Faux départ

Publiée le 08/01/2021
La 2e vague nous a rattrapée, retour stratégique en France

En fin de semaine on apprend que la ville de Barcelone, ainsi que toutes les villes de Catalogne, seront fermées aux entrées/sorties du jeudi soir au lundi matin. Or nous avions réservé la nuit de jeudi à vendredi dans Barcelone pour ensuite quitter la Catalogne et rejoindre Valence. Comme on n'avait pas le temps de sortir de la Catalogne avant le couvre-feu en vigueur, on s'est résolu à passer le week-end à Barcelone. Mais dans la foulée on apprend que les régions espagnoles ferment leurs frontières pour 14 jours. Sachant qu'avec la 2e vague, 2 semaines pouvait aussi dire 2 mois... Donc on n'avait plus beaucoup d'option :

1/ Rester 2 semaines à Barcelone sans être confiné, mais avec un couvre-feu et sans pouvoir sortir de la ville, avant de repartir à l'aventure (peut-être) ;

2/ Partir au Portugal où il n'y a pas de fermeture de frontières car l'Espagne autorisait le transit de ses régions ;

3/ Rentrer en France et profiter de la grâce présidentielle sur les retours de vacances en plein reconfinement.

Les options 1 et 2 étaient incertaines avec l'éventualité d'un reconfinement qui nous aurait coûté de l'argent sur une durée indéterminée sans pouvoir faire avancer notre projet. C'est donc l'option 3 qui a été retenue : on est rentré chez nos parents jusqu'aux fêtes, le temps que ça se tasse et qu'il y ait un vaccin...

Point positif : nous avons retrouvé notre lapine plus tôt que prévu.
0 commentaire