Alice Springs, la porte du désert

Publiée le 15/01/2020
42 dégrès à l'ombre, cette ville vit sur un rythme tranquille. Point central de ravitaillement pour ceux qui vont dans le désert ou qui s'aventurent à traverser l'australie.

Départ pour le Centre Rouge (3h de vol) : du 26 dec au 4 janvier)

En survolant la moitié de l'Australie, on y observe ce sol rouge, ces paysages uniformes, sans habitations, uniquement de la terre rouge et des petits buissons : les "bushs" comme les australiens les appellent. L'avion atterit sur une petite piste en bitume, avec un unique tapis roulant pour récuperer les bagages. Les avions doivent se transformer en 4x4 ici, car leur zone de stockage n'est pas bitumée !

On savait qu'il allait faire chaud, mais on ne peut pas vraiment s'imaginer cette chaleur écrasante avant d'y être ! 40 à 42 degrés à l'ombre ! On passe 2 nuits à l'hostel Jump Inn Alice (pas cher avec clim et piscine) afin de se balader dans le ville et essayer de se faire à cet environnement. C'est une petite ville (en comparaison de Sydney bien sur...), on y fait le tour en une demi journée. On se balade dans les quelques ruelles aux petits commerces colorés.

Hélas le musée aborigène est fermé durant les vacances scolaires (dommage car on a marché 30min sous le soleil de 45 degré pour y aller et celà s'est révélé être une réelle épreuve physique dont on se souviendra).

Des ruelles occupées par la chaleur!
Petite église du centre d'Alice Springs

On se rend vite compte qu'on est complètement hors saison touristique, très peu de personnes viennent dans le centre rouge à cette période qui est la plus chaude ! Nous croisons surtout des aborigènes assis dans la rue, la plupart alcoolisés, on dirait parfois des clochards et pourtant on ne nous parle pas de ça dans les guides ! On y voit les séquelles de la colonisation... En rentrant vers 21h, une femme aborigène nous interpèlle pour nous dire qu'il y a des "silly boys" et qu'il vaut mieux rentrer tôt pour éviter les problèmes.

C'est réellement en arrivant dans cette ville que nous avons pu voir les différents problèmes auxquelles sont exposés certains aborigènes : chômage, alcool, drogues...

Rafraichissement à la piscine de Jump Inn Alice
Première bière australienne, mais sans saucisson (car il coûte 40 dollars ici !!!)

Préparation pour le road trip dans l'Outback

On loue une jeep (Land cruiser 4x4) avec tente dépiable sur le toit, très cher 1500 dollars les 7 jours, On crève le budget, mais celà en vaut le coup. La voiture est équipée pour le camping, frigo intégré, double batterie, et surtout la climatisation ! La conduite à gauche n'est pas spécialement compliqué hormis le fait de devoir passer les vitesses avec la main gauche, là c'est plus ardu de s'y faire !

Grosses courses pour tenir 6 jours dans le désert, 30 litres d'eau dans le coffre et c'est partit (les deux grand magasin australien sont Woolworth et Coles). Ces 2 jours nous ont fait réaliser la quantitée d'eau nécessaire par personne donc on a pas lésiné (en cas de rando 1Litre/heure/personne, sinon 4L/jour/personne!), on transpire à max ici !!!

Photo de notre noble destrier et notre toit pour les nuits
0 commentaire

1 Voyage | 3 Étapes
Alice Springs Territoire du Nord, Australie
41e jour (26/01/2020)
Étape du voyage
Début du voyage : 17/12/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux