BALI

Publiée le 29/02/2020
Nos premiers pas en Indonésie

Auckland - Denpasar se fera tout en douceur avec une heure de vol pour aller à Sydney (où j'ai eu droit à un joli contrôle anti-explosifs alors qu'on avait très peu de temps pour attraper notre vol pour Bali j'étais, RA-VIE!) puis six heures de vol pour arriver sur notre belle île! Lorsque nous arrivons, il est environ vingt heures et nous sommes chaleureusement accueillis par une pluie des plus furieuses, bienvenue sur Bali saison des pluies! Nous notons d'emblée sur la liste des courses pour le lendemain: Ponchos!

Nous sommes agréablement surpris par la qualité de l'hôtel, on a réservé sans trop faire attention et on pensait tomber sur quelque chose bas de gamme vu le prix.. Le jardin et la piscine sont splendides et notre chambre avec terrasse est immense! On se dit très vite que notre budget va s'en porter pas plus mal par ici après la Nouvelle-Zélande!

Je me remets difficilement du décalage horaire ce qui ne m'avait pourtant jamais touchée, Alex le vit plutôt bien. Comme à chaque entrée sur un nouveau territoire, nous partons très vite acheter une carte sim après avoir louer un scooter pour nos trois jours sur Jimbaran. Nous constatons rapidement que les plages de la ville en cette saison sont sacrément polluées car la pluie ramène les déchets sur la plage pourtant bien nettoyée par les locaux. Nous étudions alors la question et filons plus au sud à la recherche de la fameuse plage Balangan Beach à une demi-heure en scooter. Quel bonheur une fois arrivés sur place, la route était très sinueuse mais lorsque nous découvrons l'endroit on est largement récompensés. Nous serons très peu à avoir trouvé ce joli coin visiblement, l'eau n'est pas polluée de ce côté mais il faudra braver les énormes vagues pour se baigner dans l'eau! (Il y a d'ailleurs tout le long du front de mer beaucoup d'écoles de surf) Après s'être soulagés de 100 000 roupies, nous aurons le droit de squatter deux beaux transats à l'ombre, le pied! De retour à l'hôtel et après avoir mangé des noodles sur la plage, nous décidons d'aller voir Géraldine dans le centre qui tient un restaurant local mais avec la French Touch s'il vous plaît! La crêpe au caramel nous a fait voyager… mais en France!!! Malheureusement Géraldine n'est pas au plus haut de sa forme malgré sa convivialité, elle nous explique que son restaurant même en basse saison est toujours complet et nous constatons que les affamés ne sont pas au rendez-vous, le coronavirus a clairement touché le tourisme et elle songe même à fermer pendant quelques jours le restau…  

Découverte de la ville
Balangan Beach
Nos premières noodles!
Pause piscine à l'hôtel

Le lendemain sur les conseils de Constance qui se reconnaîtra, nous partons pêcher…mais directement dans les bacs au Fish Market! Pour manger la pêche du jour le principe est très simple:

1- Acheter les crustacés/poissons/poulpes ou autres au fish market.

2- Se trouver une petite place derrière les gros barbecues donnant sur la plage et donner son festin au "barbecue-man"

3- Manger une fois que c'est cuit!

Quel régal et c'est cent fois plus sympa que de commander au restaurant!

Après beaucoup de ballades en scooter dans la ville à sillonner les plages, nous réservons un nouvel hôtel sur Kerobokan un peu plus au nord, nous souhaitions trouver une chambre entre les grandes villes de Kuta et Canggu pour pouvoir tout faire en sccot. Nous avons aussi visiter quelques temples dont un très connu que nous avons trouvé grâce à sa statue immense qui se voit depuis des kilomètres à la ronde! Mais une fois arrivés sur place et victime de son succès, on nous demande de payer très cher pour accéder au lieu sacré, nous rebrousserons chemin sans y entrer.

Petit tour au Fish market...
Miam!!!!
La vue est sympa :)
Image depuis l'extérieur du temple
....Mais la vue sur Bali de tout là-haut est imprenable

Alex à déniché un "Ubber local", une application utilisée sur l'île et nous partirons grâce à cette appli sur Kerobokan. Encore une fois dès notre arrivée à l'hôtel on a l'impression d'être surclassé vu le prix qu'on a payé c'est incroyable, c'est tellement moins cher qu'en Amérique du Sud!

Nouveau scooter loué, nous partons visiter Kuta et ses belles plages, le centre est très animé et le trafic très (très très) dense. Nous avons la belle surprise de voir des rizières directement depuis le bord de la route à certains endroits, nos premières! Nous partons dès le lendemain matin visiter l'un des temples les plus réputés par ici, à une heure de route en scooter en direction de Ubud. Nous ferons escale dans un magasin pour acheter nos ponchos même si par chance depuis plusieurs jours nous n'avons pas eu une goutte de pluie, mais la prévoyance est de rigueur. Un gros mal au popotin plus tard, Alex enfile son plus beau Sarang qui est la tenue obligatoire pour rentrer dans le temple si les genoux ne sont pas couverts par un pantalon. Le lieu est très authentique, nous visitons tout le tour du temple ainsi que les jardins entourés par une rivière, quel calme!

Presque toutes les familles Balinaises possèdent un temple
Arrivée au temple Taman Ayun
Nous visitons le lieu sacré...
Alex profitera de l'occasion pour méditer!
Chères Mesdames, je préfère vous prévenir!!!

Nos ponchos serviront finalement dès le retour en direction de Kerobokan!!! Le séjour se poursuit avec de magnifiques couchés de soleil, nous avons aussi vu sur un blog qu'il existait de magnifiques rizières en direction de l'île de Tanah lot avec en bonus une belle plage locale. Nous avons donc rapidement mis cap sur l'endroit et effectivement, les rizières que nous admirons après beaucoup de bouchons en scooter sont splendides! La plage de sable noir était déserte mais nous n'avons pas tenté de nous baigner dans le grand bassin…

Apéro, Noodles,  et c'est reparti pour visiter les alentours. Nous mettons cette fois-ci sur le GPS "Canggu", la ville aura été sympa a visiter mais les bouchons nous ont vraiment donné la migraine!!! Heureusement Alex ne manque pas de culot pour nous faire avancer mais c'est quand même très fatigant! Une fois arrivés dans la grande ville nous sommes tombés rapidement sur un "Warung" qui nous a vite redonné des forces, un restau qui était très prisé par les expats du coin et on a vite compris pourquoi… Des prix imbattables avec un buffet pour tous les goûts, une fois l'assiette composée, elle n'a pas mis longtemps à être engloutie :)

Doudou accroché au sac, il est temps d'aller voir plus loin, de rendre le scooter et de partir pour Amed qui nous a été vivement recommandé par beaucoup de personnes depuis le début de notre grand voyage. 

Un petit couché de soleil comme on les aime!
En nous baladant, nous avons la chance de voir ça! musique incroyable!
Nous admirons les rizières qui se comptent par centaines!
Et nous arrivons sur la plage des locaux
On ne mettra que les pieds dans l'eau!
Un ptit plein après beaucoup de route!
Il est temps de rendre le scoot et de partir pour Amed!
0 commentaire