Mexico

Publiée le 30/09/2021
4 jours de ballade dans Mexico et ses alentours

Jour 1

Nous déposons nos bagages à notre auberge avant de filer marcher dans les rues du quartier historique. La place Zocalo et les bâtiments qui l'entourent sont tous inaccessibles mais nous pouvons pour la plupart les voir de l'extérieur ainsi que les décorations lumineuses (non éclairées).

Catedral metropolitana de la Ciudad de Mexico
Décorations lumineuses très colorées

Nous avons donc décidé de nous balader autour des beaux bâtiments colorés à quelques pas du Zocalo (juste après notre premier tamales piquante pris dans la rue). Malgré des bâtiments d'une grande beauté, l'ambiance était bizarre car le ciel nuageux et vraiment peu de personne dans les rues.

De plus, les bâtiments qui auraient pu être ouverts ne l'étaient pas car nous sommes un peu trop matinaux. En effet, nous avons senti un petit décalage horaire culturel entre ce pays et nous ! Si vous aimez les petites grasses matinées, ce sera parfait pour vous mais pour notre 7h-8h habituel, c'est un peu juste.

En tout cas, les vendeurs de tamales sont, eux, très matinaux pour notre plus grand plaisir !

Museo de las constituciones (fermé)
Teatro del Pueblo
Notre Dame de Lorette ou Nuestra Señora de Loreto
Statue rigolote
Plaza de Santo Domingo
Et sa rue à colonnades avec ses kiosques

Nous redescendons vers la calle Madero, rue piétonne plus animée.

Nous y découvrons le templo de San Francisco et son calme atrio. En face, une magnifique façade en mosaïque.

Atrio de San Francisco
Façade en mosaïque

Au bout de la calle Madero, nous montons à la tour Latino Americana qui propose une terrasse au 44ème étage pour avoir une vue sur Mexico.

Cela nous permet de nous rendre compte de l'aspect tentaculaire de cette capitale dont nous ne voyons pas le bout. Par contre, le ciel n'est pas très dégagé (pollution ?) et ne nous permet pas de voir certaines montagnes alentour et le site de Teotihuacan.

Nous reconnaissons certains bâtiments facilement et pour d'autres nous aurons besoin des légendes (une petite carte de chaque vue donnée avec le ticket d'entrée). Par contre, la vue vaut vraiment le coup pour admirer le Museo de Bellas Artes et sa toiture.

Vue depuis la terrasse du 44eme étage
Vue de la tour depuis le parc Alameda Central

En passant près du Museo de Bellas Artes, nous découvrons avec surprise cette sortie de métro. En fait, cette bouche de métro Art Nouveau est un cadeau de la France suite à un don d'une fresque Aztèque exposée à l'arrêt Palais Royal - Musée du Louvre.

Sortie de métro parisienne

Après une petite pause, nous nous dirigeons vers le mercado San Juan et trouvons de quoi manger juste à l'extérieur. Notre espagnol étant ce qu'il était, la communication a d'abord été difficile mais le jeu en valait la chandelle : plusieurs tacos et chicarron (couenne de porc frite) pour remplir notre ventre et une belle bouchée bien piquante pour Benjamin.

Pause repas bien méritée

Nous finissons notre balade du jour par le Centro de Artesanias la Ciudad puis les alentours de la Calle Regina avant de rejoindre l'auberge.

Universidad del Claustro Sor Juana

Petite pause "éboueurs"

Avant de rentrer à l'auberge, nous sommes tombés sur une file d'éboueurs qui avaient fini leur journée à priori. Nous en avons vu à toute heure de la journée, avec des balais plus ou moins faits maison selon la personne. Si certains bâtiments ont un certain état de délabrement, on ne peut pas dire que Mexico ne mette pas les moyens pour des rues sans déchet. La ville est extrêmement propre.

Éboueurs

Jour 2

Nous prenons le métro en direction du quartier de Coyoacan dans le sud de Mexico. Très bonne surprise dans le métro : Entre un quart et un tiers du métro (et donc du quai) est réservé aux femmes et aux enfants de moins de 12 ans pour éviter notamment les agressions sexuelles. Pas très positif sur la situation mais très pragmatique.

Délimitation dans le métro

Le quartier de Coyoacan est un ancien village périphérique de Mexico. On sent tout de suite la différence d'ambiance. Il y fait très calme, on peut entendre les oiseaux en pleine journée et on y fait une part belle à la nature sur beaucoup de bâtiments, toujours très colorés. Notre premier arrêt sera les abords de la Capilla de San Antonio de Panzacola pour notre petit déjeuner de rue avec un gâteau sablé à l'ananas. Nous nous dirigeons ensuite vers la fonoteca et le musée de l'aquarelle. Le premier est fermé depuis le COVID mais pas le deuxième, qui se trouve avoir un jardin très fleuri.

Pause petit dej
Musée de l’aquarelle

Nous parcourons ensuite l'Avenida Francisco Sosa jusqu'à la Plaza Santa Catarina où se trouve la Casa Cultura Jesus Reyes de Heroles et son grand jardin intérieur avec la statue de Frida Kahlo et Diego Rivera. Après en avoir fait le tour, nous nous installons à l'étage d'un restaurant pour admirer la vue sur la place où de beaux papillons s'ébattent.

Maisons le long de l’Avenida Francisco Sosa
Casa cultura
Pause repas

Le reste de la journée a ensuite consisté à se promener dans le quartier avec son marché, ses places et ses églises. La balade dans le quartier s'est clôturé par une rencontre avec les écureuils peu craintifs de la Plaza Jardin Centenario où Agathe a pu donner à manger à l'un d'entre eux.

Ecureuil heureux

Jour 3

Direction les ruines de Teotihuacan

Nous prenons un bus pour une heure depuis le Terminal Norte. Les bus étant utilisés plus régulièrement pour les trajets longs, le terminal de bus ressemble assez à un terminal d'aéroport plutôt qu'à une gare routière mal organisée française et les bus sont bien plus confortables que ceux rencontrés en France.

Nous arrivons par la porte 1, ce qui nous laisse le temps en marchant d'admirer de loin les différents édifices sur les côtés et les deux grandes pyramides au fond.

La pyramide du Soleil se trouve sur notre droite lorsque nous avançons vers la pyramide de la Lune. Nous n'avons jamais vu de ruines de cette envergure donc nous ne pouvons pas encore comparer avec les autres sites mayas, incas ou aztèques mais tout le site est impressionnant. Notre seul regret aura été que les pyramides de la Lune, la pyramide du Soleil et les différents Palacio sont fermés au public (COVID ? Rénovation ? On ne saura jamais car rien n'est indiqué).

Pyramide du Soleil
Pyramide de la Lune

Nous repartons ensuite sur Mexico pour visiter le temple Mayor. Malheureusement, celui-ci est fermé pour cause de rénovation. Nous en profitons donc pour aller visiter le Museo de Arte Popular, à coté du parc Alameda Central. Nous souhaitions nous poser quelques instants au parc mais une manifestation assez encadrée par la police nous pousse à aller directement au musée. Celui-ci est très intéressant et présente de belles oeuvres de tous types et de plusieurs régions du Mexique. Petite cerise sur le gâteau : la caissière n'ayant pas de monnaie et n'acceptant pas la carte, nous entrons gratuitement en tant qu'étudiant.

Musée des arts populaires

En sortant, plus aucune trace de la manifestation, ce qui nous permet de profiter du parc où des mexicains dansent en couple au rythme d'un groupe.

Danse

Jour 4

Aujourd'hui direction Coyoacan à nouveau pour le musée Frida Kahlo qui nécessite une réservation au préalable.

Le musée de Frida Kahlo se trouve dans sa propre maison bleue (extrêmement bien nommée "La Casa Azul"). L'intérieur est dédié aux oeuvres de Frida et son mari Diego Rivera, en expliquant la vie de Frida. Frida Kahlo a eu la polio à l'âge de 6 ans qui lui a valu d'avoir la jambe droite plus courte. Elle a également eu un accident de bus à ses 18 ans qui a failli lui coûter la vie et lui a retiré tout espoir de maternité.

L'extérieur est un jardin somptueux à la décoration à l'image du couple (le mari étant architecte). On y croise des bassins, des arbres majestueux ainsi qu'une reproduction d'une pyramide aztèque (Frida étant très intéressée et passionnée des cultures pré-hispanique).

Casa Azul

Après ce tour du propriétaire, nous nous mettons en route pour le musée national d'anthropologie.

Nous essayons de manger dans un petit restaurant, mais le décalage culturel nous joue encore un tour : il est midi mais la cuisine ne sert les déjeuners qu'à partir de 13h30. Nous attendrons donc après le musée pour nous sustenter.

Le musée se trouve dans l'immense parc Chapultepec.

Ce musée est immense et retrace l'histoire et les cultures pré-hispaniques (comme la grande citée de Teotihuacan). On y voit une multitude d'instruments, d'outils et reproductions taille réelles d'éléments des bâtiments. 

Musée d’anthropologie

Nous écourtons la visite du musée (qui aurait pu remplir une journée) afin de nous mettre en route vers notre prochaine visite : "El Castillo de Chapultepec".

Ce château a été au centre des mouvements politiques entre l'indépendance mexicaine et la révolution mexicaine.

Son intérieur est très européen et fait penser à Versailles pour certaines salles. 

Les terrasses permettent d'admirer le parc et les alentours.

Château de Chapultepec

Demain, ce sera départ pour Puebla en bus !

Exemples de coût

Taxi aéroport-Centre de Mexico : 17€

4 nuits au Mexico City Hostel en chambre individuelle : 1807 pesos (75€) donc un peu moins de 10€/pers/nuit

Tamales : 13 pesos (0,50€)

4 tacos près du mercado San Juan : 88 pesos (3,80€)

Carte de métro/metrobus/etc (obligatoire pour Metrobús) : 15 pesos (0,50€)

Mirador : 170 pesos/personne (7,25€)

Ticket de métro : 5 pesos (0,20€)

Musée de l'aquarelle : don facultatif

Trajet A/R Terminal Norte-Teotihuacan : 104 pesos (4,40€)/pers

Entrée Teotihuacan : 80 pesos (3,40 €)/pers

Musée Frida Kahlo : 268 pesos (11,40€)

0 commentaire

1 Voyage | 6 Étapes
Mexico City, District fédéral, Mexique
1e jour (26/09/2021)
Étape du voyage
Début du voyage : 26/09/2021
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux