Géorgie remake

Publiée le 04/01/2022
Pour rejoindre l'Ukraine j'ai pris un train de nuit. pour Tbilissi et embrasser Nato, la Géorgie en hiver, lorsque les hordes de touristes ont décampe, j'aime vraiment .

Rejoindre l'Ukraine d'Erevan

Il faut reprendre les cartes et les battre. Bien sûr par la Russie en traversant le Caucase, j'en rêve, mais le rêve a ses limites administratives :le casse tête "kafcasien" du visa russe. Je l'ai déjà vécu une fois, je ne le referai pas. Donc retour à Tbilissi, mais avant une semaine bien remplie à Erevan. 

Ce n'est pas Noël à Erevan
Hovi'k à apporté le sapin, les enfants l'ont bombardé de neige synthétique
Jakob
Un repas de fête
Le poisson
Je suis aussi  retournée à l'opéra une dernière  fois
Encore quelques expos
Les fragments de fresques superbes et étranges
Narcisse
Après un détour par l'Italie., retour en Arménie.
Je m'en vais
Le train de nuit a Gyumri
Et puis j'ai retrouvé Nato et il faisait beau
Le patio 4 mois plus tard
Dans les chambres aussi
Le petit déjeuner est toujours aussi copieux dans la petite cour au soleil.

Une journée à Tbilissi

Bien sûr revoir Otiets Isaak, Aller au bain numéro 5 se faire récurer après une nuit dans le train (la douche dans la cour ne me tente pas trop) et se promener le nez au vent (façon de parler, il n'y en n' a pas). 

Otiets Izaak avait fermé l'atelier, sans doute trop difficile à chauffer. Le bain no 5 réjouissant. C'est le nouvel an alors toutes les grand-mères viennent, comme moi, se faire récurer. Nettoyage d'hiver. Elles arrivent, certaines appuyées sur une canne et chargées de cabas en plastiques. Elles sont adorables, comme j'étais venue les mains vides, elles m'ont passé shampoing, savon... Elles pèsent toutes entre 80 et 100kg et je faisais figure de crevette à côté d'elles (en moins rose). La vapeur et l'odeur d'œuf pourri nous enveloppe (ce sont des eaux sulfureuses qui sortent de terre à plus de 60 degré. Douche à volonté). Vraiment génial. 

Le nez au vent sans vent.
Photo numéro 1
Photo numéro 2
Photo numéro 3
Aller encore une
Des peintures murales aussi
Et des poissons
Au revoir Nato.
Le Caucase s'éloigne de mon champ de vision
0 commentaire

5 Voyages | 103 Étapes