Chiens de traîneau et ski de fond et réveillon

Publiée le 31/12/2018
Découverte du chien de traineau, des animaux incroyables, suivi de la visite d'un chenil. Découverte du ski de fond, ou comment manger de la neige pendant une heure, avant le réveillon du jour de l'an.

Des chiens, et nous !

Ce matin c'était la découverte des chiens de traîneau, les fabuleux Huskys. Déjà l'arrivée dans le chenil, 400 huskys qui hurlent, c'est impressionnant! En fait c'est tout simplement que les chiens n'ont qu'une envie, partir courir pendant des kilomètres dans la neige. Tous ceux qui sont attachés aux harnais des traîneaux hurlent et grattent le sol , impatients de partir. Ceux qui sont encore dans les enclos font des bonds, parfois jusqu'en haut de l'enclos, pour venir les rejoindre. Cela fait un tel raffut que nous pouvons à peine nous entendre parler.

Les mushers nous donnent les dernières consignes, ils vont détacher les traîneaux qui étaient retenus par une corde attachée à un poteau, nous devons avoir les deux pieds sur le frein, une sorte de barre métallique avec deux énormes crampons, qui s'enfonce dans la neige. 

Les chiens, qui sentent le départ tout proche, creusent le sol en courant sur place, quand le traîneau devant moi a fait quelques mètres, et sur un signe du musher, je relève légèrement le pied du frein. Aussitôt les chiens bondissent et mon traîneau s'élance!

Tout le long du chemin nous serons obligés de jouer sur le frein, les huskys sont capables de courir 100kms par jour, et peuvent tirer un attelage à une vitesse moyenne de 30 kms/heure!

Notre balade est à peine un échauffement pour eux. Cette excursion est encore une fois un moment d'une magie et d'une beauté incroyable. Avec les chiens nous glissons sur la piste enneigée dans le silence. Ces chiens qui il ya un instant hurlaient comme une meute de loups avant le départ, sont totalement silencieux. 

Ils ne donnent de la voix que lors des arrêts que nous faisons pour que le groupe se reforme. A chaque fois que je dois utiliser le frein, le leader, le chien de tête, se retourne et me jette un regard contrarié, du style " mais tu veux pas nous laisser courir un peu?"

Effectivement, quand je relâche le frein, les chiens se mettent au galop et je sens une accélération puissante arracher le traîneau de la neige. Ces chiens ont une puissance impressionnante.

En fait je ne sais que regarder, ces chiens qui courent avec une cohésion incroyable sont d'une beauté parfaite, et le paysage tout autour est lui aussi d'une beauté parfaite. Nous sommes plongés en plein dans la magie lapone.

La rando se passe en un éclair, et je vois avec regret le chenil s'annoncer devant nous, il est temps de nous séparer , j'ai eu un attelage parfait, juste parfait. Merci , kiitos les chiens. Vous êtes  merveilleux.

Il est temps maintenant de visiter le chenil et de faire connaissance avec ces chiens incroyables.

Ce chenil accueille plus de 400 chiens, qui ne travaillent que l'hiver. En été ils se reposent.

Aujourd'hui peu de chiens sont au chenil, la plupart sont sortis, et une majorité de chiens sont partis pour des sorties de deux ou trois jours en pleine nature. Des réveillons en foret , avec les chiens comme compagnons, on fait pire!

C'est avec beaucoup de nostalgie, après ces instants de pure magie, que nous laissons ces beaux animaux pour aller déjeuner. Dans une heure trente, nouvelle découverte, rando en ski de fond!

husky
Miammmm
re miammmmm
certains partent
d'autres restent

Ski de fond

La suite se passera d'images! D'ailleurs, si images il y avait eu elles seraient toute blanches, vu que j'ai passé toute la première partie de cette découverte du ski de fond allongé dans la neige, et que durant la deuxième et très brève partie, celle où je tenais à peu près debout, il neigeait tellement qu'on ne voyait pas à deux mètres!

Le groupe a été divisé en deux , d'un coté ceux qui géraient le ski de fond, de l'autre coté .......ma chérie et moi! Elle a du renoncer après plusieurs tentatives courageuses, mais elle se faisait mal en tombant. J'ai donc continué seul avec le guide spécial débutants, le mec chargé des boulets en fait!

Le début à été catastrophique, mais étant un peu têtu, j'ai décidé de m'accrocher, le guide , Florent, a été d'une patience infinie, et m'a soutenu, donné des conseils. Quand nous avons rejoint la piste en poudreuse les choses se sont un peu arrangées, j'ai pu me glisser dans sa trace et mes skis étaient un peu comme dans des rails. Notre rando à été plus courte en kilomètre que les autres, mais plus riche......en temps!! Ben oui, sinon nous aurions fait le réveillon en foret! 

Un peu plus loin sur la piste nous avons "recueilli" trois autres naufragés de la rando, abandonnés et distancés par les autres ils se sont joint à Florent et moi pour terminer cette rando.

C'était dur, physique, mais génial. Encore une fois des paysages d'une beauté inouïe, mais surtout la possibilité d'échanges avec ce guide d'une très grande gentillesse et désireux que ses "clients" vivent au mieux chaque expérience.

Pour moi ce ski de fond était une grande première, mais je ne regrette rien! C'était génial! 

Allez, on m'attend pour commencer la fête, a l'année prochaine!!!!

3 commentaires

Natleroy

Simon avait testé la ballade chien de traîneau et il avait adoré ! Je vois qu’en tu es aussi’ doué que moi poule ski 🎿 😂

  • il y a 2 ans

Lyne

j' y étais pas et oui pas trop courageuse pour le ski de fond mais tu nous as fait bien rire a raconter ton récit le soir venu et j' ai récupéré mon mari entier non non il a pas passé la nuit dehors mais il se souviendra de cette sortie :)))

  • il y a 2 ans

oliv58

Je m'en souviendrais aussi, entre mes passages couché dans la neige et les oheeeeehhh du naufragé de la foret!!! tres bons souvenirs!

  • il y a 2 ans