J1 Le départ et Bangkok

Publiée le 18/01/2023
De Paris à Bangkok, la découverte de la ville ,et le premier contact avec la Thaïlande

Le départ.

Partir pour arriver c'est un peu le résumé d'un voyage, ou plutôt d'un trajet.

Car un voyage c'est un peu plus que ça. 

Installez vous, je vais vous raconter une histoire. L'Histoire d'un voyage rêvé, ou d'un voyage de rêve, ou bien un peu des deux peut-être. 

L'Histoire commence im y a un peu plus de trois ans, quand un beau matin ,ignorant la catastrophe qui allait nous tomber sur la tête, je me suis mis à préparer un projet pour la Thaïlande.  Patatras, quelques semaines plus tard, alors qu'il prenait forme, un foutu virus paralysait la planète !!!!

Mais je n'ai rien lâché, et ce projet a continuer à grandir, grâce entre autre à Anaïs de l'agence Ethika Siam, qui m'a aidé à le garder envie tout au long de ces 3 ans. Le retravaillant encore te encore pour le rendre viable..

Aujourd'hui on y est  nous sommes arrivés à Bangkok ce matin, et si vous le souhaitez je vous emmene avec moi dans ce voyage de rêve. 

Prêts ???

Accrochez vous ça va secouer!

Ethika Siam

Pour ceux qui veulent un contact fiable, de qualité et avec quelqu'un qui peut leur concocter un beau voyage:

https://www.ethika-siam.com/

La découverte de la ville

Ce matin, après un vol de 11h30, qui nous a obligés à être à Roissy 3h avant, sans avoir dormi et après une douche et un breakfast rapide, nous voilà partis à bord d'un Tuk Tuk en compagnie de Mandee notre guide pour découvrir une infime partie de cette megapole qu'est Bangkok. 


Un premier arrêt nous dépose devant le marché aux fleurs, ici des fleurs magnifiques et aux parfums envoûtants sont façonnées pour servir d'offrandes dans les différents temples, Bouddhistes ou Hindouistes de la ville, ou plus modestement d'offrandes sur les autels privés à la mémoire des ancêtres.


C'est un travail long et fastidieux, effectué surtout par des immigrés Birmans ou Laotiens, qui acceptent ce travail fatigant pour un salaire minimum, mais qui leur permet de sortir de la misère. 


Nous en.apprenons énormément sur les coutumes des Thailandais au cours de cette visite.


Puis nous glissons vers le marché aux fruits et aux légumes, tout aussi beau que celui des fleurs, des couleurs, des formes, on comprend mieux pourquoi la cuisine thai est si bonne !!!!!


Le dernier marché, celui aux "secs" nous laissera un souvenir tout aussi fort en odeur, mais moins agréable. Ici on vend tous les produits de la mer séchés. Poissons, coquillages, algues, tout est séché et vendu sur des étalages qui ne sentent pas la rose et le jasmin eux.....


Départ ensuite pour deux magnifiques temples, le Wat Pho, ou temple du Bouddha couché, qui fait partie d'un vaste ensemble religieux et historique, dépendant du Palais Royal. Ce Bouddha est impressionnant, on dit qu'il s'est couché ainsi pour mourir. 


La statue, qui fait 45 m de long sur 15 de haut occupe la quasi totalité de l'espace de ce temple, ce qui la rend plus colossale encore! Elle est en stuc recouverte de feuilles d'or collées a la main. Le temple s'inscrit dans un ensemble majestueux et parsemé de fontaines et de jardins. Autour du temple et de la chapelle royale, 394 statues dorées de bouddhas assis, sont en fait des stèles contenant les cendres de défunts. La différence de taille, de beauté et de décorations entre la partie réservée aux nobles autour de la chapelle royale et celle accordée au peuple à côté du Bouddha couché montre la différence de traitement qui existait au 18e siècle ( comme en France à la même epoque).


De l'autre côté du fleuve, véritable artère irriguant le cœur de la ville, le splendide Wat Arun, le temple de l'aube.


Il aurait été construit avant le 17e siècle par des Khmers venus s'installer temporairement ici . Le roi Rama 1er, qui fuyait les guerres avec les Birmans qui avaient ravagé sa capitale d'alors, Ayyutthaya, le découvrit à l'aube en accostant près du village de Thronburi.


Ne connaissant pas son nom il le nomma temple de l'aube, émerveillé par la beauté du soleil levant illuminant le temple. Il est vrai qu'il est incroyablement beau, et en l'imaginant au cœur d'une forêt, se reflétant dans le fleuve.


Après avoir goûté à quelques délices grillés et frits, (les beignets de banane de la petite mamie à côté de l'embarcadère c'est une tuerie !!!), nous sommes remontés a Bord du Tuk Tuk, direction Chinatown pour une visite à vélo dans les ruelles du quartier chinois. 


Quelques heures de vélo sympa, accompagnés par deux jeunes guides hyper sympa, même si l'accumulation de fatigue à pesé sur nos perforen vélo ( ok les gens on allait pas à fond, et alors ?????) 


Une superbe journée, qui se termine, après un nouveau passage par Chinatown , la mangue au riz gluant et lait de coco est à se damner.......


Maintenant dodo avant d'entamer une nouvelle journée riche en découvertes. 


A demain


Sawat dii krap ( ou à peu près 😁😁)

Bouddha couché
Bouddha couché
Bouddha couché
Marché aux fleurs
Marché aux fleurs
Marché aux fruits
Marché aux fruits
Tuk Tuk
Les Stupas ( tombes) royales
Marché aux "secs"
Galerie des bouddhas assis
Wat Arun
Wat Arun
Mango sticky Rice 😜😜😜😜
Chinatown
Chinatown
Bouddha assis
Chinatown
1 commentaire

Brochette74

Bon bah voilà… peut être qu’au final ça ne sera ni la Mongolie ni l’Amérique du Sud mais peut être bien de nouveau un pays asiatique…
Nous pleurons déja en vous lisant hihihi

  • il y a 3 semaines