2 jours à Florès

Publiée le 09/02/2019
Flores est une île reliée à la terre par un pont de 500m. A 1h30 de mini bus, dans une zone protégée, en pleine forêt tropicale, il y a la citadelle maya de Tikal. C’est l’intérêt majeur de cette étape.

Depuis Rio Dulce il faut compter environ 4h30 de bus. Un trajet en immersion, bus blindé sans clim, routes chaotiques. Les trois quarts du voyage debout, et pour un d’entre nous, a patauger en tong dans le vomi. Un service de restauration à bord est prévu, un arrêt, deux petites dames montent, chacune a une bassine sur la tête remplie, l’une avec des boissons, l’autre avec du poulet et du  riz. Super!

Tîkal : temples et autels des anciens mayas.

L’entrée dans la zone est protégée presque comme une frontière. Une fois la barrière franchie, le mini bus poursuit sa route au milieu d’une forêt impénétrable sur quelques kilomètres. Sur le bord de la chaussée, de temps à autre, la signalétique - noir sur jaune au Guatemala - prévient de la traversée possible de jaguars et autres animaux exotiques. On arrive chez les Mayas.

On y est! C’est parti pour 5h00 de marche
Certains édifices sont équipés d’escaliers en bois pour accéder au sommet. C’est sportif!
Vue du sommet, à un peu plus de 60 mètres de hauteur.
Là, c’est plus dégagé
On se sent tout petit!
Des cris d’oiseaux bizarres et de singes hurleurs.
Combien de scènes de sacrifices se sont déroulées ici?
S’il pouvait parler celui là!
Pas déçu, un site incontournable.

Balades dans Florès

Une journée repos, demain on prend le bus pour le Belize à 5h00 du matin. Petit pincement au cœur, c’est notre dernière journée au Guatemala.

A proximité de notre hôtel
Au Guatemala la norme c’est l’absence de norme
Les bus dans le marché, ça passe.ou ça casse.
Oui, il est bien dans le marché couvert.
C’est pas écrit mais c’est sûr, c’est du bio les fruits et légumes!
A part quelques petits troubles intestinaux, jusqu'ici tout va bien!
Tour sur le lac en lancha avec Luigi.
Nuances de vert.
Encore du vert
Retour sur la rive.
Baignade sur les quais en pleine ville.
Le patio de l’hotel « Los amigos »
La cuisine locale, bien mieux et moins cher!
1 commentaire

Jean-Luc

POUN

Superbes photos encore. Une Grande Civilisation en voie de disparition pourtant jadis si puissante et prospère. Elle fascine toujours et reste détentrice de mille secrets du Ciel et des Astres. Des paysages qui me rappellent la Réunion (temples en moins). Bonne continuation les aventuriers.

  • il y a 4 mois