Sofia

Publiée le 27/04/2019
Une journée à Sofia, faisant suite à une nuit en bus.

Lost in translation

Après m'être cognée à des trottoirs défoncés, aux panneaux en alphabet cyrillique et à des rues à traverser en sous-sol, m'être égarée dans un quartier résidentiel très calme mais où personne ne parle Anglais, j'ai découvert une perle magique classée au patrimoine de l'UNESCO dans un village voisin puis, en me baladant au centre historique, me suis greffée à un dynamique "free tour" organisé par une association. Je remercie Google Maps qui a permis d'orienter mes semelles après un temps de latence.

Se perdre, ça permet de visiter des quartiers excentrés
Loin à l'Ouest sur le boulevard Slivnitsa
L'arrivée à la chambre d'hôtel : une victoire personnelle
Dans le marché couvert Halite (style en fer forgé inspiré des anciennes halles de Paris)
Derrière Sofia, les montagnes
L'église de Boyona, Xe, XIIIe et XIXe siècles (Patrimoine mondial de l'humanité)
Extérieur de l'église
Photo de photo de l'intérieur : les émouvantes fresques du XIIIe siècle
Centre historique de Sofia : intérieur de l'église Sveta Pedka Samardjiïska
Discrète église de l'époque ottomane, construite avec la complicité d'agents corrompus
La rue et les vestiges romains surgissant partout des sous-sols
Mosquée Banya Bachi (période ottomane)
Ancienne Maison du parti communiste
Dans la cour du palais présidentiel
Façade de la basilique Sainte-Sophie (VIe siècle), annonçant autrefois cette ville
Cathédrale orthodoxe Alexandre-Nevski (dédiée aux Russes à l'indépendance)
Le lendemain matin : dans le bus pour Istanbul
1 commentaire

emef

Très exotique, sommes-nous encore en Europe?!

  • il y a 10 mois