Bali : Palais royaux et Côte Est

Publiée le 20/08/2018
Visite des bains et palais royaux et de la route de Seraya, qui longe la côte Est de Bali.

Les bains et palais royaux

Après cette pause à Sidemen, nous prenons la route du centre pour rejoindre Amed, en passant par Tirtagangga. Ces bains royaux ont été construits par l'un des derniers rois de la province, en 1948, comme palais d'agrément. Ils ont été dessinés sur inspiration des jardins de Versailles qu'il visitat lors d'un passage en France. Partiellement détruits par l'éruption du Mont Agung en 1963, ils ont été rénovés et sont aujourd'hui très prisés, même par les Balinais.

Nous devions ensuite rejoindre notre hôtel et pensions flâner le reste de la journée. Sauf que surprise, en arrivant, le gérant nous dit qu'il ne peut nous accueillir, 2 de ces chambres ayant été détruites par le tremblement de terre à Lombok du 5 aout, qui a donc touché aussi Amed partiellement. Les différents villages d'Amed ne nous ayant pas paru spécialement agréables ou jolis (ils s'étirent sur la côte sur de nombreux km via des routes sinueuses), nous décidons de poursuivre notre route et effectuer le trajet que nous avions prévu pour le lendemain. Nous repartons donc en direction de Candidasa. 

Nous empruntons pour cela la route de Seraya qui longe la côte et les falaises, traverse de petits villages ruraux et isoles, et donne parfois de jolis points de vue sur la côte, les plages et les villages de pêcheurs. Une fois cette route passée, nous nous arrêtons au Water Palace, le Puri Taman Ujung. Ce petit bijou rassemble un petit palais, un temple et de magnifiques jardins au milieu d'étangs. Il fut construit par le même roi que Tirtagangga. Et de même fut reconstruit après l'éruption de 1963 du mont Agung. Cet homme avait du goût! Les balinais viennent ici volontiers pique-niquer ou se baigner le dimanche et on comprend pourquoi.

Après cette journée 'royale' et un peu chamboulée, nous arrivons dans la villa que nous avons réservée au dernier moment, en remplacement de l'hôtel d'Amed. Pas facile à trouver, et pour cause, cette demeure tenue par des Tchèques, est complètement isolée au milieu de rizières au Nord de Tirtagangga! Ancien cuisinier, il nous sert un très bon diner et nous passons une très bonne nuit. 

La colonne centrale des bains à Tirtagangga
Petite balade sur l'eau grâce aux pavés gravés
La fontaine aux divinités
Les jardins ont aussi leurs temples
Et voici le temple du water palace ou palais d'été Puri Taman Uljung
Le palais est au milieu de l'eau et relié des 2 côtés par des ponts
Les jardins sont magnifiques
L'ensemble donne envie de flaner

Tenganan et Candidasa

Le lendemain, nous profitons un peu des lieux avant de prendre la route et rejoindre à 30mn de là, Candidasa. Toutefois, avant d'aller à notre hôtel, nous faisons un petit détour pour visiter un des plus anciens villages de l'île qui a gardé ses traditions et son architecture d'avant l'envahisseur javanais au 18e, s'appelant Tenganan.

Le long d'une allée centrale où se situent tous les bâtiments servant aux activités communautaires (grenier à riz, temple, halles du marché, lieu de rencontres et de discussions, etc.), les maisons s'alignent et regroupent les divers métiers : tisserands, potiers,  fabriquant de paniers ou de masques, scribes... pour garder intacte la communauté, une des traditions veut que les habitants se marient entre eux, sous peine d'être bannis. C'est lors de cette visite que nous ressentons notre 1ère secousse sismique liée au tremblement de terre à Lombok. Nous en ressentirons 3 autres plus tard dans la soirée, puis la nuit. Un episode marquant...

Après cette visite, nous rejoignons notre hôtel à Candidasa, donnant sur une petite plage. Nous y restons la fin de la journée, puis toute la journée le lendemain également, profitant de sa petite piscine agreable et de son bord de mer.  Ce seront nos derniers moments de notre incroyable voyage avant notre retour en France.

Le village de Tenganan
Entrée du village
Une échoppe de masques et ikats
Alignement de maisons traditionnelles
0 commentaire