Kharkhorin, l'ancienne capitale

Publiée le 11/09/2019
Du 07/09 au 10/09. Repos, cheval et monastères

Après ces quelques jours d'immersion, changement de plan et direction Kharkhorin. 

Une des grandes craintes d'Anaïs pour ce voyage était d'arriver dans un endroit sans logement de prévu pour le soir même. Au final, 10 min ont suffit pour trouver une bonne guesthouse. Nous dormirons en yourte, encore, mais avec une bonne douche à disposition, et possibilité de manger sur place.

Nous atterrissons chez Gaya, pétillante quarantenaire, qui gère sa guesthouse depuis l'année 2000. Premier vrai repère de backpackers, où nous croisons surtout des Français, mais aussi des Australiens, Espagnols et Anglais. Il y a une bonne ambiance, et tu sens que c'est grâce à Gaya, qui est au petits soins pour tous ses visiteurs : elle organise les tours, fait la navette pour les bus, etc. Hyperactive !

La guesthouse, c'est vraiment un lieu de rencontres. Tu ne croises pas de locaux certes, mais les histoires de voyages que tu découvres sont tout autant intéressantes. Ça donne des idées pour la suite.

Et puis, il y a de sacrés personnages : On pense surtout à un Australien, qui était arrivé ici à vélo depuis Helsinki ! Au final, des 3 jours où nous serons sur place, il ne sera jamais monté sur sa bicyclette. Imposteur ?

Dimanche, pour nous, ça sera journée "off", au programme :

  • Repos !
  • Rédaction du blog
  • mais surtout LESSIVE ! Nos vêtements sont imprégnés d'odeurs mélangées peu agréables : Bouses, animaux, nourriture bizarre, etc.

Lessive !

Erdene Zuu

À Kharkhorin, pas grand chose à visiter si ce n'est le plus vieux monastère de Mongolie, l'Erdene Zuu.

On le voit de très loin en arrivant grâce à son enceinte blanche formée de 108 Stupas. Les Stupas, ce sont des monuments funéraires qui sont censées contenir des reliques de Bouddha.

A l'intérieur du monastère, il n'y a plus que quelques temples contre une 60aine à l'origine.

Le plus grand des temples existants
Anaïs vers les moulins à prières
Enceinte du monastère

Rando équestre dans la vallée de l'Orkhon

L'objectif du changement de plans de cette semaine est en vue : Excursion à cheval dans la vallée de l'Orkhon (prononcez "Or rone"). 

Après moult échanges avec les autres voyageurs rencontrés chez Gaya, nous optons pour une sortie à la journée. En effet, les autres sorties intéressantes nécessitent 4 à 5 jours de cheval : trop long et donc trop cher. De plus, les selles mongoles sont bien différentes des selles françaises. On nous raconte qu'un des français de la dernière rando a fini les fesses en sang ! 

9h, Lundi matin. Départ avec Gaya pour le lieu de RdV. Nous y rencontrons Taok, un jeune nomade, qui sera notre guide pour la journée. Et faisons connaissance avec David Bowie (le cheval roux, pour Tanguy) et Mister T (le brun, pour Anaïs), nos montures, en référence à leur crinière en brosse 

Pour leur vrais noms : à priori ils n'en ont pas☺. Trop de chevaux dans les troupeaux à notre avis pour leur donner un nom, ou tout simplement pas dans la culture mongole ?

Nos montures

Après à peine 15min au pas, premier arrêt : Nous sommes devant la yourte de Taok. Thé au lait (Suutei Tsai) de bienvenue et gâteaux, de quoi prendre des forces.

Comme on l'avait expliqué dans l'article relatant l'immersion avec les nomades : ils ne boivent pas d'eau ici. Outre le lait de jument, le thé au lait est la boisson quotidienne. C'est du lait de vache qui est mélangé à de l'eau, dans lequel les Mongols infusent du thé noir. Ça a un léger goût salé. Cette boisson fait partie de la culture nationale : cela date de l'ancien empire mongol pendant lequel ils n'avaient pas le droit de boire de l'eau nature !

Nous rencontrons donc la famille de Taok. Accrochées aux "murs" de la yourte, des photos de joueurs de polo nos questionnent. On apprendra que le frère de Taok fait partie de l'équipe nationale de polo de Mongolie ! Improbable. 

Famille de bons cavaliers donc. De bon augure pour la suite.

Nous partons repus, pour 5h de balade le long de la rivière Orkhon. Après avoir fait nos preuves au pas, nous alternerons entre trots, et galops, cheveux au vent dans la steppe mongole.

Admirez ces paysages : 

Balade à cheval
Balade à cheval
Traversée de l'Orkhon
Free !
Mister T
Tanguy, Taok, et D.Bowie
Paysages
Paysages
Paysages
Paysages
Anaïs dompte Mister T
Paysages
Pause déj

La fin de l'excursion viendra soulager nos adducteurs et nos fessiers. Les selles d'ici sont vraiment horribles. A l'heure où j'écris ces lignes, soit 48h après cette balade, j'ai encore les stigmates de cette sortie éprouvante.  Pas de regrets pour la randonnée de 4 jours.

Malgré cela, les paysages rencontrés étaient magnifiques. Tu te sens vraiment seul au monde lorsque tu traverses la rivière Orkhon sur ton cheval et que tu ne vois rien d'autre que des montagnes, des chèvres et quelques yourtes autour de toi.

Nous avons même croisé un yak 👍, mais la photo est floue. Pas facile de trouver la stabilité sur le dos d'un équidé.

Nous repartirons le Mardi 10/09 vers UB, pour 6 nouvelles heures de bus et de pop mongole. Le Gobi approche à grands pas.

Le point météo

Les photos l'attestent : nous avons eu un très beau temps même si pas mal de vent frais sur la fin.

L'occasion de faire un petit point météo sur la Mongolie : Surpris par la chaleur d'Oulan Bator (>25°C très souvent), par contre dans les steppes autour de Kharkhorin, les températures sont moins clémentes malgré toujours ce beau ciel bleu. On ne dépasse pas les 15°C dans la journée et surtout il y a un vent fort et froid qui souffle régulièrement, ce qui fait que les nuits sont assez fraîches (sauf si tu as la chance d'être chauffé aux excréments séchés!), autour de 0°. Duvets extralight et sac à viande sont de sorties chaque nuit, équipements achetés en dernière minute en France, nous ne pensions pas en avoir besoin. Ouf !

A priori, la semaine prochaine devrait être meilleure dans le désert de Gobi.

1 commentaire

parentsfevrier

Superbes photos qui donnent envie d'aller randonner là-bas ! Juste une remarque : cheveux au vent ? Faut pas exagérer pour Tanguy ! Bises

  • il y a 2 mois