NZ: ile du Sud, la montagne et les bains

Publiée le 21/06/2018
1e rencontre avec la partie sauvage du pays. Route du centre de l'île traversant un no man's land montagneux et pause dans des bains, avant de rejoindre Christchurch.

La plaine de l'empire du milieu

En arrivant à Picton, petite déconvenue et changement de programme : la route de Kaikoura est fermée car détruite par un séisme l'an dernier! Nous ne pourrons pas aller voir les baleines et ceci engendre un détour par la route du centre de l'île. Nous sommes un peu déçus mais en même temps, on découvre un paysage surprenant. On traverse la région la moins peuplée (pour ne pas dire inhabitée ou presque) du pays. Pas de réseau, pas même la radio! Des montagnes parfois enneigées encerclent une plaine créée par le lit d'une rivière s'étalant parfois en marais. On se croirait vraiment dans un décor du Seigneur des anneaux et on s'attend presque à voir débarquer les Urukais!

Nous ne pouvons faire cette route d'un seul trait pour rejoindre Christchurch (soit 6h30 de route sans s'arrêter). Nous décidons, sur le conseil d'une caissière à une station service, de faire une étape à Hanmer Sprints, à 1h30 de route de Christchurch. Merci du conseil: principale activité ici en hiver, aller aux bains! Un parc avec une multitude de bains permet de se relaxer avec une eau entre 33 et 43 degrés! On y passe plus de 3h : après plus de 4h de route, c'est un plaisir!

Montagnes enneigées surplombant élevages de moutons
Oublié de dire que c'est aussi la région qui reçoit le plus de pluie...
Pause déjeuner au bord des chutes de Maruia
De la brume, des montagnes et seuls sur la route
Le plan des bains : oui, il faut presque un plan pour s'y retrouver!
0 commentaire