Itinéraire de 3 semaines en Nouvelle-Zélande

Itinéraire proposé par TimEtCamTimothée

Suite à une expérience de 7 mois à voyager en Nouvelle-Zélande en van, nous vous proposons un itinéraire de 3 semaines en Nouvelle-Zélande pour découvrir ce beau pays.

Cet itinéraire de 3 semaines en NZ vous permettra de découvrir la diversité de ce pays qui a tant à offrir, que ce soit sur le plan des richesses naturelles ou culturelles.

En effet le pays dispose de divers atouts :

  • De nombreux et très beaux parcs naturels
  • Une faune marine et terrestre exceptionnelle
  • Une activité volcanique très présente
  • Des reliefs très marqués et des paysages variés
  • Un terrain de jeu idéal pour les fans de Tolkien
  • Une population très accueillante

Nous espérons que vous apprécierez l'itinéraire que nous vous proposons en Nouvelle-Zélande, pays qui nous a beaucoup plu.

Les étapes détaillées de l'itinéraire en Nouvelle-Zélande

Avion
J 1

Auckland

L'arrivée dans la capitale sonne le début de votre acclimatation en territoire Kiwi. Il faudra tout d'abord vous remettre du décalage horaire conséquent. Le meilleur moyen est de rester actif et de prévoir des activités qui feront vite passer la journée avant d'aller se coucher en soirée. Il est préférable de ne pas céder à la tentation de la sieste, qui est une délivrance sur le coup, mais ne fait que reporter le problème du jetlag sur les journées suivantes. Tenez bon !

Vous vous rendrez vite compte du rythme tranquille du Pacifique Sud et de la douceur de vivre néo-zélandaise, même dans la grande ville qu'est Auckland.

Voici quelques-unes des activités possibles à faire en arrivant :

  • Visiter la Sky Tower. C'est la tour emblématique de la ville d'Auckland, elle permet de s'élever au dessus des bâtiments et d'avoir une vue à 360° sur toute la région. Cette vue permet de mieux se rendre compte du relief sur lequel la ville a été bâtie. En effet, Auckland est posée sur pas moins de 48 volcans. Si vous décidez de vous déplacer à pied dans les rues, les montées et descentes successives seront pour vos jambes une preuve formelle de l'activité géologique intense de la région (surtout en ayant encore une bonne dose de jetlag, ça pique.). Il est d'ailleurs possible de sauter à l'élastique de la Sky Tower, ainsi que de marcher au bord du vide (Sky Walk) pour faire le tour du sommet du bâtiment : sensations garanties.
  • Faire un tour à Devonport et découvrir quelques-uns des plus anciens bâtiments de la ville. Vous y trouverez des petites galeries d'art, des cafés et autres magasins pour passer un agréable moment en ayant une belle vue sur le centre d'Auckland.
  • Gravir le Mont Eden, point culminant de la ville et découvrir son cratère
  • Faire un tour à One Tree Hill, parc en pleine ville où s'élève un obélisque, et où paissent des moutons. La vue depuis le sommet sur la ville vaut le détour. Autrefois, cette colline abritait un fort Maori, surplombé par un arbre (d'où son nom). Celui-ci a été coupé en 1852 par les colons qui face au tollé ont replanté une essence endémique, elle-même coupée en protestation par des militants maoris dans la fin des années 90. La colline ne dispose donc plus à l'heure actuelle d'arbre à son sommet.
  • Visiter le Musée du mémorial de guerre d'Auckland

Van
J 2-3

Coromandel

A 1h30-2h de route d'Auckland, vous atteindrez la péninsule de Coromandel. C'est l'une des destinations les plus prisées par les touristes sur l'île du nord, et un passage obligatoire dans un itinéraire en Nouvelle-Zélande. La route qui longe la côte est très jolie. Si vous êtes aventureux et disposez d'un véhicule tout terrain, vous pouvez même vous rendre à la pointe nord de la péninsule via des "gravel roads" (routes non goudronnées, dans un état incertain).

Voici une liste non exhaustive des choses à faire à Coromandel

  • Se balader à Cathedral Cove, (qui a par exemple été un des lieux de tournage du Monde de Narnia)
  • Faire du canoë dans les baies près de Cathedral Cove
  • Découvrir Hot Water Beach et faire un bassin avec l'eau naturellement chaude qui resurgit sous le sable (attention, uniquement accessible à marée basse)
  • Faire de la plongée ou du snorkeling dans la réserve marine. Attention cependant, l'eau n'est en général pas très chaude, sauf en plein été, et encore.
  • Jeter un œil à la mine d'or de Waihi et ses impressionnants engins de chantier.

Van
J 3

Hobbiton

Dirigez vous ensuite vers Matamata (deux grosses heures de route depuis Cathedral Cove) pour y découvrir Hobbiton : la Comté dans l'univers du seigneur des anneaux. Cette visite, quoiqu'un peu onéreuse, vaut le coup et ravira les fans de l'univers de Tolkien. Anecdotes, astuces de tournage et visite des maisons des hobbits et de leur auberge sont entre autres les choses à découvrir lors de la visite. La reconstitution des décors tout d'abord destinés à être démontés vous plongera dans un l'univers merveilleux et fascinant des hobbits.

Van
J 4

Rotorua

Depuis Matamata, prenez la route en direction de Rotorua (1h de route), Petite ville plantée sur une zone à forte activité géothermique, vous ne mettrez pas longtemps à détecter l'odeur de souffre qui se dégage dans ses rues. On y trouve de nombreux geysers, des bassins de boue chaude 

Pêche, natation et ski nautique sont des activités très fréquentes dans la zone qui compte de nombreux lacs.

Voici quelques activités à réaliser dans ce début d'itinéraire de 3 semaines en Nouvelle Zélande à Rotorua :

  • Faire le tour de cette petite ville et se balader en bord de lac
  • Se promener dans les Red Woods et y faire du VTT de descente
  • Visiter le village traditionnel Maori et observer les geysers à Te Puia
  • Visiter le site géothermique de Wai-O-Tapu
  • Se détendre dans les eaux du Polynesian Spa
  • Dévaler les pentes en kart au Skyline Rotorua

Van
J 5

Taupo

Suite à votre visite de Rotorua, direction Taupo (1 heure de route). Cette petite ville du centre de l'île du nord a été bâtie en bord de lac également, et pas des moindres. En effet, le lac de Taupo est le plus grande Nouvelle-Zélande et 

  • Aller voir les impressionnantes et puissantes chutes d'eau qui se déversent en sortie du lac : les Huka Falls (il est possible de s'avancer au pied des chutes grâce à un "jet boat" très rapide pour plus de sensations)
  • Se baigner dans les sources d'eau chaude présentes également dans les environs de Taupo
  • Faire une croisière sur le lac pour découvrir les Maori Carvings, sculptures taillées dans des rochers en bord de lac
  • Se balader dans le Rose Garden
  • Pour les pêcheurs d'entre vous, des guides peuvent vous accompagner dans des spots de pêche à la mouche, dans une eau limpide

Van
J 6

Parc national de Tongariro

La suite de cet itinéraire en Nouvelle-Zélande vous amène dans le Parc National de Tongariro (à 1h30 de route de Taupo). C'est le premier parc national créé en Nouvelle-Zélande et l'un des premiers dans le monde. Il est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, et possède plusieurs lieux hautement sacrés pour les Maoris.

Ce parc a sur son territoire plusieurs volcans actifs et possède l'une des randonnées les plus belles (et malheureusement aussi très fréquentée) de Nouvelle-Zélande : le Tongariro Alpine Crossing.

Cette randonnée incontournable est à faire à la journée. Elle demande en moyenne entre 7 et 8 heures pour des marcheurs occasionnels. Vous y découvrirez des cratères, des fumerolles témoins de l'activité volcanique, une faune et une flore variées et surtout des paysages à couper le souffle. Les terrains sont très variés également, passant de plateaux venteux, à des vallées glaciaires ainsi que des coulées de lave.

Il est conseillé de partir très tôt le matin pour ne pas être trop embêté par le monde et découvrir les paysages sans trop de marcheurs sur les sentiers et par la même occasion sur vos photos. Bon à savoir: il existe des navettes qui font le trajet très tôt depuis Taupo et viennent vous récupérer le soir.

Si vous avez votre véhicule, attention aux restrictions d'horaires pour se garer sur le parking durant l'été, des navettes sont organisées.

Van
J 7-8

Wellington

Après avoir réalisé cette belle randonnée, direction la pointe Sud de l'île du Nord pour rejoindre la capitale : Wellington ! Il faut compter à peu près 3h30 de route pour atteindre Windy Welli (surnom donné à la ville car souvent balayée par un vent plus ou moins fort) depuis la parc du Tongariro.

Cette ville qui n'est la capitale du pays que depuis 1865 possède une ambiance très agréable et de nombreuses chose à voir. Par exemple :

  • Le musée Te Papa à ne pas manquer : il permet d'en apprendre plus sur l'histoire du pays, la culture, la géologie, la biologie..,  Il est très ludique, on ne s'y ennuie pas une seconde et pour ne rien gâcher : l'entrée est gratuite
  • Se balader dans la ville, notamment sur Cuba Street, rue très animée, ou le long des quais dans le centre
  • Aller admirer la vue depuis le Mont Victoria
  • Prendre le funiculaire pour atteindre les hauteurs de la ville et redescendre à pied par son jardin botanique 
  • Visiter les studio Weta si vous êtes intéressés par l'animation 3D et la réalisation de films

Bateau
J 9-10

Abel Tasman

Nous voici à un point clé de cet itinéraire de 3 semaines en Nouvelle-Zélande. Après avoir visité une partie de l'île du Nord, place à l'aventure sur l'île du Sud !

Depuis Wellington, il vous faudra donc traverser en ferry jusqu'à Picton (3h30 de traversée). La vue depuis le bateau sur les Marlborough Sounds est superbe. Cette traversée, si la météo n'est pas trop défavorable, permet de faire une belle découverte et d'apprécier la beauté de ces fjords avant d'arriver à Picton.

Depuis Picton, prendre la route en direction de l'Ouest jusqu'au Parc National Abel Tasman (3 petites heures de route).

Ce magnifique parc naturel en bord de mer possède de nombreux sentiers de randonnée longeant la côte. Ses eaux accueillent un grand nombre de dauphins, otaries ou encore des Blue Penguins (manchots pygmées, plus petite espèce de manchots, avec une taille moyenne de 35-40cm). Vous y découvrirez ses plages de sable blanc, ses eaux turquoises (bien que rarement chaudes) et ses petites baies paradisiaques.

De nombreux points du parc sont accessibles par bateau ou kayak. Cela permet par exemple de se faire déposer au milieu du parc en bateau-taxi et de revenir tranquillement à pied jusqu'à l'entrée, ou de vous faire récupérer à un autre point.

Il est possible de faire des randonnées sur plusieurs jours (3 à 5), en empruntant par exemple l'Abel Tasman Coast Track, qui vous plongera dans le côté sauvage et les forêts primitives de Nouvelle-Zélande.

Vue sur les Marlborough Sounds

Baie du Parc Abel Tasman
Petite plage isolée dans le Parc Abel Tasman

Van
J 11

Kaikoura

Suite à la découverte de ce magnifique parc naturel, direction l'Est de l'île du sud pour découvrir Kaikoura (4h de route) et plus particulièrement la vie aquatique très active de la zone. Un bon itinéraire en Nouvelle-Zélande n'en serait pas un sans la découverte de l'incroyable faune marine du pays du long nuage blanc.

En effet, la spécialité de cette petite ville est la possibilité de faire des sorties en mer. Attention, vous allez en prendre plein les yeux, sont au programme : 

  • Cachalots
  • Baleines
  • Dauphins
  • Otaries
  • Phoques
  • et parfois des orques !

Kaikoura est également un spot idéal pour déguster des produits de la mer, comme le homard, très réputé dans la région.

Van
J 12

Punakaiki

Cet itinéraire en Nouvelle-Zélande vous amène maintenant à traverser l'île du sud de part en part pour rejoindre la côte Ouest. Cette traversée s'effectue par une route de montagne bien connue : Arthur's Pass. Tout au long de la route, n'hésitez pas à vous arrêter pour profiter du panorama mais aussi pour observer un oiseau emblématique et endémique de Nouvelle-Zélande : le Kéa. Ce perroquet montagnard est une espèce protégée, sa population n'est pas très importante sur le territoire néo-zélandais. Même s'ils ne sont pas du tout effrayés par les humains et s'en approchent sans problème car habitués à leur présence, il est interdit de les nourrir et de les toucher. Aussi, attention à bien garder vos affaires avec vous et à protéger les plastiques (antenne radio, essuie-glaces...) de votre véhicule car ils se font une joie de les désosser avec leur puissant bec.

Une fois la traversée effectuée, prenez la direction du nord depuis Greymouth jusqu'à Punakaiki (prévoir 4h30 de route sans les pauses depuis Kaikoura). Vous apprécierez très certainement la route longeant la très belle et verdoyante côte ouest de l'île du Sud.

Cet endroit, au cœur du parc national de Paparoa, est connu pour ses formations rocheuses créées par sédimentation et érosion, qui ont la forme étonnante de pancakes empilés. Ces rochers calcaires ont 30 millions d'années et n'ont pas encore dévoilés tous leurs secrets auprès des scientifiques.

Vous pourrez également admirer les Blowholes (geysers maritimes ou trous souffleurs), cavités rocheuses dans lesquelles les vagues viennent s'engouffrer. Sous l'effet de la pression et de la taille trop insuffisante de ces cavités, l'eau est projetée dans des cheminées naturelles verticales de la roche. En résultent des projections d'eau impressionnantes qui génèrent un bruit assez fort. Le phénomène est observable à marée haute quand les vagues viennent heurter les rochers. Attention de bien porter des vêtement imperméables.

Van
J 13

Côte Ouest - Découverte des glaciers

Reprenez ensuite la route direction le sud pour aller découvrir les glaciers de Nouvelle-Zélande.

En passant à Hokitika, n'hésitez pas à faire une halte pour aller vous promener vers la "Blue river", qui porte très bien son nom et possède une couleur bleue claire étonnante.

Les deux glaciers ont des randonnées d'approche très accessibles et des points de vue sont aménagés pour avoir une vue globale de ces formations naturelles. Des guides proposent de gravir les glaciers en vous prêtant tout le matériel nécessaire. Il est également possible de survoler la zone en hélicoptère pour avoir une superbe vue de la côte Ouest et sur ces géants de glace (cela dit, leur taille incomparablement réduite par rapport à celle d'il y a quelques décennies, diminue malheureusement toujours de façon très rapide).

Sur votre route, vous atteindrez tout d'abord le Franz Joseph Glacier puis le Fox Glacier (à environ 3h de Punakaiki).


Van
J 14

Wanaka

Continuez votre route vers le sud pour atteindre Haast et lancez vous dans la traversée par la Haast Pass

Petite astuce pratique : Attention à vous organiser pour ne pas avoir à faire le plein d'essence (ou au moins pas un plein complet) à Haast, où les pompes à essence affichent les prix forts en raison de l'isolement du village (et évidemment à avoir assez d'essence pour effectuer la traversée).

Vous découvrirez une petite route dans une vallée très escarpée où de nombreuses cascades de part et d'autre de votre chemin se jettent en contrebas dans un puissant torrent. 

Sur votre chemin, arrêtez-vous pour contempler les "Blue Pools", bassins d'eau on ne peut plus claire et d'un bleu éclatant. Vous pourrez les surplomber grâce à des ponts suspendus au dessus de la rivière.

Vous finirez cette traversée entre les lacs Wanaka et Hawea et un magnifique panorama des alpes du Sud, avant d'arriver à Wanaka (3h depuis le Fox Glacier en passant par Haast).

Wanaka est une ville très active été comme hiver et est un vrai QG pour des riders du monde entier qui viennent profiter de la neige quand c'est l'été dans l'hémisphère nord. C'est, comme à Queenstown, le paradis des activités de pleine nature.

Van
J 15-16

Queenstown

Prenez la route direction le sud-ouest pour rejoindre Queenstown (1h de route), autre ville en plein milieu des alpes du sud, et bordée par un magnifique lac : le lac Wakatipu

Voici quelques-unes des choses à faire à Queenstown et dans les alentours :

  • Monter au Bob's Peak : que ce soit avec les œufs, ou à pied pour les plus sportifs (le départ du tiki trail est au même endroit), vous aurez de là-haut une vue imprenable sur la ville, le lac et toute la vallée.
  • Aller faire un tour à Arrowtown, ancienne ville de chercheurs d'or qui a prospéré dans les années 1860 et a gardé tout son charme. Elle est un témoin de la ruée vers l'or, on peut notamment y découvrir un ancien village de mineurs chinois restauré, pour s'imaginer ce qu'étaient les conditions de vie de l'époque.
  • Rouler jusqu'à Paradise (au nord de Glenorchy), endroit qui porte bien son nom, en longeant le lac Wakatipu et admirer les magnifiques panoramas. Cet endroit à été le lieu de tournage de plusieurs scènes du seigneur des anneaux, c'est entre autres là où Peter Jackson a décidé de tourner l'univers d'Isengard
  • Déguster l'un des meilleurs burgers au monde chez FergBurger
  • Découvrir la vie subaquatique du lac Wakatipu à l'Underwater observatory ou l'emblématique oiseau de Nouvelle-Zélande au Kiwi Birdlife Park
  • Si vous vous trouvez à Queenstown en hiver, c'est l'endroit idéal pour faire du ski
  • Pour les amateurs de sensations fortes, il est possible de faire du rafting, du saut à l'élastique, du jetboat...

Van
J 17

Le Fiordland

Cette étape est peut-être la plus emblématique d'un voyage en Nouvelle-Zélande. Elle se devait obligatoirement d'être intégrée à cet itinéraire de 3 semaines en Nouvelle-Zélande : direction le Fiorland !

Pour ce faire, prenez la route direction Milford Sound en passant par Te Anau pour 3h30 de route aux panoramas magnifiques alternant par de la pleine forêt, de la route de bord de lac, des tunnels dont l'embouchure donne sur de très belles vallées parsemées de cascades. En chemin, il est possible que vous croisiez à nouveau des Kéas.

Le Fiorland est l'un des endroits les plus spectaculaires de NZ, avec ses gorges vertigineuses et ses panoramas sauvages magnifiques. Cette zone, presque inhabitée est le paradis des randonneurs.

Dans la majorité des cas et pour se rendre compte de l'immensité de l'endroit, une petite croisière sur le Milford Sound s'impose et vous fera découvrir de l'intérieur ce que cette région a à vous offrir. Deux choix s'offrent à vous, réserver un billet sur l'un des bateaux effectuant la croisière, ou louer un canoë et vous balader tranquillement par vous-même (attention tout de même, les distances étant un peu longues, à avoir de bons bras) 

La faune dans les fjords est très variée, on peut y retrouver des otaries, phoques, dauphins, pingouins et mêmes des baleines sont parfois au rendez-vous !

Même si le prix peut en arrêter plus d'un, il est possible de survoler la zone en hélicoptère pour en prendre -encore plus- plein les yeux.

Van
J 18-19

Mont Cook

Après la découverte du Fiordland, reprenez la même route en sens inverse en direction cette fois-ci du plus haut point de Nouvelle-Zélande : le majestueux Mont Cook (3754m). Sur la route, vous longerez le très beau lac Pukaki, au bord duquel il fait bon prendre une pause pour manger, prendre des photos de l'eau turquoise ou se balader. (6h30 de route, la portion la plus longue du voyage, potentiellement à diviser en deux jours selon l'envie)

Le Mont Cook se trouve dans le parc national Aōraki/Cook, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. On y trouve plusieurs glaciers ainsi que plus d'une centaine de sommets aux neiges éternelles. Son point culminant, a été atteint par Sir Edmund Hillary en 1953. C'est pour cela qu'il a une statue à son effigie (devant l'hotel de luxe, The Hermitage) dans le minuscule village Mount Cook que vous traverserez.

Le parc propose de nombreuses randonnées pour tous les niveaux, certaines sont même sur plusieurs jours avec la possibilité de dormir en refuge (dans la Mueller hut notamment). On trouve dans le fond de la vallée (accessible en voiture/campervan) un camping au panorama impressionnant, qui vaut clairement la peine d'y passer une nuit.

Le climat alpin de la zone fait que le temps peut changer très vite, attention à bien prévoir de quoi se couvrir en cas de pluie ou de froid. Il est préférable de faire une tour au visiter center avant de se lancer dans une randonnée, pour y récupérer une carte et faire le point sur la météo.

Dans le village, vous pouvez visiter le musée de l'Hermitage, dédié à l'alpinisme.

Van
J 20-21

Christchurch

Et voici donc la fin de cet itinéraire de 3 semaines en Nouvelle-Zélande qui pointe le bout de son nez. Il ne reste plus qu'une dernière étape à ce voyage : Christchurch (4h20 de route).

Sur la route et en passant vers le très photogénique lac Tekapo, visitez la petite église (the Church of the Good Shepperd) plantée en bord de lac ou initiez vous au rock-balancing (empilement de pierres en équilibre) au bord de l'eau.

Christchurch, deuxième plus grande ville de Nouvelle-Zélande est connue pour avoir été endommagée en 2011 à deux reprises par des tremblements de terre. Ces derniers ont laissé derrière eux de nombreuses victimes et un grand nombre de bâtiments à terre.

Voici quelques activités à faire pour vos derniers instants en NZ avant de reprendre l'avion :

  • Se promener dans le parc Hagley et visiter son jardin botanique
  • Se balader sans but précis dans la ville qui possède de nombreuses installations artistiques ainsi que du street art lui aussi très présent. En effet il n'est pas rare de voir au détour d'une rue toute une façade recouverte d'une fresque murale.
  • Christchurch possède plusieurs musées, dont le Quake City retraçant et expliquant les séismes dont la ville a été victime. Il est très instructif pour comprendre l'histoire et la reconstruction de la ville.
  • Faire un tour à Re:Start, ensemble de commerces en plein centre ville qui ont la particularité d'avoir été installés dans des containers pour redonner vie au centre ville avec les tremblements de terre. Vous pourrez voir juste à côté la cathédrale de la ville en partie détruite elle aussi.
  • Flâner sur New Regent Street, rue piétonne au style colonial et y prendre un café en terrasse.

J'espère que cet itinéraire en Nouvelle-Zélande vous sera utile et qu'il vous donne un avant goût de votre voyage dans ce si beau pays.

Cet itinéraire en Nouvelle-Zélande vous a été utile ? Faites-le savoir à son auteur
4.7/5(27 votes)