Dans la jungle, terrible jungle...

Publiée le 04/08/2019
Nous y voilà ! Ce qui avait pas mal influencé notre choix d'aller sur Sumatra, c'était de redécouvrir la jungle, la vraie. Le parc du Gunung Leuser va nous accueillir pour trois jours et deux nuits de trek. Une expérience que nous attendons avec un mélange d'excitation et d'appréhension...

Le parc du Gunung Leuser

Le parc naturel du Gunung Leuser est un des derniers sanctuaires tropicaux de la planète et un des deux derniers endroits où l'on peut admirer l'orang-outan. Il a une surface considérable près de 20 fois le parc national de la Vanoise ou plus grand que notre département le Maine et Loire !

Très montagneux, son sommet culmine à plus de 3300m. Il est aujourd'hui menacé comme beaucoup d'écosystèmes par les plantations d'huile de palme. Théoriquement inviolable, ses frontières ont déjà été la convoitise de nombre de promoteurs. Un guide est obligatoire pour pénétrer dans cette réserve.et deux endroits font office de porte d'accès : Bukit Lawang et Ketambe.

Fleur de gingembre
Champignons...
Encore des champignons
Un arbre gigantesque
Lianes...
La rivière
Un beau papillon,
Une autre plante

Alors c'est comment la jungle ?

Nous faisons connaissance avec Ali qui sera notre guide. Il sera assisté d'un cuisinier, Ahman, qui nous rejoindra au campement. Un système de roulement dans les treks est mis en place entre plusieurs guides de Ketambe pour garantir à chacun un revenu. 

Alors on a choisi trois jours et deux nuits. 

Ca commence par l'enfilage des chaussettes anti-sangsues qui se mettent dans la chaussure. Redoutables d'efficacité à défaut d'être sexys, aucun vampire suceur de sang ne viendra se loger dans nos chaussures durant ces trois jours.

On a emmené trois litres d'eau pour aujourd'hui, les guides  feront bouillir le soir l'eau de la rivière pour les deux autres jours. Eh bien trois litres, c'est pas du luxe. A peine sortis du village, on attaque par une côte dans la forêt. Ca y est ! nous y sommes : Et même si nous nous rendrons compte qu'à vol d'oiseau, nous ne serons jamais très loin du village, peu importe ! la jungle c'est la jungle et tout de suite un enchevêtrement inextricable de branches, de lianes et de feuilles obstruent le chemin. Ici, tout est vert, que du vert et encore du vert ! 

C'est parti ! Remarquez les chaussettes sexy !!
Le début de l'aventure...
Il faut savoir se frayer un chemin...
Un orang-outan !!!
Un autre orang-outan
Encore lui
Toujours le même !

Du vert et encore du vert

Nous parcourons chaque jour des entiers différents. On ne sait pas comment Ali, notre guide s'y prend mais, en tourant à droite puis à gauche puis encore à droite, il arrive à ne pas nous perdre...Les guides sont tousq originaires du village et ils connaissent la jungle par coeur.

Evidemment, on était venus voir les orang-outans. On n'est pas déçus et apprécions d'avoir emmené" des jumelles. Nous admirons des femelles avec leur petit, le gros mâle du coin appelé "Big Louis". On ne se alsse pas de les voir déambuler avec souplesse dans les arbres, nous fixantavec un regard presque humain. Ali repère les individus au bruit des coques de fruits qui tombent des arbres. Il faut alors vite monter ou descendre pour avoir une chance de les apercevoir. 

Nous croisons aussi des singes "Thomas Leaf", extrèmement difficiles à voir car perchés très haut et très rapides; Des macaques évidemment, même au camp.

Tout est vert et occupé! Le moindre centimètre carré est pris d'assaut par la végétation? Troncs d'arbre noueux, lianes gigantesques, fleurs inconnues, nous prenons le temps de ressentir cette atmosphère si particulière, moite, très moite. Ca monte, ça descend sans cesse et nos litres d'eau ne sont pas du luxe !!

Nous ne croiserons pas de serpent, ils sortent la nuit et Ali nous a formellement déconseillé d'aller se promener en cas d'insomnie. Ca tombe bien, on n'avait pas eu l'idée...

La veille, à notre campement, un groupe a vu et photographié un python de 2m. Dommage pour nous !!

Le soir, nous rentrons au camp où Ahman nous bichonne avec son thé et ses petits gâteaux; La première soirée se passe sous notre tente. Il pleut toute la nuit mais nous serons au sec sous cette construction ingénieuse de bois et de plastique. Pas de bruit de la jungle non plus, la rivière toute proche couvrant à peur près tout. Quel plaisir en fin d'après-midi d'aller piquer une tête quand on a sué comme des bêtes. 

Précaution du soir : aller repérer un endroit-toilettes pour la nuit au cas où. Avec nos frontales, nous dénichons un petit coin pas trop loin du camp !!! OUF !!

Mille-pattes
Des baies bleues
Jolies feuilles
Le plafond...
Petite pause
Papillon attiré par la couleur du sac...
Petit repos
Végétation luxuriante
Etrange et mystérieux...
Noueux...
Ca ça pique ! Attention !!
Plante de la jungle
Récréation...

Des guides aux petits soins

Ali notre guide s'avère très sympa. Il ne connait pas forcément toutes les plantes et arbres de la jungle mais réussit à nous faire découvrir les orang -outans, objectif de notre visite. Patient, attentif, il répond à toutes nos demandes et s'amuse de quelques mots de français que nous lui apprenons : "ca va ?" "je suis rassasié". Quant à Ahman, son cuisinier, nous l'admirons le matin préparer des pancakes avec amour et patience sur son unique poêle. Toujours aux petits soins...Merci à eux ! 

Souvent, les jeunes du village commencent par être cuisinier; Il leur faut donc porter tout le matériel de cuisine et le plastique pour les tentes. Ensuite, ils peuvent devenir guides en observant les autres. 

Montage de la tente
Notre petit nid douillet...
Préparation des pancakes du matin
Préparation du repas
Allez ! on mange !!
Dîner à l'abri
Soirée jungle
Attends nous Ali !!

De l'eau chaude en pleine jungle

Le dernier jour, Ali nous fait traverser la rivière et, par un chemin alternant montées et descentes, on arrive aux "Hotsprings", sources  chaudes qui déversent leur eau à 80 degrés dans la rivière. Il faut bien choisir son emplacement au risque de se brûler sévèrement. L'impression de cette vapeur enveloppant la rivière est étrange, Nous passons quand même une petite heure à nous prélasser dans ce jacuzzi à ciel ouvert.

Source d'eau chaude en pleine jungle !

Infos en vrac

  • Les treks peuvent être faits à la journée jusqu'à 6 jours ( avec ascension du Gunung Leuser à plus de 3400 m !!!) mais on vous conseille vraiment de passer au moins une nuit dans la jungle. Nous avions choisi l'option 3 jours, 2 nuits qui laisse bien le temps de s'imprégner de la jungle même si on est repassé plusieurs fois au même endroit.
  • Les guides sont à réserver auprès de la Guesthouse. Un roulement est effectué et les prix sont fixes. Vous paierez évidemment moins cher si vous êtes 4 plutpot que 2. Pour nous, le trek est revenu à environ 130 € les trois jours.
  • Pensez à demander à aller aux "Hotsprings", les sources d'eau chaude. Elles ne sont qu'à 1h environ du camp 1.

0 commentaire