Jour 4 - Au revoir Madrid

Publiée le 21/04/2022
Madrid 2/2

Entre les murs fins et la porte mal insonorisées qui permet d'entendre les voisins. Les rideaux étaient trop loin des vitres, accompagné de la veilleuse de la sortie de secours, ne permettais pas le noir complet.  ( Il y a plus d'obscurité dans la voiture, dis toi ! )
Le côté positif étais d'avoir l'électricité, de quoi prendre une douche chaude et d'avoir un vrai lit avec oreiller. 

Qu'importe l'endroit où on est dans le monde, il y auras toujours des messages universel !
On commence  par le quartier moderne qu'on aperçois à l'horizon en arrivant  à Madrid
Ce bâtiment est tellement penché  que lorsqu'on s'approche on dirais qu il va nous tomber
le drapeau français nous suit. Au moins quelque chose qu'on reconnaît.
les monuments historiques étais meilleurs.
Il s'agirait des ministères suivants :
Au moins une belle fontaine pas comme celle de Cybèle.
Voici enfin la fabrique nationale de la monnaie et du timbre.
Première  fois du voyage que Guillaume  se souvient  d'avoir un travail
Par rapport à hier il s'agit de la porte de alcala
On sens l'entre deux cartiers car le bâtiment est un mixte entre le vieux et le moderne
La façade  de leurs bibliothèques est meilleures que chez nous

On quitte Madrid

On prend une dernière  fois le "RER" (on ne sais toujours pas le vrai nom mais au moins vous voyez de quoi on parle ).
On retrouve Aiguille qui à aussi pris sa douche, nous passons acheter un  parapluie et un  traversin car ils seront  très utiles pendant le voyage ! Et nous prenons la direction de Barcelone !

L'Espagne est hyper montagneuse, arides et malgré la pluie il fait très lourd

Les routiers continuent ...

Vous savez se qui est pire que deux camions qui se dépasse qui roulent presque à la même vitesse sur deux voie ? (hier)

Et bah maintenant  on le sait :

Être sur une double voie qui montent sévère  (panneau 8%) donc en montagne avec un risque d'écoulement  (panneau qui disait sur x Km) dans un virages dangereux  ( quand tu vois le panneau tu arrête d'accélérer car tu sais qu'on va pencher sévère) et bah c'est à cet endroit qu'un camion à décidé de dépasser son collègue  qui étais trop prudent !! Heureusement  qu'on tiens nos distances et qu'on reste vigilant mais on a halluciné  quand on a vus ça !

On  ne pourras pas avoir de surprises plus grandes ... 

Soirée en pleine nature, avec vue sur un lac

1er repas au millieu de nulle part

Compliqué de faire à manger  avec le vent frais. 
Guillaume commence à faire chauffer l'eau, au bout de 10 min on commence à sentir le brûler et à apercevoir des cendres.
Guillaume regarde sous la casserole et voit qu'il restais une étiquette qui donc étais en train de brûler.

On a du jeter l'eau pour pouvoir enlever l'étiquette, il a fallu tout recommencer.


Nous avons égouté les pâtes, puis avons rajouté la sauce carbo, qui n'étais pas si bonne. Heureusement qu'on avais pris du fromage râpé. (😍)

Quand le vent est trop présent ...
Nous nous endormons avec ce cadre idyllique pour une nuit tranquille.
0 commentaire