12000 pas dans les rues vénitiennes

Publiée le 27/05/2022
Venise d'Est en Ouest

Venise sans touristes

Hier soir, nous sommes ressortis après avoir dégusté notre salade de riz maison. La plupart des touristes sont repartis et nous profitons du calme. Du coup, nous décidons de partir tôt ce matin pour retrouver cette ambiance. Sur notre chemin, les livreurs de marchandises se démènent et il y a même des embouteillages. Nous sommes impressionnés par la technique de déchargement, qui consiste à lancer les colis de l'un à l'autre. Bien entraînés sûrement, car nous n'avons pas constaté de ratages !

Et hop, on livre !

Marché du Rialto

Notre but ce matin est le marché du Rialto, près du célèbre pont. Beaucoup d'étals de fruits et légumes et deux petits marchés couverts pour les poissons. Un peu déçus, nous nous attendions à plus grand...

Il est frais, mon poisson !
Certains ont une mine patibulaire...

Déambulations vénitiennes

Après le marché du Rialto, nous souhaitons découvrir les quartiers ouest et décidons de nous perdre dans les ruelles pour nous laisser surprendre. On peut dire qu'on a réussi... mais il y a beaucoup moins de ponts de ce côté et la file d'attente du ferry-gondole est bien trop longue à notre goût. Dommage, cela aurait été une belle occasion de découvrir ce mode de locomotion typique des lieux ! Nous reprenons donc le chemin inverse pour rentrer déguster une bonne pizza à 6 €, faite devant nos yeux. Arrosée de deux verres du prosecco offert par notre propriétaire, c'est parfait pour faciliter la sieste !

Charme des canaux
Le moindre espace est utilisé pour construire
Balcons en tous genres
Traversée en gondole

Giardini Pubblici

Après la ville, nous avons des envies de nature, alors direction le Jardin Public, créé sous Napoléon. Il se trouve à l'extrême pointe du quartier de Castello, où nous avons élu domicile cette semaine. Retour par les ruelles, dans lesquelles nous nous perdons de moins en moins. La soirée se termine avec un bon repas de cabillaud et seiche chez Jonny, non loin de chez nous.

Même les arbres prennent la pose
0 commentaire