Poltava

Publiée le 06/01/2022
Retour à Poltava ou Nadya m'a fait partager quelques jours, en me dorlotant. J'avais quitté cette femme généreuse et drôle lors de mon dernier voyage il y a 6ans en me disant que je reviendrai,

La catastrophe évitée

. J'allais quitter le wagon à Poltava lorsqu'un jeune homme m'a arrêtée dans mon élan pour me remettre la petite sacoche ventrale qui était restée sur mon siège. Dedans, mon passeport, mon certificat de vaccination armenien, mon porte monnaie avec de l'argent et ma carte bleue.  Il est discrètement allé se rasseoir à sa place. Je ne sais pas son nom. Peut-être Gabriel?

Nadya

Nadya est médecin psychiatre aujourd'hui à la retraite. . Il y a 2 ans, son  mari, Sacha s'est effondré sur son lieu de travail victime d'une crise cardiaque. Ses deux filles, Sveta journaliste et écrivain et Vitia juriste, ont émigré en Angleterre. Ses petits enfants ne parlent ni l'ukrainien, ni le russe. Il y a longtemps qu'elle ne les a pas vus. Ils communiquent par internet comme ils peuvent. Des histoires ukrainiennes, Nadya ne peut pas leur en raconter. 

Elle a une très jolie petite maison avec un jardin où il fait bon vivre. Rien ne manque et tout est parfaitement organisé pour faciliter la vie. Pourtant, une belle maison ne suffit pas à remplir le vide qui est immense. 

Katerina, Andrei et Nikita
Nadya aime prendre Nikita dans ses bras

Un tour en ville

C'est la veille du réveillon. Nadya a décidé de faire un tour en ville et donné différents rendez vous pour présenter son amie française. Ils m'ont tous gâtée. 

Ania
Les trésors architecturaux de Poltava
Les huitres
Un restaurant très branché

Les huîtres, c:est un luxe que l'on voulait m'offrir. Nous étions 4 nous en avons donc commandé 4, puis 4 encore, avec un petit verre de blanc. Tout cela était excellent. Le bouillon de poisson dans la casserole était gratuit. Victor n'a jamais voulu que je règle l'addition. 

Nadya et Victor, une complicité de 40 ans
Le passage à la nouvelle année
A la television
Nous avons aussi remué des souvenirs.
Check up décidé par Nadya
Petites attentions
Sveta est arrivée
Se déplacer à Poltava.

Le Musée de Poltava

Très bien sauf que...  les photos sont interdites. Les gardiens  suivent les délinquantes, comme moi, a la trace. Les consignes concernant l'éclairage des salles sont strictes aussi. Rien à dire sur  la conscience professionnelle des gardiennes : lorsque l'on sort d'une salle elles éteignent la lumière. Sauf que dans un musée j'aime aller et venir, voir et revoir, comparer.. Enfin je  les ai un peu fait tourner en bourrique. Ce n'était pas très gentil. Il m'arrive de ne pas être gentille. 

J'ai quand même pu voler quelques images
Mikola Iarochenko, en plus il était beau.
Le départ des hommes enrôlés
Les salles d'arts ancien
Un portrait baroque
Au revoir Poltava

Départ en catastrophe

J'avais pris mon billet au guichet de la gare pour Odessa pour le mardi 3 Janvier à minuit. Nadya qui est une personne précise et rigoureuse a insisté pour voir mon billet. L'heure exacte était minuit deux. Minuit deux minutes le 3 janvier, c'était tout à l'heure et pas demain. Il me restait quand même 3 h avant l'heure fatale . J'ai fait mon sac et suis partie pour une nuit de train vers Odessa. Ça m'a quand même un peu brassée, mais je m'en suis remise. Le retour s'annonçait plus mouvementé que l'aller, ce qui s' est confirmé par la suite. 

0 commentaire

5 Voyages | 103 Étapes