Taormina la romantique

Publiée le 02/06/2019
A la découverte de Taormina la romantique, de ses vestiges historiques, de sa longue histoire mouvementée, entre Arabes et Normands, Grecs et Romains, chacun y a laissé sa trace! C'est à Taormina que prendra fin ma quête du Canolo perdu et .....retrouvé!

Sur la route de Taormina

Ce matin nous prenons la route de Taormina, à 150 kms au nord , pour découvrir ce joyau de la cote Sicilienne!

Sur la route nous passons aux pieds de l'Etna, en pleine éruption, malheureusement l'épaisse couverture nuageuse, ajoutée à la fumée de l'éruption, cache les trois quarts du volcan, et nous ne verrons rien. De plus, les routes menant vers le volcan sont fermées aux non résidents, ceci afin d’empêcher des touristes imprudents de se mettre en difficulté.

Arrivés à Taormina, après une montée spectaculaire par une route en lacets le longs de la falaise, nous nous garons dans un parking proche de la vieille ville. Celle ci est entièrement piétonne, et c'est le moyen le plus facile pour se garer, si ce n'est pas le moins onéreux!

Nous allons découvrir une ville animée, envahie par les touristes, où beaucoup d'anciens palazzi ont été transformés en boutiques de souvenirs de Taormina made in China, ou bien en hotels ou bars de luxe..

Pourtant, en se perdant dans les ruelles de la ville, en dévalant des escaliers, en traversant des piazzettas fleuries, on rencontre une ville où chaque pierre a une histoire étrange à vous raconter.

Comme ce Giardino Publico, qui était autrefois la propriété privée d'une anglaise richissime et excentrique, et dans lequel elle avait fait construire des bâtiments étranges, uniquement destinés aux oiseaux dont elle était passionnés. C'est aujourd'hui un endroit enchanteur, oublié de la plupart des hordes de touristes qui se contenteront de parcourir dans les deux sens le Corso Umberto I , véritable artère touristique et économique, où les vendeurs de souvenirs côtoient les guides touristiques, et où les boutiques de vêtements soldés jouxtent les vendeurs de glaces et de paninis.

Passage obligé malgré tout, car beaucoup des édifices qui comptent ici débouchent sur ce Corso. Ainsi dès l'entrée par la Porta de Catania, nous découvrons l'ancien palazzo dei Duchi di Santo Stefano, aujourd'hui musée ouvert , ce palais fortifié arabo-normand du XIIIe siècle est petit bijou, mariant élégamment les deux influences. 

Nous verrons sur le Corso, le Duomo, cathédrale forteresse typique de l'époque normande, avec sur la place une jolie fontaine dominée d'un centaure féminin, emblème de la ville .

Un peu plus loin, la Chiesa di  San Giuseppe, avec un portail en marbre de Taormina, c'est ici que siege la Confrérie des âmes du Purgatoire, rien que ça!! L'objectif de cette confrérie est intéressant, car prier pour une ame au Paradis est bénéfique pour cette âme, tandis que prier pour une âme perdue? Et bien la Confrérie vous annonce que le bénéfice est entièrement pour le bénéfice de celui qui prie!! Cool non? 

Une tête de mort surmonte étrangement le porche de l'Eglise, ambiance ambiance!

Nous verrons enfin, tout au bout du Corso, le palazzo Corvaja, construit par les Arabes au Xe siècle, il a plus de 1000 ans, et est resté dans la même famille durant la moitié de cette durée de vie! Un record!!!

Enfin, nous terminerons cette visite par le théâtre Grec, bâti comme une coquille tournée vers la mer, creusé dans la roche de la falaise, ce vaste cercle de 109 m de diamètre pouvait accueillir jusqu’à 4000 spectateurs. Il est le deuxième plus grand théâtre après celui de Syracuse, possédant une acoustique parfaite, il fut construit au 3e siècle avant JC par Hieron II Tyran de Syracuse.

Bon à savoir, l'entrée est gratuite le 1er dimanche du mois....... Chance non ?

la vue
ruelle
porta di catania
Palazzo dei Duchi di Santo Stefano
Le Duomo
fontaine
fontaine
embleme de la ville
Portail en marbre
l'eglise
le dessus du porche
l'eglise
piazza duomo
la vue depuis le Giardino Publico
dans le jardin
dans le jardin
dans le jardin
dans le jardin
dans le jardin
le théâtre
le théâtre
le théâtre
Palazzo Corvaja

Et après?

Comme l'heure tournait, nous avons décidé de grignoter, pas vraiment faim, non juste envie de se faire une pause gourmande sur une terrasse.

Et que vois-je? Une photo d'un canolo authentique! Le véritable canolo sicilien, celui que je croyais perdu à jamais dans les sombres océans de la cuisine touristico revisitée, celui que je croyais n’être qu'une légende racontée le soir à la veillée par des mamas vêtues de noir, celui-là même me tendait les bras! Enfin c'est une image hein, un canolo n'a pas de bras voyons!!!

Nous nous asseyons sur cette terrasse, et sans hésiter je commande un canolo pour moi, et pour ma chérie un "délice sicilien", oui je sais le nom fait rêver, il s'agit d'une écorce de citron confite, dans laquelle on met des pistaches grillées recouvertes de chocolat fondu! Mmmmmmmmm 

Pour accompagner ces délices, une biere sicilienne pour moi et un cappuccino pour madame! 

Ce sera notre déjeuner!

Puis retour à l’hôtel, les nuages disparaissent enfin, et le soleil qui avait disparu revient pour notre plus grand bonheur! 

Ce sera pause lecture à la piscine.

Demain dernier jour, nous visiterons Syracuse!

canolo, délice sicilien et capuccino
le canolo enfin !!!!
biere sicilienne
j'adore
0 commentaire

10 Voyages | 73 Étapes
Taormina, Messine, Italie
4e jour (02/06/2019)
Étape du voyage
Début du voyage : 30/05/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux