6ème et 7ème jours : Nagoya

Publiée le 29/08/2016
2 jours à Nagoya: Une matinée de train et 1 journée et demi de visite

Dimanche : Départ pour Nagoya

Il es 8h et nous nous réveillons difficilement. Cette nuit qui devait être longue et réparatrice à peut-être fait plus de mal que les dernières au final. La clim faisait un bruit affreux mais impossible de dormir sans car la chaleur était intenable... Selon Léo, vu mes ronflements, j'ai quand même dormi ;-)

Malheureusement, il ne fait toujours pas beau à notre réveil donc nous préférons quitter Fuji à regret... Le mont Fuji est toujours invisible... Nous ferons donc partie de ceux qui sont venu sans avoir la chance de le contempler...

Nous avons eu tout le temps nécessaire hier pour étudier le chemin à prendre. Trois possibilités s'offre à nous : Le bus, le train type TER, le train type TGV. Du moins chère au plus chère, mais bien entendu du plus lent au plus rapide. Nous optons donc pour la solution intermédiaire et après 4h de trajet (et 3 changements) nous voici à Nagoya. Il parait que c'est la plus grosse gare du monde (plus d'un million de passagers par jour)... Honnêtement, on ne s'en rend pas compte... Nous ferons plus attention à notre départ je pense !

N'ayant pas fait assez de train aujourd'hui, nous le reprenons après nous être enregistrés à l'hôtel (toujours dans le but de poser le gros sac) pour aller à la rencontre de la maison de Satsuki et Mei, du film d'animation "Mon voisin Totoro" (toujours de Hayao Miyazaki). En effet, la maison a été entièrement faite à l'identique à l'occasion de l'Exposition Universelle d'Aichi en 2005 et elle se situe dans un parc à la sortie de la ville.


La maison de Satsuki et Mei de "Mon voisin Totoro"

Elle se trouve en plein coeur d'un grand parc. Nous avions lu des bons commentaires également de ce dernier. . En arrivant, nous trouvons très sympa de trouver un festival de Youkoulélé sur le site mais quand je comprends que la maison est fermée aux visites à cause de cela aujourd'hui, j'apprécie beaucoup moins ce dernier ! C'est donc boudeuse que je commence la visite du parc en me disant quand je pourrais au moins la voir de loin. Le parc étant très grand et la maison étant au centrer nous faisons une grande balade avant de la trouver, ainsi que de nombreuses photos. La maison est toute mignonne et il y a un beau point de vue pour la voire de haut. Impossible de l'approcher car elle est entourée de palissades. Elle est normalement visitable par petit groupe de 20 et il parait que tout est comme dans le dessin animé et que nous pouvons tout toucher et ouvrir pour découvrir tous les secrets qu'elle renferme ! Enfin... il parait...

Le soir, nous sortons sans appareil pour une fois. Nos épaules nous le réclament ! Nous trouvons une réplique de la tour Eiffel (version mini : 180 mètres de haut). Il s'agit en fait d'une tour de télévision, la plus ancienne du Japon, qui a été construite en 1954.

Nous faisons une photo iPhone depuis une plateforme en verre où Léo pris sur lui encore une fois pour vaincre son vertige !!! Merci mon chéri ! Et hop, une photo postée sur Facebook pour changer un peu.

Ensuite nous partons à la recherche d'un restaurant et sans faire attention nous rentrons dans un restaurant... français ! Et oui, il faut croire que de voir cette tour nous à donner une nostalgie inconsciente ^^ C'est bon mais le service est très long et je ne sais pas si c'est l'anglais de la serveuse ou le mien mais nous ne comprenons rien à ce qu'elle nous dit...

Pas de blog en rentrant, nous sommes trop fatiguée !

Panneau du parc
Cloche du parc (elle résonne bien quand on la fait sonner)
La maison de Satsuki et Mei

Lundi : Visite de Nagoya

Aujourd'hui nous avons décidé de visiter Nagoya. Cette ville est souvent boudée par les touristes mais il y a pourtant beaucoup de choses à faire. Elle a été complètement bombardé à la fin de la 2nd guerre mondiale par les américains et elle a donc été reconstruite de façon très moderne. La circulation est également très présente (même plus qu'à Tokyo nous avons trouvé) et malgré ces grosses artères, elle accueille de très belles choses. Nous en avons visité deux :


Le temple Bouddhiste : Togan-ji

Petit temple qui n'est pas indiqué sur le plan touristique mais que Léo à trouvé sur un site internet. C'est superbe! Il n'y a personne et le lieu est authentique ! Il accueille une statue de Bouddha vert de plus de 10 mètres de haut ! Le temple en lui-même est très beau et une partie de la salle principale est couverte d'or.

En revanche, ce lieu est infesté de moustique ! Il y a beaucoup d'eau stagnante pour les offrandes et nous sommes quasiment les seuls visiteurs (nous croisons 3 personnes en 1h). Léo ayant la peau dur, ils se rabattent tous sur moi et mes jambes sont couvertes de picures... J'ai arrêté de compter à partir de 15 sur la même cuisse... Moi qui, pour une fois, n'avait pas été dévoré cet été... Passage dans une supérette obligatoire pour se munir d'un spray anti-moustiques et démangeaisons! Il a été très utile car ce n'est qu'en écrivant ces mots que l'envie de me gratter revient !

Statuette
Statue

La château de Nagoya

Nous sommes en fin de la matinée quand les moustiques réussissent à nous chasser du temple. Direction un joli parc botanique que nous avons repéré sur la carte. Malheureusement la porte est close ! Nous n'avons pas de chance en ce moment côté ouverture mais nous sommes hors période touristique donc nous ne pouvons pas tout avoir non plus... Après avoir mangé à la japonaise ( restaurant de Ramen assez bon), nous voilà en route pour le château de Nagoya.

Petit cour d'histoire : Le château a été construit sur les ordres de Ieyasu TOKUGAWA afin d'obtenir une position importante sur la route de Tokaido et pour repousser les attaques en direction d'Osaka. La construction a été achevée en 1612, et le château est typique de ceux construits sur les plaines. 

En mai 1945, au cours des raids aériens sur Nagoya dans la Seconde Guerre mondiale, la plupart des bâtiments, y compris les principaux et les petits donjons, et le Palais Hommaru, ont été incendiées. Heureusement, cependant, trois tours d'angle, trois portes, et la plupart des peintures sur les portes et parois coulissantes dans le Palais Hommaru ont survécu à l'incendie, et ont été transmis des biens culturels comme importants. (Source : traduction du site officiel du château).

Les nuages du matin devaient laisser place à la pluie dans l'après-midi mais au final nous avons un peu de ciel bleu. L'entrée est payante mais c'est très raisonnable. La reconstruction se fait petit à petit donc il faut bien participer et nous pouvons ainsi visiter le jardin, un musée et une reconstruction d'une partie de l'intérieur du château.

Je complète également mon carnet de tampon. Il faut en effet savoir que les Japonais mettent à disposition dans chaque lieux de passage, des tampons (gares, parcs d'attractions, centres commerciaux, temples, ...). Ils ne sont pas toujours faciles à trouver et je n'y penses pas à chaque fois mais je suis toujours contente quand je les trouve.

Un groupe d'américains étaient surpris de me voir faire et je leur ai expliqué la coutume. Ceci n'est pas très connu des touristes il me semble, je ne l'ai lu qu'une fois sur un site. C'est pourtant très répandu, il y a toujours quelqu'un derrière moi quand je le fais.

Le château
Détails du château
Tour de garde du château

Direction l'hôtel pour se reposer et prendre une bonne douche en fin d'après-midi. Je profite de la douche de Léo pour écrire le premier jet de cet article, Léo ayant fait de même avec les photos avant. 

Une fois propre et reposé, direction un restaurant repéré la veille : un restaurant buffet ! Nous pensions et avions lu qu'il s'agissait de nourriture japonaise. Nous sommes fortement déçu car il s'agit encore une fois de nourriture style européenne. Tant pis! Le cadre est très beau et très branché (ça fait très lieu à la mode,il est même possible de se faire prendre en photo avec une pancarte du restaurant pour montrer que oui on y est bien allé...). Nous sommes très content de pouvoir profiter du buffet des desserts (les Japonais ont très peu de dessert).

Comme d'habitude nous préparons également la journée de demain. Le programme : la ville de Tsu et sa grande plage. Nous avons envie de nous baigner et il y a 2 parasols sur notre grande carte. Nous réservons donc un hôtel mais pas n'importe lequel ! Un "love-hôtel" : un hôtel réservé aux adultes où les chambres peuvent se louer à l'heure ou à la nuit. C'est très commun au Japon. Pour le prix (40 euros), les prestations sont plus que bonnes sur le papier : grand lit double, fauteuil massant, grande baignoire et salle de bain privative (cela semble évidant mais ce n'est pas toujours le cas ici). Non verrons bien ! Le seul problème est que l'arrivée doit se faire après 19h ! Il faudra donc poser le sac en consigne à la gare !

3 commentaires

François

RonronEtYoyo

Les photos sont sublimes ! bravo

  • il y a 4 ans
Déborah

DebEtLeo

Merci beaucoup ! Pas facile de prendre le temps de choisir les bonnes et de les travailler un minimum mais c'est plaisant de savoir qu'elles plaisent ! Merci.

  • il y a 4 ans
François

RonronEtYoyo

Elles plaisent oui, vraiment ! En fait, elles sont justes et équilibrées ! Le récit est particulièrement agréable à lire, car correctement aéré (paragraphes, photos, cartes...), bravo :) !

  • il y a 4 ans