Shopan Ata et Beket Ata

Publiée le 28/05/2017
Une pause spirituelle! A spiritual break!

Français:

Le 26 Octobre 2016 après une nuit à Beyneu nous sommes en route pour Janaozen dans l’ouest du Kazakhstan. Notre taxi nous dépose dans un premier hôtel que nous avions repéré sur Internet, mais une fois sur place les prix sont exorbitants, alors que nous sommes hors saison et que la ville n’est pas très grande. Il faut mentionner que la région est l’une des premières régions pétrolières du Kazakhstan, ce qui explique peut-être l’inflation.

Il y a beaucoup de vent et nous marchons une demi-heure dans le froid pour atteindre le 2ème hôtel mentionné sur notre carte. Il est aussi très cher, mais un peu moins que le 1er et nous n’avons pas trop le choix. En tout cas, c’est très chic. Le soir, nous mangeons de la soupe (Borsh) et de la viande.

English:

On the 26th October 2016, after a night in Beyneu we are on the way to Janaozen in the West Kazakhstan. Our taxi drops us off in a hotel we have found on Internet, but once there the prices are crazy expensive, although it’s the low touristic season and the town is not really big. We have to mention that the region is one of the first Kazakh areas of oil production, it could explain the high prices of accommodation.

The weather is windy and we walk half an hour in the icy air to find the 2nd hotel written on our map. The prices are expensive too, but a little bit less and we have no other option. Anyway it’s a sumptuous hotel. At dinner time, we eat soup (Borsh) and meat with raw onion.

Notre hôtel chic / Our high class hotel
Soupe "Borsh" / Borsh soup
Kurda (que de la viande) / Kurda (only meat)

Français:

Le lendemain nous voulons visiter les mosquées sous terre de Shopan Ata et Beket Ata, aussi nous demandons à l’hôtel de nous réserver une place dans un marshrutka. Nous sommes agréablement surpris car le prix annoncé est celui donné dans les guides de voyage. Cependant lorsque nous nous levons le matin, nos hôtes nous disent que finalement notre chauffeur ne sera pas là à 9h comme prévu, mais vers 10h30. Nous retournons donc attendre dans notre chambre, et nous demandons à nos hôtes de rappeler 1h30 plus tard le chauffeur qui n’est toujours pas là. Finalement, on nous dit que le voyage est annulé ! En fait, notre chauffeur n’a pas trouvé d’autres voyageurs et ce n’est pas rentable pour lui de faire le voyage seulement pour nous deux. Il nous faut donc privatiser le marshrutka si l’on veut partir. Après négociations, nous nous mettons d’accord sur un prix trois fois plus élevé que le prix annoncé la veille, mais c’est ça ou nous restons la journée à l’hôtel. Avant de partir, la gérante de l’hôtel nous donne des écharpes à donner comme offrandes, sûrement qu’elle était un peu contrite de nous voir contrariés.


English:

We want the day after to visit the underground mosques of Shopan Ata and Beket Ara, so we ask the hotel to book seats in a marshrutka for us.We are quite surprised because the price is the one given in the guide books. However when we wake up the morning, the hotel staff tell us that the taxi driver is going to arrive at 10:30 am instead 9:00 am as planned. So we go back to wait in our room, and 1h30 later we ask the hotel owner to call the taxi driver who is still not here. Then we are told that the trip is canceled, because the driver hasn’t found other travelers, and it is not profitable for him to go there only for 2 persons. So we have to pay for all the seats. After bargaining, we agree on a price 3 times higher than the 1st price, but it’s that or we stay the whole day at the hotel. Before leaving, the hotel’s owner gives us scarves to give as offerings, probably she was sorry to see us a little bit upset because of this delay.

La zone est très aride / Very dry area

Français:

Shopan Ata et Beket Ata sont deux mosquées troglodytes où sont enterrés des figures importantes de l’Islam kazakhe: les pères Shopan et Beket qui étaient des Soufi reconnus pour leur sagesse. Beket Ata, né vers 1750, aurait été inspiré par son aîné Shopan Ata dans son choix de se retirer dans le désert pour prier. Beaucoup de gens viennent en pèlerinage, bien que les deux mosquées se trouvent au milieu de nulle part dans une zone aride.

Notre chauffeur s’arrête d’abord à un endroit où il y a une petite maison sans toit. A l’intérieur il y a un foyer éteint, autour duquel il nous montre comment prier. Peu après, nous arrivons à Shopan Ata, l’endroit est grand, venté et sablonneux. Nous longeons un cimetière avant d’atteindre la mosquée. A l’intérieur, les femmes et les hommes sont séparés. L’un des gardiens guide Flavie à travers les différentes pièces et lui montre comment prier et capter l’énergie du sol, des murs et de la tombe. Elle doit par exemple toucher le mur et mettre ses mains sur ses yeux plusieurs fois. C’est assez intimidant, car l’imam utilise un bâton en bois pour la bénir en lui touchant le haut du crâne. Elle ne sait pas trop comment se comporter et n’ose pas trop bouger. Une fois la bénédiction faite, elle rejoint Julien à l’extérieur et lui raconte ce qu’il s’est passé. Quelle expérience spirituelle ! Avant de partir, nous donnons une écharpe en offrande, comme cela est d’usage ; en échange nous en recevons une autre écharpe qui a été bénie.


English:

Shopan Ata and Beket Ata are two underground mosque where are buried important men for Muslim people : the fathers Shopan and Beket who were Sufi famous for their wisdom. Beket Ata, born around 1750 AD, would have been inspired by Shopan Ata, older than him, in his choice to retire in the desert to pray. A lot of people come for pilgrimages, although the two mosques are in the middle of nowhere in a dry area.

Our driver stops first at a small house without roof. Inside there is an extinguished fire and he shows us how to pray around the fire. Then we reach Shopan Ata, the place is huge, sandy and windy. It is an important place for women pilgrims because it is supposed to bring fertility. We need to walk along a cemetery to access to the underground mosque. Inside men and women are separated. One of the guardians guides Flavie between the different rooms and shows her how to pray and catch energy from the ground, the walls and the tombs. For example, she has to touch the wall and put her hands on her eyes several times. It is quite intimidating because he uses a long wood stick to bless Flavie by touching the top of her head. She doesn't know how to behave and doesn't dare to move. Blessing done, Flavie joins Julien outside to continue the visit and tell him what happened. What a spiritual experience! Before leaving, we give a scarf as offering, as it is supposed to be. In exchange, we receive another scarf which has been blessed.

Le cimetière de Shopan Ata / The cemetery of Shopan Ata
L'entrée de la mosquée souterraine / Underground mosque entrance
Une mosquée à peine visible / A mosque barely visible
Pièce taillée dans la roche / Room carved in stone

Français:

Nous reprenons ensuite la route. Après un moment, nous faisons une pause pour admirer le paysage sec, sablonneux et sans fin. Vous voyez les cheveux de Flavie ? Nous devons marcher avec peine contre le vent pour rejoindre le marshrutka. Sur le chemin, nous voyons des troupeaux de chevaux en liberté, nous nous arrêtons pour les observer mais ils ont peur et s’enfuient.


English:

On the road again! After a while, we take a break to admire the dry, sandy, endless landscape. You see Flavie's hair? We hardly walk against the wind to go back to the marshrutka. On the way we can see free-range horses’ herds. We even stop to admire them but they are too afraid and run away.

Sur le chemin de Beket Ata... / On the way to Beket Ata...
Marshrutka
Troupeau de chevaux / Horses herd

Français:

Nous arrivons finalement à Beket Ata, il y a un gros complexe sur le bord d’un plateau, où les pèlerins peuvent se reposer et dormir. En ce moment, c’est plutôt vide et nous ne croisons personne. Pour aller jusqu’à la mosquée en bas de la falaise, il faut marcher un peu, c’est un trajet agréable dans les montagnes comme vous pouvez le voir sur les photos. L’horizon est si dégagé que la terre semble sans fin. Nous voyons aussi des sortes de bouquetins fièrement perchés sur la crête d’une colline !

Après 45 minutes de marche, nous atteignons l’entrée de la mosquée devant laquelle il y a un bâton de bois enveloppé dans des écharpes blanches. A l’intérieur, c’est assez petit, il y a seulement deux pièces taillées dans la pierre. Nous nous asseyons dans une première pièce avec trois Kazakhs dans laquelle un imam prie pour nous (c’est assez musical). Bien sûr, nous ne comprenons rien, mais la spiritualité du moment est intéressante à vivre. Nous faisons un don et allons dans l’autre pièce, où les pèlerins nous expliquent que nous devons faire trois fois le tour d’un grand bâton appuyé contre le mur. Nous offrons aussi une écharpe et nous en recevons une qui a été bénie en échange.

Nous sommes un peu surpris par le fait que la mosquée soit si petite, mais la spiritualité du lieu est apaisante. Et la marche aller-retour jusqu’à la grotte est sympa. Sur le chemin du retour jusqu’au marshrutka, nous voyons des gens ramener des bouteilles remplies d’eau sainte qu’ils ont rempli à une source qui se trouve près de la mosquée. Nous discutons aussi avec d’autres touristes qui ont prévu de passer la nuit dans le complexe. Ce n’est pas notre cas et nous retrouvons notre chauffeur pour retourner à Janaozen (un trajet de 2,5 heures).

Notre prochaine destination demain est Aktau, la plus grande ville de la région de Manguistaou. Nous avons rendez-vous avec Nazym qui nous héberge chez elle via couchsurfing.


English:

Finally we are at Beket Ata, there is a quiet big complex on the edge of a plateau, where pilgrims can rest and sleep. At that moment, it quiet empty. To go to the mosque at the bottom of the cliff, we have to walk a bit, it was a nice walk in the mountains as you can see on the pictures. After the mountains, it’s so flat that you can’t see where the lands stop. We also see some ibexes proudly walking at the top of a hill!

After 45 minutes walking, we reach the entrance of the mosque where there is a stick of wood wrapped with white scarves. Inside it’s quiet small, there are only 2 rooms craved in the stone. We seat in a first room with 3 Kazakh people where an imam prays for us (it’s quiet musical). Of course we understand nothing but the spirituality of the moment is interesting to live. We give offerings and go to the other room where the pilgrims explain us that we have to circle three times around a trunk. We also give a scarf and take a newly blessed scarf in return.

We are a little bit surprised by the fact that it is so small, but the spiritual atmosphere is soothing. And the walk to go and return is nice. On the way back to the marshrutka, we see people bringing back bottles full of holy water taken from a source near the mosque. We also discuss with other tourists, they plan to stay the night in the complex. It’s not our case, and we join our driver to go back to Janaozen (a 2,5hour fare).

Our next stop tomorrow is Aktau, the biggest city of the Mangystau region. We plan to meet Nazym, a woman who would host us via couchsurfing.

L'entrée du complexe / Entrance of the complex
Début du chemin / Start of the path
Le chemin / The path
L'escalier aux dix mille marches! / Endless stairs!
Un sol crayeux / Chalky soil
Des bouquetins!! / Some ibexes!!
L'entrée de la mosquée souterraine / Underground mosque entrance
Dans le sens inverse... / On the way up...

Français:

Envie d'en savoir plus ? De découvrir d'autres détails sur Shopan Ata et Beket Ata ? De regarder de magnifiques photos ? Jetez un coup d'oeil au blog de notre amie Kazakhe Auken, qui est aussi allé visiter ces deux mosquées: ici et !

English:

Want to know more ? Discover more detaisl about Shopan adn Beket Ata ? To loo at wonderful pictures ? Have a look at the blog of our Kazakh friend Auken, who have been to these two underground mosques too: here et there !

1 commentaire

Hawkkz

Haha rakhmet, Falvie et Julien, for mentioning my blog on your page, I was pleasantly surprised! :)
Your trip sounded a bit more complicated than ours, but then it seems that there were almost no people around, which was not the case for us. It was super crowded in July and really hot!
Can't wait for your next blog, what's your next destination? :)

  • il y a 3 ans
10 Voyages | 60 Étapes
Beket Ata underground mosque, District de Karakia, Manguistaou, Kazakhstan
Étape du voyage
Début du voyage : 25/10/2016
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux