Premier pas en Colombie

Publiée le 20/07/2018
Après une journée dans les aéroports, la Colombie est là !

Arrivée à Bogota

Nous nous réveillons dans nos duvets par le bruit qui nous entoure. Et oui l'aéroport est de nouveau opérationnel et le monde afflue. Une très petite nuit. Premier vol direction Dallas, pour 1h15 d'escale. 4h de vol où nous sombrons sur nos sièges, le trajet passe vite.
Juste le temps de descendre et d'acheter de quoi manger que nous voilà repartis pour Miami, deuxième escale. Beaucoup (trop) de turbulences. Un vol de 3h. Nous espérons que nos bagages nous ont bien suivi cette fois. Arrivée à Miami, sur le coup des 18h30 (heure locale), nous ne repartons qu'à 3h30 du matin. Nous hésitons à sortir et visiter Miami mais il fait orage et la nuit tombe plus tôt ici. Nous repassons donc la douane pour se poser du côté de l'embarquement.
Nous mangeons notre plat acheté à Dallas et nous patientons. La nuit se prolonge et nous ne trouvons pas le sommeil. On en profite pour faire un shampoing chacun notre tour, de vrais manouches..! Avec un peu de retard, nous embarquons dans l'avion. Il fait orage dehors, le décollage secoue bien, le temps de se stabiliser, nous pouvons nous endormir tranquillement jusqu'à Bogota. 4h30 de vol plus tard, nous attérissons aux alentours des 6h30 du matin (heure locale). Nous avons dormi 3h dans la nuit et avec l'accumulation des vols, nous sommes des mort-vivants qui errent dans l'aéroport. Bonne nouvelle, les bagages nous attendent sagement sur le tapis, nous voilà rassurés. Nous décidons tout de même de nous poser à l'aéroport avant de partir récupérer notre Airbnb, que nous ne pouvons avoir qu'à partir de 15h. Une bonne sieste plus tard, nous organisons la suite en Colombie, nous réservons directement à l'aéroport un vol interne pour le Nord de la Colombie, nous épargnant 23h de bus, le trajet fera 1h30. Nous gagnons du temps car 2 semaines ici, c'est assez court et nous voulons en profiter au maximum. Le vol n'est d'ailleurs pas très cher par rapport au bus. 
Ca y est nous sommes prêts à sortir prendre un bus, c'est la cohue, du monde, des taxis, des voitures, des motos, des bus à foisons, et il faut pas se louper. Les destinations ne sont pas écrites bien gros et les chauffeurs s'arrêtent à peine, tout juste le temps que 3 personnes descendent et 2 autres montent qu'il est déjà en route. Bien sûr, il faut acheter une carte de bus pour pouvoir monter dedans, nous retournons dans l'aéroport à la recherche d'une carte  que nous trouvons au bout de 20 minutes. Pas très bien fait pour les touristes, ce qui oblige nombres d'entre eux à prendre les taxis beaucoup plus cher bien sûr que le bus de ville.
Notre carte en poche, nous retournons à l'arrêt de bus, cette fois-ci c'est la bonne ! Le bus repéré nous grimpons rapidement, c'est petit, exigue, surtout avec nos gros sacs, nous ne passons pas inaperçus, nous sommes les seuls touristes.
Nous sortons au bon arrêt et nous arrivons devant l'appartement, nous changeons complètement de décors, c'est vivant, ça crie, de la musique latine dans les rues, la circulation dense, les Klaxons, la pollution, les gens qui parlent à une vitesse qu'on comprend la moitié. Nous sommes bien en Colombie et c'est déjà génial de vivre tout ça.
On sonne...resonne...reresonne....personne !  C'est la voisine d'en face, en train de laver sa voiture dans la rue qui nous interpelle "vous êtes là pour l'appartement ?! Elle doit être en train de récupérer les enfants, attendez je vais l'appeler !". Après un rapide coup de fil elle nous dit qu'elle arrive dans 5 minutes et qu'en attendant on peut rentrer chez elle. Quelle gentillesse ! Pas sur que chez nous la voisine prenne le temps d'accueillir les étrangers du Airbnb de ceux d'en face..! Notre hôte arrive au lieu de rendez-vous et nous présente la chambre, très propre, nous demandons si nous pouvons faire une machine. Ni une ni deux, elle nous prend nos affaires et la machine est en marche. Nous tombons dans le lit histoire de récupérer, et nous préparons nos réservations des logements pour la semaine qui vient. Il va falloir faire serré car 14 jours c'est court pour un pays si grand. La nuit tombe déjà, il va falloir si faire à 18h30 la nuit est là alors qu'au Canada on devait attendre jusqu'a 22h. On sera en forme demain pour visiter Bogota !

1er vol
Miami de nuit 🌆
Survol de la Colombie
0 commentaire

2 Voyages | 89 Étapes
Bogota, Bogotá, Colombie
23e jour (04/07/2018)
Étape du voyage
Début du voyage : 12/06/2018
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux