Châu Dôc, le delta sur les rives du Bassac

Publiée le 09/12/2019
Du 28/11 au 01/12. Dernière étape au Vietnam, on finit en beauté, au bord d'un bras du Mékong, le Bassac. C'est la ville de Châu Dôc qui nous accueille. Résultat, un condensé de tout ce qu'on a pu voir au Vietnam : gens chaleureux, paysages remarquables et nourriture au top !

35km, 1h30. Le trajet entre Vinh Long et Cần Thơ bat des records de lenteur. La raison ? On a pris le bus public pour rejoindre la plus grande ville du delta.

C'est d'ici que nous trouvons un second bus, de compagnie privée, pour rallier Châu Dôc, à l'extrême Ouest, à quelques pas du Cambodge. 3h00 pour 130km, c'est pas fou mais c'est déjà mieux.

A peine arrivés, on sait qu'on va apprécier : la ville est sympa avec son marché et ses maisons sur pilotis au bord du fleuve, notre chambre est simple mais au moins il y a une fenêtre (pas comme à Vinh Long !), et surtout il y a des hamacs sur le rooftop pour les siestes de fin de journée.

Les maisons flottantes de Châu Dôc

Le soir venu, on va faire des petites courses au supermarché du coin. C'est à ce moment qu'une personne nous aborde. C'est une prof d'anglais qui est ici avec quelques élèves et demande si on veut bien prendre un thé et parler avec eux. Allez !

Les conversations sont limitées, ils ont 9 ans. Malgré tout leur anglais vaut bien notre niveau au collège ! Leur prof les amène ici, hors des heures de classes, une fois par semaine en espérant trouver des gens comme nous pour parler un peu. Moment sympa 👍

Nous et nos étudiants (Non je n'étais pas bourré, le portable fatigue !)

13ème et dernier jour de scooter dans le pays du 2 roues en ce Vendredi. On est pas loin d'un jour sur deux sur le mois passé ici, on se dit qu'on va ralentir un peu par la suite.

Mais encore une fois les grandes plaines du delta étirent les distances et la location restera toujours moins chère que le taxi pour rejoindre nos deux objectifs de la journée : le mont Nui Sam à 6 km au Sud et la forêt de Tra Su à une trentaine de km.

Entre les deux, un enchevêtrement de rizières, canaux, ponts et villages.

Delta du Mékong
Des rizières à l'infini

On commence par le mont, ou plutôt la colline de moins de 300m de haut. Elle détonne au milieu de ce plat infini.

C'est un mont sacré ici, de nombreux temples sont accrochés à ses flancs. Curieux, nous entrons dans un de ceux-ci où est vénérée la déesse Chua Xu. Sur l'autel, un cochon grillé entier et quelques fruits.

Cochon grillé

Vient alors l'heure de grimper là-haut. Pour tout vous dire, à plus de 30 degrés à 10h du matin, on n'a pas tenté le diable.

On monte en scoot, on fera les 200 derniers mètres à pied pour l'honneur.

La vue à (presque) 360 degrés nous fait découvrir les rizières d'en haut, mais aussi le Cambodge non loin de là.

Vue d'en haut, sur la gauche après les montagnes, c'est le Cambodge
Vue d'en haut

Sur la route, en direction de Tra Su, on se perd à nouveau dans les rizières.

Rizières prêtes à la récolte devant le mont Nui Sam
La route typique dans le delta
Delta du Mékong
Delta du Mékong
La plupart des maisons sont sur pilotis
Delta du Mékong
Delta du Mékong

La forêt inondée est en vue, on va s'y perdre un moment à l'ombre. Un peu de fraîcheur !

Forêt de Tra Su
Forêt de Tra Su
Forêt de Tra Su

Nous reposons le bolide assez tôt pour profiter de la terrasse de la guesthouse en fin de journée, avant l'heure de pointe des moustiques !

Samedi, réveil aux aurores. 5h30. À peine le temps de se préparer, nous sommes attendus par notre guide (et oui, on s'est payé ce luxe pour une fois) à 6h00 pour une sortie bateau sur le Bassac.

Pourquoi si tôt ? Nous voulons aller au marché flottant quand son activité bat sont plein, entre 5 et 7h.

Le marché flottant de Châu Dôc n'est pas très gros, il n'y a qu'une 20aine de bateaux vendeurs, mais il est bien actif ce matin. C'est un marché de grossiste. Les acheteurs viennent s'approvisionner en fruits pour les revendre sur les petits marchés terrestres ensuite.

De leur côté, les vendeurs s'installent ici pour 4 à 5 jours et repartent une fois le bateau vidé de sa marchandise. Ils vivent donc sur le bateau jusqu'à leur départ.

Marché flottant de Châu Dôc
Marché flottant de Châu Dôc
Marché flottant de Châu Dôc
Marché flottant de Châu Dôc
Marché flottant de Châu Dôc

On comprend vite le fonctionnement : chaque bateau possède une grande perche sur laquelle il accroche des fruits et légumes. Cela indique ce qu'il vend actuellement et permet aux acheteurs de ne pas voguer de bateau en bateau pour trouver ce qu'ils veulent.

Lorsqu'un acheteur arrive, ils amarrent leurs bateaux ensemble et la transaction à lieu après une petite négociation.

Marché flottant de Châu Dôc
Marché flottant de Châu Dôc
Marché flottant de Châu Dôc
Marché flottant de Châu Dôc

Nous naviguerons au cœur du marché pendant une bonne heure. Le temps d'y croiser aussi des vendeurs ambulants : notre guide nous achète le petit déjeuner à base de bananes, plat de riz avec porc et nems et un café glacé.

Marché flottant de Châu Dôc
Marché flottant de Châu Dôc
Marché flottant de Châu Dôc
Marché flottant de Châu Dôc
Marché flottant de Châu Dôc
Marché flottant de Châu Dôc
Marché flottant de Châu Dôc
Marché flottant de Châu Dôc
Marché flottant de Châu Dôc

Cette sortie matinale continue à la découverte des habitants du fleuve : les maisons flottantes et leurs élevages piscicoles. Nous aurons la chance de visiter l'une de ces fermes avec notre guide.

La vie sur le Bassac
Maison d'élevage de poissons
Les maisons flottantes de Châu Dôc
Les maisons flottantes de Châu Dôc

Ici après avoir acheté les poissons jeunes, on les conserve en bassin sous les maisons pendant 8 mois à 1 an. Ensuite on les revend, toujours au marché. Plus value par kg : 20 centimes de dollars. C'est un métier assez précaire.

Direction le village des Chams : une ethnie musulmane. Nous avons entendu l'appel à la prière depuis la mosquée hier. Et nous sommes maintenant devant cette mosquée.

Au village, nous dégustons quelques biscuits sucrés avec un thé. Tout ça servi par une femme voilée et coiffée d'un chapeau conique vietnamien, un joli portrait.

Village Cham
Mosquée de Châu Dôc
Village Cham
Village Cham

Retour dans notre barque motorisée par un petit pont en bambou, pour aller naviguer sur le canal qui relie Châu Dôc à Hà Tiên, 100km plus au Sud.

Ici c'est le festival des maisons sur pilotis. On apprend qu'elles coûtent l'équivalent de 10 000€ quand les maisons "en dur" autour du marché peuvent valoir jusqu'à 300 ou 400 000  euros.

La vie sur le Bassac
La vie sur le Bassac
La vie sur le Bassac
La vie sur le Bassac
La vie sur le Bassac
La vie sur le Bassac
La vie sur le Bassac
La vie sur le Bassac
La vie sur le Bassac

Le reste de la journée ne sera que siestes et flâneries. Demain nous rejoignons Ha Tien, ville frontalière à l'extrême Sud. Nous y préparerons notre passage vers Kep au Cambodge.

0 commentaire

1 Voyage | 43 Étapes
Châu Dôc, Province d'An Giang, Vietnam
91e jour (30/11/2019)
Étape du voyage
Début du voyage : 01/09/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux