Expérimenter la frugalité

Publiée le 24/03/2020
Une nouvelle semaine de confinement qui démarre : des provisions peu abondantes et des relations sociales exclusivement virtuelles compensés par un appartement douillet.

Sois actrice de ta vie

Plus facile à dire qu'à faire quand on est enfermée entre 4 murs...

En revanche je reste maîtresse de mes pensées, de mon alimentation en nourritures de toutes sortes, qu'elles soient physiques, intellectuelles, émotionnelles et spirituelles. Ces apports peuvent combler les manques que la situation actuelle met en lumière. Ils me permettent de m'accrocher au fait que malgré tout je suis bel et bien vivante et qu'il faut continuer de cultiver l'espérance. Une lutte de chaque instant mais fort heureusement je suis bien accompagnée dans la bataille :)

Impasse ou exit ?

Day 8 - Sans titre

Mon inspiration pour raconter le quotidien semble faiblir au fur et à mesure que mon frigo se vide. Il va falloir y remédier rapidement en commandant un panier de bons légumes bio pour m'apporter un peu de soleil dans le cœur et dans l'assiette.

Je continue ma routine journalière :

- une séance de sport au réveil, un peu de cardio pour me mettre en jambe,

- une session skype au petit-déjeuner avant de me mettre au télé-travail.

- le midi je m'essaye à la cuisine locale avec les ingrédients disponibles. Le déjeuner du jour c'était du mote-pillo, une préparation à base de maïs et d'oeuf accompagné d'une arepa au fromage. A ce rythme-là je vais finir par me métamorphoser en épi de maïs...

- le soir le programme varie un peu en fonction des envies : skype, chant et guitare, écriture ou réunion avec mes camarades d'Extinction Rebellion, film et lecture.

Hier soir je me suis endormie au tintement des casseroles et autres applaudissements résonnant entre les barres d'immeubles. Je ne voyais pas les protagonistes de ce spectacle sonore mais j'imaginais leurs sourires, leur courage et leurs yeux pétillants d'espoir et de reconnaissance envers le personnel soignant.


La forêt d'immeubles occultant la montagne
0 commentaire