Sydney, le bout du bout

Publiée le 23/07/2019
Comme un parfum de nostalgie s'empare de nous, lorsque, yeux ébahis, nous découvrons la coquille blanche de l'opéra posée sur l'eau. Voici le bout du monde, le bout du voyage.

Au revoir petit van
Arrivés à la gare centrale de Sydney
Un bon fish and chips au Fish Market
Une mouette en attente de frites
Il est bon mon poisson ? 🐟
Le musée maritime
Le bateau le plus rapide du monde
La liste des premiers migrants européens
Darling harbour
L'artiste aux stylos bille
Gallerie
Les grattes-ciel du Central Business District
Et nous ouvrimes les yeux ensemble...
Selfie 😍
Le musée d'art contemporain
Vue panoramique
Harbour Bridge
Le musée du quartier The Rock
Le quartier The Rock
La plus ancienne maison de Sydney encore debout (début XIXème)
Harbour Bridge au coucher du soleil
Feu d'artifice à Darlingharbour
L'immeuble "sac en carton"
Bondi beach
A la pêche aux déchets
Vive l'hiver australien !
Balade le long de la côte
Boules australiennes
Paddington, un village dans la ville
Street art
L'hiver austral
Le ferry pour Manly
Sur la plage de Manly, en fin de journée.
Opéra et Harbour Bridge.
Devant le CBD.
Muscler le cerveau.
Mac sacoche.
Drôle d'engin.
La loco de Sydney.
Décrocher la Lune.
Dans le quartier chinois.
Époques.
The Domain.
Le musée d'art.
Les peintures européennes.
L'art aborigène.
Exploration du jardin botanique.
L'Opéra et le Harbour Bridge, depuis les quais.
Panoramique depuis le Harbour Bridge.
A quelques heures de la représentation de Madame Butterfly.
Les lumières de la baie.
Comme de grandes voiles blanches.
Je viens de [Koa]là.
La salle se remplit pour Puccini.
Fauteuil d'orchestre.
Le rideau est tombé.
Le jour sans fin.
Se préparer à atterrir.

Petit bilan de l'Australie

Ce que nous avons beaucoup aimé :

-les magnifiques parcs nationaux (Kakadu, Uluru, Kings Canyon, MacDonnell, Daintree, Blue Mountains...) 

-nager avec de baleines, des requins, des poissons incroyablement colorés et des coraux superbes mais malheureusement en proie au réchauffement climatique... 

-les oiseaux, les kangourous et wallabies et les koalas, trop mignons et en liberté 

-la vie en van (si seulement il pouvait être électrique ou solaire...)

-le surf

-le survol de la grande barrière de corail 

-Sydney et notamment l'opéra 

-les fish and chips 

-l'accueil des Australiens, cools, toujours à venir vers nous pour nous demander si l'on se plaît bien, ce que l'on a visité, d'où l'on vient

-le fait de profiter de la vie : les Australiens ne vivent pas que pour leur travail 

Ce que nous avons moins aimé :

-les kangourous morts le long de la route

-le stress de la Grande Barrière de Corail en proie au réchauffement climatique 

-la mise à l'écart des aborigènes 

Petit bilan du voyage 💕

"Nous prendrons le temps de vivre, d'être libres, mon amour Sans projet et sans habitudes, nous pourrons rêver notre vie."

Cette chanson, nous l'avions choisie pour notre ouverture de bal lors de notre mariage. Cet extrait reflète notre vision de la vie à deux et c'est sans doute ce qui nous a mené à organiser ce beau voyage de presque six mois. Réaliser nos rêves, profiter, faire ce que l'on veut quand on veut, comprendre que la vie n'est pas que travail, et qu'avec peu l'on peut vivre autrement, en consommant moins, en respectant un peu plus notre belle planète. Nous voulions la découvrir à un moment de grand bousculement, de grand changement, que ce soit climatique ou sociétal. Nous savons que ce que nous avons vu sera totalement différent dans dix ans, que ce soit la grande barrière de corail ou la petite ville de Shaxi au fin fond du Yunnan. Parce que nous, êtres humains, exportons un modèle occidental capitaliste et consumériste, un modèle qui n'est pas viable, ni pour les sociétés ni pour l'environnement. Nous avons découvert la Thaïlande, pays du sourire, masqué à cause de la pollution, l'île de Phu Quoc, réputée paridisiaque, se transformant en un enfer du tourisme de masse, la Chine qui emballe ses bonbons à l'unité dans des tonnes de plastique et aux charmants centre-ville gâchés par une multitude de magasins vendant les mêmes produits de mauvaise qualité (viande séchée, biscuits, objets), parce qu'il faut acheter pour montrer sa nouvelle richesse, vu l'Australie préférant le charbon aux énergies renouvelables. Nous sommes conscients qu'il faut agir tout de suite, tous ensemble, les politiciens étant de toute façon court-termistes et en proie à des lobbies plus que pernicieux et malhonnêtes. Nous avons essayé de voyager lentement, d'utiliser essentiellement les transports en commun, de marcher (près de 3000 kms), de dormir dans des guesthouses, de ne pas trop consommer...nous avons vécu six mois avec un sac de 10 kgs pour Alexiane et 17 kgs pour Benjamin, remplis pour l'essentiel de médicaments et de livres/guides, nous avons seulement acheté un t-shirt et renouvelé une paire de sandales, nous rendons compte que nos armoires sont bien trop remplies en France !! Arrivés en Australie, nous avions réservé un van...un sentiment de culpabilité s'est emparé de nous, si seulement il y avait une autre alternative pour visiter ce bush-continent avec le moins d'impact possible.

Bref, nous avons vu de si beaux paysages, des cultures très diverses et passionnantes, allant de l'art aborigène aux temples d'Angkor, rencontré plein de gens accueillants. Ce voyage nous a beaucoup enrichis et apporté beaucoup de connaissances qui serviront pour nos cours.

Nous sommes contents de rentrer retrouver nos proches... Mais plein d'autres idées de voyages nous viennent en tête. 😍

0 commentaire

1 Voyage | 82 Étapes
Sydney Nouvelle-Galles du Sud, Australie
164e jour (20/07/2019)
Étape du voyage
Début du voyage : 07/02/2019
Liste des étapes

Partagez sur les réseaux sociaux