J+2 Dominical/Uvita/Dominical

Publiée le 06/03/2018
Où l'on va trouver une plage du début du monde, un parcours en kayak dans la mangrove, des singes un peu trop timide, et une autre plage du début du monde!

Un réveil particulier
Un endroit plutot cool pour le petit déjeuner / Un lindo lugar para desayunar...

Tout commence ici

Réveillé très tôt, je décide de prendre le frais sur la terrasse et de me régaler du lever du jour, entendre et voir la foret qui entoure l’hôtel s'éveiller....

Pour entendre j'ai entendu, tout d'abord un les cris des singes hurleurs, ils sont assez loin, mais leurs rugissements portent sur des kilometres, c'est très impressionnant, à la fois émouvant et un peu flippant, on sent bien que nous sommes juste à la frontière de leur territoire, à la fois confortablement installés dans notre modernité, et en même temps partageant une animalité avec eux. Ces cris dans la foret à la limite entre jour et nuit sont troublants.

Puis le ciel s'éclaircit de plus en plus, et alors ce sont les oiseaux qui prennent la relève, leurs chants sont de plus en plus nombreux, ça part dans tous les sens, un concert anarchique et mélodieux, au point de ne plus savoir si les singes se sont tus ou si les oiseaux couvrent leurs cris.

Puis le soleil se lève, l’hôtel s'anime, les hommes reprennent possession du monde.

Alors nous revenons dans le monde confortable des hommes en prenant un succulent petit déjeuner au bord de la piscine et face à l’Océan Pacifique

Digestion avant le départ
Finalement je prolonge la digestion
Une plage du début du monde
La plage
Parque Marina Ballena
Bronzette
Je veille
Là j'en ai un paquet!

El Parque Marino Ballena

Apres un bon petit dej, puis un détour par le hamac de la terrasse pour le tester, nous partons , pas très loin, pour le Parque Marino Ballena, malheureusement ce n'est pas la bonne saison pour les observer, celles de l’hémisphère sud sont parties, celles de l’hémisphère nord pas encore arrivée! 

Tant pis, nous profiterons d'un espace protégé et réservé. Nous payons un droit d'entrée de 7000 Colones, Soit 10 € , au garde forestier qui nous met en garde, on eut stationner où on veut, mais ne pas oublier que les cocos tombent de haut............... OK pas idiot! 

Une fois la place choisie, le premier cocotier est a quelques mètres mais assez loin, nous découvrons une plage magnifique, la jungle descend jusqu'au sable, derrière les montagnes disparaissent dans des nuages bas, il fait très chaud et très humide. On s'attend presque à voir des dinosaures de Jurassic Parc se glisser hors de la jungle. Nous allons parcourir à pieds cette plage, croisant des échassiers étranges , qui me refont penser aux dinosaures, puis après une baignade dans une eau presque aussi chaude que l'air brûlant, nous nous posons avant d'aller nous abriter du soleil à l'ombre des arbres.( Sans oublier de garder un œil sur les cocos...) 

Puisque nous sommes couverts de sel et de sueur, nous repassons prendre une douche à l'hotel avant de partir pour Playa Dominical notre prochaine étape de la journée.

Biere Locale
Casado con pollo

El almuerzo a Dominical

Nous arrivons à Playa Dominical pour déjeuner, l'endroit est particulier, une seule rue, en terre, et de chaque coté un alignement de boutiques, sodas, restaurants, agences diverses, et bien sur les "bureaux" de nombreux prestataires d'activités", surf, équitation, parapente etc etc... Nous allons déjeuner dans un soda, restaurant typiquement Ticos qui est en fait une cuisine avec une terrasse plus ou moins couverte. Le notre donne directement sur la plage, et nous déjeunons face à la mer, avant de rejoindre notre rendez vous avec Daniel, notre guide qui va nous emmener dans la mangrove en kayak, seul moyen d'y pénétrer. Mais pour le moment, un casado con pollo, plat Tico avec poulet grillé, riz, haricots noirs, salade . Pour accompagner, une Impérial, bière locale.

Dominical
La terrasse du soda
Mangrove
Mangrove toujours
Des os?
Nouvelle plage du début du monde
Drole de tete

Nous retrouvons Daniel et Rachel , nous sommes de nouveau accueillis avec beaucoup de gentillesse et de sourires. Une fois prêts, nous rejoignons les 4 américains qui participent à l'excursion, et nous grimpons dans une camionnette hors d'age, qui ait un bruit de gamelles , dont la clim passe du glacial au brûlant par à coups, Daniel nous explique qu'il a un "souci" avec sa clim, et dont les amortisseurs doivent être depuis longtemps disparus. Sur les pistes poussiéreuses que nous empruntons ça donne un trajet original, mais ici tout se passe dans la bonne humeur et après tout Pura Vida!

Une fois à destination, nous partons sur nos kayaks dans la mangrove, bientôt entourés de nuages de moustiques, mouches, je ne sais pas trop mais la dame américaine à coté n'a pas l'air d'aimer, nous, grâce à une super recette d'insecticide naturel, ils nous approchent ais restent quand même à distance, super ça marche !!!

Nous ramons dans des endroits incroyables, de nouveau loin de tout, nous voyons des singes capucins are les acrobates dans les branches, ils sont trop vifs et rapides pour réussir à prendre les photos, mais ils sont toute une bande à sauter de branche en branche. 

Nous continuons notre périple, au milieu des lianes et des racines qui plongent dans l'eau marron de la rivière, et bientôt nous arrivons sur une plage déserte, mais couverte de gros morceaux blancs, qui ressemblent à des os blanchis. Vu leur taille, encore une fois on pourrait imaginer des os de dinosaure ! Mais en fait ce sont des centaines de troncs d'arbres, apportés par le fleuve lors des crues, et qui viennent s'entasser sur la plage.

Celle ci est déserte, le seul aces est celui que nous venons d'emprunter, et du coup personne n'y vient jamais.

Nous allons trouver des noix de cocos blanchies comme es troncs, on dirait des visages d'ET !!! Trop fort !!!

Puis nous regagnons notre point de départ, le chauffeur nous a préparé une table avec des fruits frais coupés, mangue, ananas, papaye, pastèque, bananes, et de l'eau fraiche. Nous dévorons les fruits et l'eau, nous sommes affamés et desséchés par le sel et le soleil.

Nous rentrons a Playa Dominical , nous quittons Daniel sur un sonore "Pura Vida!" avec bien sur encore et toujours des sourires et des poignées de mains. 

De nouveau j'écris ces lignes en écoutant chanter les grillons ou ce qui en tient lieu ici, ils font un vacarme incroyable, des chauves souris passent près des lumières de la terrasse, et sur le mur de la salle, je vois un superbe lézard qui s'est invité dans notre bungalow, vas y petit, bouffes moi ces moustiques !!!

Et bien sur, avant d'aller dormir pour affronter d'autres découvertes demain, je vais aller regarder un peu les étoiles! 

A demain !



 

Mangrove
surprise
3 commentaires

Lyne

Merci encore de cette belle journée passée avec vous même virtuellement
bonne nuit et a demain pour de nouvelles aventures ..

  • il y a 2 ans
Laurent

caillou

Merci pour ce récit, qui permet de voyager avec vous, et qui rappelle de magnifiques souvenirs. MERCI pour ces émotions partagées

  • il y a 2 ans

oliv58

Avec plaisir, les émotions sont encore plus fortes quand elles sont partagées, et meme si ce voyage n'a que trois jours, j'ai l'impression de vivre un reve éveillé!

  • il y a 2 ans