Carte postale : Uluru (Ayers Rocks), Kata Tjuta (The Olgas) et Curtin Springs

Publiée le 09/02/2020
Exploration de l'Outback et des symboles de l'Australie.

En route vers Ayers Rock/Uluru

 

Départ sur cette longue route de rien, de la terre rouge et des petits bush (buissons) à perte de vue.  Une seule et unique voie mais pourtant elle est limité à 130 km/h (en France ce type de route serait limité à 90km/h), assez dangereux de rouler à cette vitesse ! Surtout avec le risque de croiser des animaux, c'est toi qui est sur leur territoire là, une voie de bitume n'est pas un sens interdit pur les animaux ! Comme nous l'indiquaient le loueur et les guides, on a vite compris pourquoi il ne fallait pas rouler la nuit. En effet, au vu du nombre de carcasses de kangourous le long de la route, on ne peut pas prendre le conseil à la légère. 1h avant la tombée de la nuit les kangourous se réveillent et sautent gaiement sans soucis du danger, et s'ils voient des phares ils sont attirés et viennent se jetter sur ta voiture !!!

On s'arrête donc en chemin pour dormir (40dollars emplacement sans power pour 2), mais il y a une super piscine ce qui n'est pas négligeable lorsqu'il fait 1000 degrés !

Le lendemain, on arrive au celebre Uluru (Ayers Rock) : un gros caillou pleins de trous ! Non en réalité c'est beaucoup plus impressionnant que sur les photos. Ce lieu est sacré pour les aborigènes.

Les photos au levé du soleil sont grandioses.

Le fameux mont Uluru avec potioka
Aucune face ne se ressemble
Rougeur, chaleur ... douleur ?
Le leve de soleil
Cafe du matin face au soleil levant sur Uluru

Histoire aborigene

Les trous dans la roche seraient les témoins des batailles entre les êtres du "Temps du Reves" ayant façonnés le monde au temps de la création. Notamment, dans la roche on y verrait les traces du combat entre Kumiya, le pithon et Liru, le serpent venimeux car celui-ci a tue le neveu de Kumiya. La tradition aborigene est orale uniquement et se transmet de generation en generation sans etre ouverte aux "tous venants", le mystere est maintenu.

Musée de l'histoire aborigène d'uluru
Des dessins aborigènes, qui font tout de même assez simpliste !
Des trous encore des trous
¨Mutijulu waterhole", bassin d'eau qui coule du haut du mont Uluru

Aleas de la nature

En rentrant surprise, on se retrouve dans une tempête de sable, Nous sommes obligés de rouler à 30km/h, les vents sont chargés de sable rouge qui font des trainées sur la route, on n'y voit pas à 10 mètres. Nous avons du nous arrêter au camping de Ayers Rock resort pour 40 dollars, impossible d'aller plus loin, mais quand ça s'est calmé on a encore profité de la piscine !

Tempete de sable

Katja Tjuka, juste à côté (enfin 30min en voiture quand même)

La belle balade à faire est celle de la Valley of The Winds. Nous la commencons à 8h (on ne peut plus y rentrer après 11h à cause des fortes chaleurs). La boucle est très jolie,  les roches orangés et arrondis forment un cadre western. On met 2h30 au lieu des 4h annoncés sur les panneaux, mais on termine plein de sueur à cause du soleil qui est déjà brûlant. On refait un stop au camping pour faire un plouf bien mérité dans la piscine.

Les Olgas
La Vallée Des Vents
L'eau c'est la vie
Seule
Rougeur, chaleur, SUEUR !!!
Le meilleur investissement du voyage : le filet anti mouche

Curtin Spring (1h de route)

Une nouvelle tempête de sable pointe le bout de son nez à l'horizon, on s'arrête dans cette station étape pour y dormir (free camp) et pour se réfugier prendre une bière en intérieur. La vie fait bien les chose car on rencontre le propriétaire, qui est arrivé 66 ans plus tôt mettre sa maison sur ce terrain. Il nous raconte que la 1ere année, il n'a vu passer que 12 personnes en 12 mois ! Aujourd'hui il y a en haute saison 27 cars d'une vingtaine de personnes par jour ! Il a donc du évoluer en aménageant des toilettes, des chambres, etc. On voit que c'est une famille qui a évolué et non un complexe hôtelier qui s'est installé, ce n'est pas du tout le même ressenti. Les photos et devises rigolotes sont accrochées aux murs. Malgré ses 92 ans, il a bu 3 bières pendant qu'on en a bu qu'une seule !

Patron de la roadhouse Curtin Springs près d'Uluru

Orage dans le desert

La tente sur le toit de la jeep tout juste installe, arrive un orage comme on en avait encore jamais vu, les éclairs s'enchainent, la pluie déferle créant de petites innondations. Malheureusement la tente n'est pas étanche, on se retrouve à écoper avec des casseroles, puis on abandonne et on va dormir sur les sièges de la voiture. Pourtant on est en plein désert !!! Heureusement pour nous on a une 4x4 car au réveil la jeep est dans une mare d'eau.

Montage de la tente
0 commentaire

1 Voyage | 4 Étapes
Ayers Rock, Petermann Territoire du Nord, Australie
10e jour (26/12/2019)
Étape du voyage
Début du voyage : 17/12/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux