: J'ai apprécié les bungalows de Kep au Cambodge et de Koh Chang en Thaïlande. Le calme et la tranquillité.

 

Le logement le plus pourri :

: Celui de Jinshanling, près de la muraille de Chine. Beaucoup de bêtes volantes dans la chambre. (punaises diaboliques)  et quand on les tuait, l'odeur était nauséabonde.

Il y a eu le (gros) cafard de la dernière nuit à Koh Chang aussi. J'en ai encore des frissons. Mais on ne peut pas dire que le logement était pourri.

: On n'a jamais eu de logement vraiment horrible malgré un budget serré. Je dirai la première nuit à SaPa, dans un espèce de cagibi en bois. Au final, on était tellement crevés qu'on n'a pas eu de problèmes pour y dormir.

Pépouse !

Ton achat le plus inutile/utile :

A : Clairement, la batterie externe de secours, qui nous a sauvée la mise à plusieurs reprises. Et ma liseuse aussi (merci les parents pour le cadeau 🎁)

T : J'en ai des idées d'achats inutiles d'Anaïs, mais je les garde pour moi 🤣

Côté utile, la casquette achetée en cours de route, je la mets tout le temps!

Sinon, pour l’inutile, ma regrettée chemise éléphant qui n’a pas survécu à la première machine à laver, merci le made in Cambodge.

Ahh cette chemise !

Ton transport le plus pourri :

: Le bus de nuit de Kampot à Siem Reap, avec la folle qui criait pendant des heures !

: Evidemment on ne peut pas détrôner le bus de Kampot à Siem Reap. Mais à part ça, je dirai le train de nuit entre Pékin et Pingyao qui a duré 10 heures, assis sur des sièges durs avec des gens en face de nous, pas de place pour les jambes. Merci la semaine d'or en Chine !


Le moment où tu as le plus détesté l’autre :

: Le jour où elle devait programmer nos transports à Xi'an en Chine. On s’était levé (très, trop) tôt pour aller dans un endroit touristique et elle s’est trompée de bus, On est finalement arrivés à l’heure de pointe ! 

: Quand Tanguy a perdu ses lunettes de soleil alors qu’il les posait n’importe où et que j’arrêtais pas de lui dire "Un jour, tu les perdras". Et dire qu'il me répondait « Non mais jamais de la vie » !

 

Le moment où tu as été le plus fier de l’autre !

A : Lorsqu'il gérait tous nos transports en Chine, alors que les chinois ne parlaient pas un mot d’anglais,. Tout ça sans traducteur, C'était impressionnant de débrouillardise.

T : Lors des treks (Vélo Trip et Gorges du Saut du Tigre). Elle a su se dépasser physiquement comme elle ne l'avait, sans doute, jamais fait.

Elle l'a fait ;)

Ce que tu regrettes d’avoir ou de ne pas avoir fait avant de partir en TDM :

: Problème de fille : Je regrette de ne pas m’être coupée les cheveux. Trop galère à gérer quand on n'est pas équipée.

: Je regrette d’avoir trop préparé le tour du monde. Ce qui a fait, au départ, que l’on voulait faire tout ce qui était prévu. Le rythme était infernal.

Finalement, on est beaucoup mieux dans notre voyage depuis qu’on ne suit plus cette feuille de route.


Les 3 choses qui te manquent le plus en France (hors famille/amis et chat) :

: Mon lit, le camembert, les grasses mat' (car mine de rien en tour du monde, c'est plutôt rare !)

T : Le fait d'avoir un "chez soi", le fromage et … Aller voir un match au Roazhon Park !

0 commentaire

1 Voyage | 46 Étapes
Chennai, Tamil Nadu, Inde
184e jour (02/03/2020)
Étape du voyage
Début du voyage : 01/09/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux