Arrivée à Bogotá

Publiée le 03/02/2019
Aaaah ça y est nous y sommes !!!! Après des mois d'attentes et plus de 25h de transport nous sommes arrivés à destination : LA COLOMBIE ! Paradis des jus de fruits, de la danse et des gens toujours heureux (allez savoir pourquoi).

Premiers jours à Bogotá

Nous arrivons un vendredi soir vers 23h. Mais malgré la fatigue et l'heure tardive nous profitons de passer devant un petit marchand de café dans la rue pour déguster un petit "tinto" local (café typique colombien) avec la maman de Angela et son compagnon et puis hop au lit pour récupérer le sommeil en retard.


Lendemain  matin, premier réveil en Colombie et on est pas déçu ! La maman d'Angela nous prépare un petit dej aux couleurs locales :

  • jus de fruit de lulo (un petit fruit jaune légèrement acide)
  • œufs brouillés avec le fameux hogao (mélange de tomates et oignons)
  • une arepa (sorte de galette de maïs dorée à la poêle)
  • et un buñuelo (un type de beignet tout rond frit à l'huile)

Humm un régale ;)

petit déj colombien


La journée se poursuit par une visite de la ville l'après midi. Découverte du quartier colonial, de la place simon bolivar et des rues colorées du quartier choco. Mais très vite la nuit tombant et la soif aidant les bars du centre ville commencent à nous faire de l’œil... Angela passe quelques coups de fil et on se retrouve vite à quatre avec sa mère à faire la tournée des bars du quartier pour déguster toutes les bières colombiens typiques : la club colombia, la poker, la costeña... tout en écoutant de la salsa. Une première soirée bien sympa et pour moi la première étape de mon intégration culturel réussi 😁

Ruelles colorées de bogota
5 fruits et légumes par jours

Le lendemain, deuxième étape de mon intégration mais pas des moindres : repas chez la abuela Marina, la grand-mère de Angela et toute la famille Gomez. Les oncles, les tantes et les cousins se sont déplacés pour l'occasion ! La fille prodige revenant au pays avec le copain Français autant dire l'événement de l'année ;)


Une après midi très enrichissante et forte en émotion. J'ai pour ma part survécu aux blagues clichés sur les français (apparemment on pu et on se douche jamais), à interrogatoire du tio policia et au repas de la grand-mère. Et pour la famille il a fallu supporter mon español approximatif et deux tentatives de gâteaux Français ratés ... Une tarte tatin non retournée et un crumble à la mangue pas cuit sur le dessus :/ Bref une bonne journée d'échange culturel !

Après ça je crois que je peux presque me considérer comme colombien ! Enfin reste l'étape danse mais ça on verra plus tard...

Samedi,  La journée commence bizarrement. J'ouvre les yeux doucement vers 7h, quand le lit commence à bouger. Je me frotte les yeux c'est toujours pas très stable... je rêve ou j'ai le mal des montagnes ? Quand même pas moi le Grenoblois... Je me lève pour voir si je délire quand j’entends crier en bas : "Y a eu un tremblement de terre ! Vous avez senti ?" Alors moi, ni une ni deux, je descends en courant tout content. Ah ouais sérieux ? Terrible ! On dirait bien que j'ai survécu à mon premier tremblement de terre sans forcer. Plaques tectoniques : 0 moi : 1

Plus de Juuuus

En plus de tout ça on s'est beaucoup baladé dans le centre ville à la rechercher des plus beaux grafittis, on a bu des litres de jus de fruits (mais pas que ^^), on fait quelques musées très sympa, on a joué au tejo (et j'ai gagné mouhahha) 

Un chocolat chaud avec du fromage... ils sont fous c'est colombiens !
Le tejo, sport national colombien
Le pays du graffiti

La boulette du jour

Jeudi, dernier jour chez la mère d'Angela. Pour une fois on ne sort pas et on est tout seul à la maison. Alors moi très à l'aise et sans gène je me balade à poil au premier étage en chantant le temps de chercher mes affaires pour la douche. Jusque là tout va bien. Je me mets sous la douche quand Angela me dit : "Hmm j'ai oublié de te préciser que ma mère à fait mettre récemment des caméras de surveillance dans la maison pour surveiller quand elle n'est pas là..." Oups ! Désolé Luz j'espère que tu ne regardes pas toutes les vidéos....

Bogotá pour les noobs

Pour comprendre Bogotá c'est simple : il faut fermer les yeux et imaginer la boulangerie de quartier. On rentre dedans et c'est coloré, il y a toute sorte de gâteaux, pâtisserie et de petit plaisir sucré. On s'y sent bien parce que c'est joli, ça sent bon et les gens sont souriants. Mais en même temps c'est le bazar ; y a du monde partout, tout le monde se sert plus ou moins n'importe comment et au moment de payer on ne sait pas combien on doit et à qui... 

C'est ça la Colombie : c'est beau ,chaleureux et coloré mais putain c'est le bordel 😁

0 commentaire