Kawa Ijen

Publiée le 04/07/2018
Dernière étape sur l'île de Java, le cratère Kawa Ijen et son lac bleu

Lever de soleil, posée sur les bords du cratère

J'ai pris un minibus puis un train jusqu'à la gare la plus proche du site. Le propriétaire de la guesthouse est venu me chercher pour dormir avant de partir à 1h du matin. Pour le Mont Ijen, il n'y avait pas d'autres alternatives que de le faire à partir d'une guesthouse. Il n'y a pas de village directement au pied du Mont, il nous a fallu une heure de trajet avant d'atteindre l'entrée du site. Puis nous avons marché avec un groupe pendant 2 heures pour arriver jusqu'au cratère. Un chemin assez difficile en dénivelé. On est descendu jusqu'aux fumées de souffre que rejette le volcan. Sur le chemin en descendant on a croisé des mineurs qui extractent les roches de souffre (jaunes) et les remontent dans des paniers sur leur épaule. L'Indonésie étant un pays très peuplé et ayant un taux de chômage assez haut, les gens trouvent ici une source de revenu mais avec des conditions exécrables, l'air est toxique (on portait des masques mais j'ai vu beaucoup de mineurs sans) et le travail difficile (il n'y a pas de remontée mécanique, ils font tout à pied).

On aperçoit dans la nuit un phénomène assez rares, de la fumée mêlée à des flammes bleues. La chaleur au contact de l'air acide et de la roche sulfurique crée des flammes bleues, c'était impressionnant. On est remonté ensuite pour assister au lever du soleil qui lui aussi en valait la chandelle. Le soleil éclairait petit à petit le cratère avec ses reliefs et son lac d'acide bleu turquoise; ainsi que la côte nord est de l'île. Il faisait froid avec un vent assez fort mais dès que le soleil est apparu cela nous a directement réchauffé.

J'ai enchaîné sur deux jours les deux sites volcaniques: Bromo et Kawa Ijen. Cela a été dur physiquement mais je voulais le faire car je préférais garder les mêmes décalages de sommeil. C'est la première fois de ma vie que je me lève si tôt et en plus pour aller marcher mais cela valait la peine. Je crois cependant avoir eu ma dose de levers de soleil pour un bon moment (3 en moins d'une semaine en comptant celui sur le temple de Borobudur).

Mon périple sur l'île de Java prend fin sur ce magnifique cratère, avec de la fatigue mais de magnifiques images en tête.

Cratère Kawa Ijen et ses fumées de souffre
Sur le bord du cratère
Chemin du retour au dessus des nuages
1 commentaire

Papounet

Superbes photos , commentaires fascinants , repose toi quand même un peu avant la suite de ton voyage . Continue de nous faire rêver ....Bisous

  • il y a 3 ans