5 ème jour : Route vers Jökulsárlón

Publiée le 29/07/2018
Journée assez longue vers Jökulsárlón et marche sur les glaciers.

Programme du 5ème jour vers Jökulsárlón (251Km - 4h)

Icelandair Hôtel Vik – Laufskálavarða (39Km – 28min)

Laufskálavarða – Fjaðrárgljúfur (30Km – 25min)

Fjaðrárgljúfur  - Systrafoss (10Km – 15min)

Sytrafoss – Kirkjugolf / Stjórnarfoss (2Km – 4min)

Kirkjugolf / Stjórnarfoss – Foss I Sidu (12Km – 10min)

Foss I Sidu - Dverghamrar (600m – 1min)

Dverghamrar  - Núpsstaður (17km – 13min)

Núpsstaður – Haoldukvisl (23km – 17min)

Haoldukvisl – Skaftafell Park National (16Km – 13min)

Skaftafell Park National – Glacier Svinafellsjökull (5Km – 9min)

Glacier Svinafellsjökull  - Hof (20Km – 20min)

Hof – Kvíárjökull (sur le bord de la route) (15Km – 13min)

Kvíárjökull - Fjallsjökull /Lac Fjallsárlón (14Km – 12min)

Fjallsjökull/Lac Fjallsárlón – Diamond Beach (10Km – 9min)

Diamond Beach - Jökulsárlón (1Km – 5min)

Jökulsárlón – Hôtel Smyrlabjörg (34Km – 30min)


Nuit au :  Hôtel Smyrlabjörg 

Liens Googlemap : 

MatinTrajet Vik -> Núpsstaður   (111Km – 1h36)

Midi Trajet Foss I SIdu -> Hali   (140Km – 2h25)

Vik -> Laufskálavarða (38Km -> 27min)

Est un monticule de lave et un lieu-dit de la côte sud de l'Islande. Il est situé en bordure de la Route 1, à une trentaine de minutes en voiture de Kirkjubæjarklaustur, entre les rivières Hólmsá et Skálmá.

L’histoire raconte que la grande ferme de Laufskálar se trouvait par ici. Elle disparut lors d’une éruption du Katla en 894. Selon des documents historiques, la ferme de Laufskálar aurait comporté 24 portes munies de gonds. Le monticule de lave, appelé Laufskálavarða tire son nom de celui de la ferme.

Selon la coutume, tout voyageur qui passait à cet endroit pour la première fois devait y ériger un cairn, afin que son voyage soit favorable. Les Ponts et Chaussées islandais ont déversé sur le site un chargement de cailloux pour permettre aux visiteurs actuels de perpétuer la tradition sous la forme d'une multitude de petits cairns. Le site offre une vue sur les glaciers du Mýrdalsjökull et du Kötlujökull.

Laufskálavarða

Laufskálavarða –> Fjaðrárgljúfur (30Km – 25min)

Des paysages à couper le souffle, un canyon aux formes étonnantes avec des roches saillantes qui ressemblent à des silex qui sortent du sol… Voici ce vous aurez l’occasion de découvrir en visitant les sublimes gorges de Fjaðrárgljúfur. Cette formation rocheuse date de l’âge de glace. La datation des roches a été estimée à 2 millions d’années. Les géologues pensent que le canyon s’est formé à la fin de la dernière période glacière, il y a environ 9000 ans.

 

Depuis Vik, roulez 65 kilomètres sur la route N° 1 en direction de Hof. Une fois passé l’immense champ de lave recouverte de mousse, prenez à gauche sur la route F206. Elle est accessible aux voitures de tourisme. Le canyon se trouvera juste avant que la route ne se transforme en route F. A environ 2,3 km et demi, un parking est prévu.

On découvre alors des gorges pas forcément très hautes mais spectaculaires, avec les nombreuses arêtes, les crevasses et la rivière en contrebas.

Un petit sentier permet de monter tout en haut du canyon. Le panorama sur la plaine de l’Eldhraun est alors magnifique, tout comme la vue sur les gorges.

Deux kilomètres plus loin en amont du premier parking, on trouve aussi un second stationnement qui permet d’accéder aux gorges de Fjaðrárgljúfur par le haut. Vous verrez assez rapidement le début du canyon qui commence par deux cascades…

Malheureusement pour nous la route étant impraticable et fermée nous n'avons pas pu continuer vers le canyon.


Fjaðrárgljúfur -> Route vers Sytrafoss (10Km – 15min)

Route vers Systrapi en passant par le désert Eldhraun

Désert Eldhraun : Il s'agit d'un énorme champ de lave, le produit de la plus grande coulée de lave volcanique de la Terre dans les temps historiques. Une fissure 25 km de long du Laki, dans les montagnes au sud-est de l'Islande en 1783-84, a déversé la lave dans un grand canyon de rivière et l'a rempli. La lave a gagné ensuite les terres agricoles situées en dessous et a dévasté de nombreuses exploitations agricoles. 

Ce vaste champ de lave rugueuse est recouverte d'une épaisse couche de mousse velue, qui pousse facilement dans un climat humide. La mousse peut s'accrocher sur des roches stériles, et fournit ensuite le sol pour les plantes supérieures, qui commencent à coloniser Eldhraun.

Facilement accessible pour tous les véhicules, Eldhraun n’est pas véritablement un lieu précis, mais une grande région où vous aurez l’occasion d’admirer la beauté de la nature islandaise.

Le Systrastapi : le " rocher des bonnes sœurs ", marque l'emplacement où furent enterrées deux nonnes condamnées et brûlées vives sur le bûcher pour " conduite licencieuse ". 

Systrafoss : C'est une belle double cascade qui descend le long d'une paroi rocheuse qui se trouve près du petit village de Kirkjubaejarklaustur, communément abrégé en Klaustur. Elle est déjà bien visible de la route, de sorte que vous ne pouvez l'éviter s'enfonce dans le bois qui la sépare de la rue! Superbes vues en haut de la cascade.


Systrastapi
Systrafoss

Sytrafoss – Kirkjugolf / Stjórnarfoss (2Km – 4min)

Kirkjugolf (Sol de l’Eglise). C’est un monument naturel protégé de piliers de basalte, érodés et façonnés par le vent et les vagues, lui donnant ainsi l’apparence d’un sol d’église pavé. 

A quelque dizaines de mètres de là se trouve la Stjórnarfoss.

Kirkjugolf
Stjórnarfoss

Kirkjugolf / Stjórnarfoss –> Foss I Sidu (12Km – 10min)

Vous ne pourrez pas rater la cascade puisque vous aurez une vue imprenable sur elle depuis la route. Il vous suffit de vous arrêter pour marcher quelques mètres jusqu’à ce lieu magnifique. Outre la beauté du basalte et de la verdure, vous pourrez admirer des protubérances rocheuses qui pointent vers le ciel face à la rivière. Ce sont les Dverghamrar, les rochers nains.

De nombreuses légendes entourent ces colonnes de basalte, parmi lesquelles notamment celle de la provenance du « peuple caché » d’Islande, très présent dans la mythologie nordique. Mais votre visite ne s’arrêtera pas à Foss á Siðu et à ces jolis rochers !

Foss I Sidu

Foss I Sidu -> Dverghamrar (600m – 1min)

(Roches naines), sont des formations particulières et de beaux orgues basaltiques. Le paysage est supposé avoir été moulé à la fin de l'ère glaciaire. Les orgues basaltiques se forment lorsque les coulées de lave se refroidissent.

Dverghamrar

Núpsstaður – Haoldukvisl

Nous décidons d'annuler ces deux étapes et allons directement au Skaftafell Park National.

Dverghamrar -> Skaftafell Park National (56Km – 44min)

Le parc national de Skaftafell protège un vaste territoire constitué de sommets de montagnes imposantes couvertes d'immenses glaciers, des volcans, des cascades catastrophiques. Et «le plus grand parc de l'Islande et le plus aimé par ses habitants, offre une myriade d'activités et des sentiers de randonnée de difficulté variable et le temps requis. Mais la particularité la plus frappante du parc, qui est dans son sous-sol est l'un des volcans les plus dangereux au monde.

Toutes les ballades partent du camping à coté du Visitor Center ou se trouve des cartes bien détaillé et les distances de chaque randonnée.

 Vous avez le choix entre plusieurs randonnées, mais pour moi il y a en  à deux, à faire suivant son degrés de difficultés

La première ci-dessous qui permet de voir les deux cascades, et la deuxième qui permet également devoir les deux cascades mais aussi d’aller au-dessus du glacier pour avoir une vue spectaculaire, à ne pas manquer.

·         Ballade de Hundafoss / Svartifoss (boucle de 3,5Km – 2h) : Parmi les dizaines de sublimes cascades qui peuplent le pays, Svartifoss tient une place particulière auprès des photographes et passionnés de l’Islande. Cette chute d’eau du sud-est islandais n’est ni la plus grande, ni la plus puissante du pays, et pourtant elle attire l’œil des touristes et reste gravée dans les mémoires, car la petite rivière tombe au milieu de magnifiques orgues basaltiques noires en traversant ensuite une végétation assez prolifique pour cette île.
Pour se rendre à Svartifoss, il faut partir du camping ou du centre d’information pour les visiteurs de Skaftafell et marcher pendant environ 30 minutes (1h30 pour faire le parcours total) en suivant les panneaux indiquant la chute d’eau ou les chemins S2 et S3. Le chemin est bien aménagé, mais le dénivelé est assez fort et vous devrez monter de 180 mètres. On grimpe alors sur les flancs verts de cette colline pour croiser une petite rivière, la Stórilækur. On va ensuite voir de belles cascades qui portent le nom de Hundafoss, Pjofafoss et Magnúsarfoss.

Vous arrivez ensuite sur un plateau et il vous faudra tourner à gauche pour arriver juste devant la belle cascade de Svartifoss avec ses colonnes noires et qui forme une mâchoire autour de la chute de 12 mètres de haut. Vous pourrez avoir plusieurs points de vue : depuis le pont, un peu plus loin devant la cascade ou encore en traversant ce pont et en montant un peu plus haut. 


·         Pour la vue spectaculaire du dessus de glacier : Ballade  partant du camping de Skaftafell (Tourist Center), menant à Sjonarnipa, passant à Svartifoss et rejoignant Sjonarsker.

 Les panoramas y sont absolument fantastiques ce qui en fait une des randos les plus appréciée en Islande. Il faut compter près de 2H30 pour réaliser cette boucle au départ du camping, la randonnée est facile mais grimpe beaucoup au début et est beaucoup plus long que celle de Svartifoss.

Au départ du camping, il faut prendre le sentier S2/S3 qui passe par Svartifoss et Hundafoss, après le sentier grimpe un peu, on traverse alors la végétation surprenante de Skaftafell dominée par les buissons de myrtilles qui renvoient une odeur très agréable pendant la balade.

Il faut compter 45 bonnes minutes pour arriver sur le point de vue... hallucinant ! On arrive alors devant un panorama à couper le souffle face à l'immense langue glacière Skaftafellsjokull qui surplombe les sandurs ciselés par les rivières se jetant dans la mer.

·         Pour une vue au pied du glacier Skaftafellsjökull :  (« Glacier de Skaftafell »)  depuis le Visitor center (20 min). Petite balade sur un sentier plat au milieu de la végétation verte fluo et violette sur le sol gris. En poussant, le glacier a formé une moraine  puis en fondant, l’eau a rempli le creux formant un petit lac. Des panneaux vous indiquent de ne pas y nager ou de ne pas tenter de monter sur les éventuels icebergs des fois que vous soyez complètement inconscient… 

Svartifoss
Skaftafellsjökull

Skaftafell Park National –> Glacier Svinafellsjökull (5Km – 9min)

Avec ses 8 kilomètres de long et environ 800 mètres de large, le Svínafellsjökull fait partie de ces incroyables monstres de glace. Et pourtant, sur la carte de l’Islande, il semble dérisoire face à l’immense Vatnajökull, et même au Öræfajökull, le glacier dont il provient. La couleur de l'eau provient entre autre des dépôts de cendres noires qui se sont amassés au fil des éruptions sur le glacier. Si le temps est clément, vous verrez de la vapeur d’eau s’échapper du lac, créant de belles nappes de brouillard très photogéniques.

 

Plus accessible que son voisin le Skaftafellsjökull, plus coincé dans sa vallée et plus bleu aussi, le glacier du Svinafellsjökull a fait les choses en grand pour se détacher en tête parmi les plus beaux glaciers d'Islande. A quelques minutes à peine de la route 1 du Skaftafell, il est très facile d'accès par une ligne droite indiquée.

Après le parking, il suffit de grimper sur le flanc de la montagne pour aboutir au point de vue, qui ne consiste pas en une plateforme, mais en un terrain libre et non protégé (parfois glissant, prenez vos précautions) où vous pouvez grimper et descendre à votre guise, mais à vos risques et périls. Peu importe la hauteur, de tout façon, chaque vue sur le glacier lui-même qui remonte vers l'immense Vatnajökull vaut la peine d'être gardée en mémoire jusqu'à la fin de vos jours...!

En plus des deux films de James Bond (Meurs un autre jour et Dangereusement votre) et Tomb Raider qui ont été filmé à la lagune glaciaire, Batman Begins et Interstellar ont été tournés au glacier Svínafellsjökul, au sein du Parc National Vatnajökull. 

Svinafellsjökull
Svinafellsjökull lac

Glacier Svinafellsjökull -> Hof (20Km – 20min)

Hof est un groupe de fermes dans la municipalité de Sveitarfélagið Hornafjörður dans le sud-est de l'Islande, à proximité du glacier Vatnajökull et à vingt-deux kilomètres au sud de Skaftafell dans le parc national du Vatnajökull. Il est situé sur la route 1 au sud-ouest de Höfn, dans la bande étroite entre la côte de la mer et le glacier.

Hofskirkja  est une église de gazon, qui a été construite en 1883 et est la  plus jeune église de gazon en Islande. 

Nous décidons de ne pas nous arrêter pour gagner un peu de temps.

Hof –> Kvíárjökull (sur le bord de la route) (15Km – 13min)

Le long de la route 1 en direction de Jökulsárlón, se trouve  le glacier du Kvíárjökull. Nous prenons quelques photos mais ne nous y attardons pas.

Kvíárjökull

Kvíárjökull -> Fjallsjökull /Lac Fjallsárlón (14Km – 12min)

A proximité de la route 1, se trouve le Fjallsjökull et son lac aux icebergs, le Fjallsárlón, imaginez un immense glacier plongeant dans un lac, où de gros blocs de glace se détachent pour finir leur course sur la rive opposée. 

Ce petit lac d'environ 2,5 km de large sur 2 km de long, s’est formé suite à la fonte progressive du Fjallsjökull, une des langues glacières de l’immense Vatnajökull. Il est également alimenté par la Breiðá, une petite rivière qui arrive du Breiðárlón, un lac voisin, situé à sa droite. A la différence de Jökulsárlón, ici le glacier est encore proche de la rive d’observation, ce qui lui confère une toute autre atmosphère.

Le front du glacier est très bien visible de la rive, et l’on devine parfaitement les stries profondes et marquées dans la glace qui prennent des teintes plus ou moins bleutées en fonction de la densité de l'eau. Cette grande langue glacière s'impose avec ses 2 km de large, après une descente de 7 km depuis la calotte du Vatnajökull!

 

Fjallsjökull

Fjallsjökull/Lac Fjallsárlón –> Diamond Beach (10Km – 9min)

Cette plage est juste au bord de la route 1, côté mer, tandis qu'à quelques secondes de l'autre côté se trouve le lac glaciaire qui est un des plus beaux lieux d'Islande, et une vue incroyable sur les montagnes et sur les énormes glaciers qui plongent dans l'eau. La plage Diamond beach est incontournable, elle porte magnifiquement son nom. En effet, au lever et au coucher de soleil, les blocs de glace qui flottent à la surface de la mer ou qui se sont échoués sur la plage (de sable noir) brillent de mille feux. Un véritable régal pour les amateurs de photographie !

La diamond beach est faite de sable noir, d’origine volcanique. Le contraste entre les blocs de glace brillants (et parfois translucides) et le sable noir est impressionnant !

Diamond Beach
Diamond Beach 1

Diamond Beach -> Jökulsárlón (1Km – 5min)

En français « lagune du glacier », est le plus connu et le plus grand des lacs pro glaciaires en Islande. La lagune de glace Jokulsarlon se situe à proximité du Vatnajökull, le plus grand glacier européen. 

La formation du lac glaciaire de Jökulsárlón est assez récente puisque le lac glaciaire serait apparu vers les années 1930. Avec le réchauffement climatique, le lac s’est peu à peu agrandi, pour atteindre une superficie de 18 km². 

Le bout de la langue glacière baigne dans un lagon, le Jökulsárlón, relié à l'océan par un petit chenal. Il faut savoir que sous l'effet du réchauffement et de l'érosion, l'eau de mer avance de plus en plus dans la lagune et accroît la fonte du glacier qui recule d'années en années. Aujourd'hui, le lagon s'étend sur 7 km et cela n'est pas près de s'arrêter.

Les icebergs qui se détachent du glacier migrent alors paisiblement vers le chenal, fondant peu à peu au rythme des marées et des journées ensoleillées. Les morceaux les plus gros, qui n'ont pas eu le temps de fondre complètement après la traversée du lagon, s'agglutinent aux portes du chenal, attendant un courant propice pour prendre le large. Ainsi, des centaines de petits icebergs s'amassent près des berges du lagon, à proximité de l'embouchure d'où l'on peut très facilement les observer.

Jökulsárlón
Jökulsárlón 1

Jökulsárlón –> Hôtel (34Km – 30min)

Départ pour Hali et nuit à l’hôtel.

Hôtel Smyrlabjörg
0 commentaire