Cirque de Mafate, Cirque de Salazie : randonnées et gastronomie.

Publiée le 05/08/2017
Premiers jours sur l'île de la Réunion ! Après le vol Paris - Saint-denis délicat, nous profitons de nos premiers pas sur l'île. Nous passons ces premiers jours dans les cirques de Mafate et de Salazie !

Retour sur le vol

Bon, on va pas t'le cacher, les vols longs courrier ne sont pas toujours très plaisants, celui-ci n'a pas échappé à la règle. C'est ainsi que pendant 11h, nous avons fait face à la climatisation variable, aux jambes serrées et aux dos droits pour dormir.

Bon, on a quand même été plutôt bien pris en charge par la compagnie Air Austral, même si on est toujours épatés par la quantité de déchets qu'on peut nous refiler pour des parts individuelles de bouffe. Bref, nous arrivons à Saint-Denis de la Réunion, tout au nord de l'île, après une nuit dans l'avion.

En bref : à propos de l'île de la Réunion

La Réunion est une île de l'ouest de l'océan Indien dans l'hémisphère sud ainsi qu'un département et une région d'outre-mer français. Il y a environ 850000 habitants.

Au niveau du décalage horaire : seulement 2 heures nous séparent du fuseau de la métropole. Nous avons 2 heures d'avance sur l'île.

On y trouve environ 100 microclimats, difficile de prévoir pour la météo donc...

Les reliefs de l'ile de la Réunion

Les premiers regards

L'aéroport est sur la côte, donc il fait chaud et humide. Tout de suite, il y a des palmiers, ou en tout cas, des arbres qui sentent bon les vacances !

Dès les premiers kilomètres, les champs de cannes à sucre nous accompagnent sur les flans de route.

Peu à peu, nous nous enfonçons dans les terres. Nous prenons de l'altitude et perdons en température : les décors sont de plus en plus verts. 

Ici, en cette période, c'est les vacances d'hiver. Il y a donc peu de monde, nous profitons des routes (très) escarpées pour nous faire secouer à chaque virage alors que les tableaux verdissent de plus en plus. Jusqu'à ce que nous arrivions à Grand Ilet, lieu de nos premières nuits.

Grand Ilet

Pour nous rassurer tous, nous trouvons d'énoooormes araignées un peu partout, posées sur d'immenses toiles. On nous rassure en nous disant qu'elles ne sont pas dangereuses, et que les enfants d'ici s'amusent avec. Bien. 

Les araignées, ce n'est définitivement pas pour nous, mais la bière, si ! Alors pour notre premier repas, nous dégustons la bière locale : la Dodo.

Une orchidée du jardin de notre hôte
Araignées croisées sur l'île de la Réunion
La géante araignée en comparaison d'une paire de lunettes
Une autre orchidée
Les nids des oiseaux bélier

La bière Dodo (ou Bourbon)

La Bourbon, communément appelée Dodo, est une bière produite et commercialisée à La Réunion par les Brasseries de Bourbon, dont elle est le premier produit, le plus connu et le plus vendu. Elle est ainsi surnommée en référence à l'oiseau de l'île Maurice aujourd'hui disparu qui fait figure de logo, un dodo souriant. (Wikipedia). 

Paradoxe : aucun Dodo n'a jamais vécu sur l'ile de la Réunion.

La bière Dodo : la bière locale !

Randonnée dans le cirque de Mafate

On est nuls pour la marche et pas en forme, alors on vise des randonnées plutôt simples, aux alentours de notre lieu de vie, 2h de randos dans la jungle en suivant le GR seront entièrement suffisantes. Nous attaquons le Sentier des Scouts.

On s'attendait à beaucoup plus de chaleur sur l'île, finalement, nous avons entre 15 et 20 degrés pour marcher. Ce qui est plutôt bien ! (À ce propos, les températures descendent vraiment en soirée, où on s'est caillé violemment. Genre 5°C...).

Les points de vues s'enchainent et nous marchons le longs de ravins plongeants à pic. Il y a même parfois des cordes pour s'agripper à la parois. Ce décors n'est pas sans nous rappeler celui de la haute-jungle visitée au Pérou

En randonnée dans le Cirque de Mafate
Le sentier des scouts

À propos du Cirque de Mafate

Mafate est l'un des trois grands cirques naturels du massif du Piton des Neiges. Ce cirque a été formé par la combinaison d'effondrements tectoniques et d'une forte érosion torrentielle créant un relief particulièrement escarpé et chaotique.

Aucune route ne dessert l'intérieur du cirque : l'accès n'est donc possible que par les sentiers, à pied, ou par les airs, en hélicoptère. 

Le cirque de Mafate

La crête des deux fesses

Nous prolongeons un peu notre excursion avant de faire demi-tour, c'est clairement une bonne idée puisque nous nous retrouvons sur une crête, celle des deux fesses, comme il parait qu'elle s'appelle.

Cette crête, spectaculaire, domine deux précipices vertigineux de part et d'autres (Ravine Savon et Grande Ravine). C'est presque terrifiant. Nous faisons attention où nous posons les pieds pour prendre des photos, si nous ne voulons pas terminer plusieurs centaines de mètres plus bas.

De ce point, nous prenons le temps d'admirer le piton Cabri. Ce grand mont triangulaire au centre du cirque.

La montée vers la crête des deux fesses
Photos sur la crête des deux fesses
Jeu de lumière sur le cirque de Mafate et le piton Cabri
Ronron et Yoyo sur la crête des deux fesses
Re-descente de la crête des deux fesses

Un peu de gastronomie réunionnaise

Nous avons la chance d’être très bien reçus, et particulièrement en ce qui concerne les repas. 2 soirs de suite, nous profitons d’une quantité astronomique de recettes réunionnaises : dégustations de rhums arrangés, gratins de chouchou (un peu comme notre gratin dauphinois), salade de chouchou, bouchons (sorte de raviolis chinois au porc), piments forts (testés et transpirés), et bien sûr : le carry de crevette, de canard, d’aubergines.

Le chouchou

La chayote est une plante de la famille des cucurbitacées, cultivée sous climats chauds comme plante potagère pour son fruit comestible à maturité, mais également pour sa tige, appelée « brède chouchou » à l'Île Maurice et à la Réunion, et occasionnellement pour sa racine riche en amidon.

Un chouchou

Le trail dans le sang

Les réunionnais semblent être une population très sportive ! Les chemins de trail sont partout ! Les sentiers que nous empruntons la journée, à nous en épuiser les orteils, sont considérés comme « promenades simples et familiales »… Notre ego en prend un coup… Même les temps indiqués sur les panonceaux des randonneurs sont optimistes quant à notre vitesse de marche.

La diagonale des Fous

À ce propos, nous discutons beaucoup avec Daniel, notre hôte, qui est un grand sportif : il participe à la diagonale des fous (ou le Grand Raid), qui traverse l’île. Au programme : 164km pour 10000m de dénivelé positif d’une seule traite. Les meilleurs mettent 24h. La diagonale des fous porte bien son nom.

De vrais bigorexiques !

Hell-bourg et le cirque de Salazie

Nous avons prévu une excursion d’une journée autour du village d’Hell-bourg, réputé authentique et créole, très apprécié des randonneurs.

Le cirque de Salazie
Les toits de Hell Bourg
Une jolie maison colorée à Hell Bourg
Maison typique de Hell Bourg
Une haie de bambou à Hell Bourg

Tonton, une rencontre dont on se souviendra

Nous rencontrons George, allias Tonton, connu par tout le monde dans le cirque. Tonton est une personne qui fait parcourir son domaine typiquement créole : sa case, son jardin, et raconte ses souvenirs de vie ici. On t’avoue que c’est pas toujours simple de comprendre tout ses propos tellement son accent créole est fort, mais globalement ça se passe bien et on apprend bien des choses. 

Tonton nous fait renifler tout plein de plantes du jardin, en prenant soin de nous expliquer les vertus thérapeutiques de celles-ci. Tonton nous fait même gouter un peu d’aloévera fraichement coupé : c’est très visqueux et sans trop de goût, mais c’est frais et il parait que c’est bon pour plein de trucs. 

Pour l’anecdote, on s’est quand même amusés, après coups, à revenir sur des sens de phrases que nous avions tous compris différemment. 

Tonton devant ses bambous
Pièce clouée à l'entrée des vieilles cases créoles comme chez Tonton
Tonton nous fait gouter ses délicieux avocats

Une randonnée fatigante

Annoncée comme simple (évidemment), et vendue à Victor comme courte, nous partons pour la boucle « Hell-bourg / Terre Plate / Ilet à Vidot / Hell-bourg ».


La montée soutenue sous le soleil a faillit nous faire perdre Claire. S’en est suivie la traversée d’une forêt de cryptomérias dont les racines glissantes qui forment le sentier ne laissent aucune chance aux chevilles maladroites (forêt qui nous surprend par son absence de vie : pas d’oiseau, pas d’insecte, pas de bruit). La rando est ponctuée des râles de Victor qui se plaint de n’en jamais voir le bout. Elle se termine par une descente à s’en dérouiller les genoux (surtout quand on la fait en courant comme les garçons). Bref, la bière Dodo à l’arrivée à été une nouvelle fois grandement savourée.

Le cirque de Salazie depuis la montée vers terre plate
Arrivée à terre plate
Sylvie dans les racines de cryptomerias
Chemin de racines proche de Hell-Bourg
François dans les fougères
La descente vers Ilet à Vidot
Photo dans les escaliers au dessus des anciens thermes de Hell Bourg
Les liserons ont envahi tout l'espace

Logement

Nous avons passé nos deux premières nuit à Grand Ilet dans la maison d'hôtes le Cimendef. Daniel et Noëline sont très accueillants et la cuisine succulente. 

Notre logement

Et ensuite ? Le piton de la fournaise !

Dans la suite de notre voyage, nous irons nous rapprocher du volcan, en pleine éruption en ce moment. Reste dans le coin :-) !

1 commentaire

Jean-Pierre

JPP

Super photos, super texte et en live !

  • il y a 4 ans
8 Voyages | 63 Étapes
Grand-Îlet, Saint Benoit, Réunion
Étape du voyage
Début du voyage : 01/08/2017
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux