Le Minotaure, enfin!!!!

Publiée le 18/09/2019
Une rencontre mouvementée avec le monstre, puis une plongée dans le ventre de la Crète

La rencontre avec le monstre......

Cette rencontre tant attendue, entre nous et les restes de la civilisation minoenne, fut extrêmement mouvementée!

Je ne m'attendais pas à cela, naïvement, j'avais pensé qu'en arrivant un peu après l'ouverture au public du site minoen de Knossos, nous éviterions la cohue descendue des cars de touristes........

Que nenni mes bons amis, ces braves touristes s'étaient levés dès potron minet pour venir rendre hommage au roi Minos en son palais!

Une queue interminable à l'entrée du site, malgré plusieurs caisses et une efficacité du personnel, mais surtout, tout au long de la visite de véritables troupeaux d'humains, agglutinés , passant des minutes interminables à faire des selfies sur fond de ruines, ou à hésiter sur le réglage de l'appareil photo. 

Pourtant comme le dit si bien le célèbre photographe Robert Bidochon, " t'en fais une sur soleil et une sur nuageux et c'est bon!!"

C'est pourtant pas compliqué non?

Bon, en attendant nous avons réussi malgré tout à nous faufiler ici et là, à prendre les groupes par surprise en changeant subrepticement de sens de visite, et au final nous avons bien profité de cette visite.

Mais de quelle visite???

Ah oui , vous n'étiez pas avec nous , j'oubliais! Ben désolé, avec ce monde je savais plus qui était là!

Nous étions donc dans ce qu'il est convenu d'appeler le "Palais de Knossos", attribué au mythique roi Minos, qui aurait fondé la civilisation Minoenne, et qui aurait fait bâtir ce palais par le célèbre architecte Dédale, et son fils , futur aviateur, Icare. Palais qui aurait abrité au sein du labyrinthe construit par Dédale ( d'où le nom dédale) le non moins célèbre Minotaure, monstre ressemblant à un taureau .

Voilà pour la légende.

En fait ce "palais", était plutôt un "centre de pouvoir", qui concentrait, comme il était de coutume dans la civilisation minoenne, les pouvoirs temporels, spirituels, et les centres administratifs. Autour se développaient des viles ou villages, et plus loin des régions agricoles.

Le "palais" que nous visitons date de 1650 avant JC, soit à peu près deux siècles avant l'effondrement de la civilisation minoenne. Celle ci eut à faire front aux conséquences sur l'environnement de plusieurs cataclysmes volcaniques dans la région, qui eurent des effets dévastateurs sur le climat et les récoltes, entraînant des luttes intestines, puis débarquèrent ensuite les Mycéniens, venus du continent, qui n'eurent plus qu'à cueillir comme un fruit bien mûr, cette île où une société en avance sur son époque avait fait fleurir une des plus anciennes et plus belles civilisations de l'histoire de l'humanité.

Le roi Minos, s'il a existé, ne fut donc pas à l'origine de ce "palais", mais peut être d'un de ceux qui l'avaient précédé. 

En effet, les fouilles ont montré que ce palais avait été construit sur les ruines de plusieurs autres, qui furent en partie détruits pour aménager le nouveau, et ainsi de suite. 

La légende du labyrinthe, trouve certainement son origine dans l'habitude qu'avaient les "rois" successifs, de rajouter des pièces et des bâtiments nouveaux, parfois dans l'enceinte même d'un bâtiment plus ancien.

Tout ceci, comme pour les noms des rois et prêtres n'est que suppositions, en effet la quasi totalité des documents retrouvés par les archéologues, une fois décryptés quand on eut percé le secret de l'écriture minoenne, ces documents sont pour l'essentiel des livres de comptes et des documents comptables, concernant les impôts et taxes ainsi que la paie des serviteurs.

Un peu comme si dans 3000 ans, des historiens tentaient de connaitre notre civilisation en épluchant les registres de Bercy.................

Mais cette visite était quand même émouvante, avoir sous les yeux, enfin quand on arrivait à éviter le spectacle des troupeaux, avoir sous les yeux donc les traces de vie de ces humains d'il y a 3500 ans est bouleversant.

Comme tout simplement cette découverte, dans le quartier des serviteurs de longues rigoles sont creusées dans la pierre, servant à l'écoulement des eaux usées. Rigoles qui n'existent pas dans le reste du palais! Les serviteurs avaient ainsi innové pour leur confort, et en avait fait un privilège jalousement gardé!!!!!!

A la fin de cette visite, départ pour une autre immersion, le centre historique d'Héraklion, et son........ marché!!!!!!

 


arrivée sur le site
knossos
fresque des porteurs de vases dans le vestibule du roi
salle de la reine
colones de la salle du trone
entrée de la salle du trone
quartier des domestiques
enfin lui
rencontre avec le monstre
on peut tout imaginer......

Dans le ventre de la Crète!

De retour à Héraklion, nous traversons le quartier historique, ne possédant pas de véritable charme, mais recelant encore quelques beaux bâtiments.

Comme cette église du XIIIe siècle, devenue mosquée au XVIIe siècle, avant de redevenir église au XXe! De quoi donner le tournis aux fidèles!

Mais nous voici maintenant au point crucial, le marché. Celui ci est ouvert une grande partie de la journée, on y trouve de tout, vraiment de tout, les poissonniers sont installés près des marchands de fruits et légumes, des bouchers jouxtent des herboristes, et au milieu de tout ça, des boutiques de souvenirs, des marchands de chaussures, de chapeaux, des boulangers, et de minuscules cafés où on ne voit quasiment que des hommes .

Il y a du bruit, les odeurs se mélangent, ça vit, ça coure, ça s'interpelle, ça achète et ça vend.

C'est la vraie vie, et si des touristes se promènent ici et là, on y croise énormément de locaux faisant leurs achats quotidiens, discutant la fraîcheur du poulpe ou le prix des figues de barbarie. 

Nous finirons cette belle découverte par une nouvelle dégustation des plats crétois, un poulpe grillé! 

Tiens le poulpe, il me semble avoir croisé ton cousin tout à l'heure!!!

mosquée ou eglise? Les deux !!!!!
marché
marché
on trouve vraiment tout!!!!!
le cousin de mon dejeuner
le même cuit
la taverne du marché
marchand d'éponges
dakos, sorte de biscotte pour les salades et tartines
taverne
0 commentaire

10 Voyages | 73 Étapes
Knossos, Dimokratias, Limenas Chersonisou, Heraklion, Grèce
5e jour (18/09/2019)
Étape du voyage
Début du voyage : 14/09/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux