Singapour, unique et fascinante

Publiée le 03/08/2019
Escale obligatoire de notre voyage jusqu'à Sumatra, nous souhaitions découvrir Singapour, ville "melting-pot", bon élève de l'Asie, extrême et fascinante, ultra-moderne et authentique à la fois.

Dans cette ville réputée chère, nous avons trouvé à loger pour une trentaine d'euros dans le quartier très agréable de Kampong Glam, à  proximité des quartiers arabes et indiens. Très vite, cette ville nous étonne, nous séduit.

Quartier de Kampong Glam, la célèbre rue Haji Lane
Le superbe aéroport de Singapour

Cette ville est celle de tous les superlatifs. Basant son immense richesse sur les activités financières, elle se développe à une vitesse vertigineuse. Tout est "trop"...propre, policé, organisé...Pas de comparaison possible avec une autre ville. Alors bien sûr, pour les singapouriens qui vivent ici, pas le droit à la critique, l'opposition est quasi proscrite, la vidéosurveillance est partout, cette ville est surnommée "Fine city" à cause de ses amendes en tout genre (manger et boire dans le métro, jeter un papier...). Pour les touristes que nous sommes, cette mégalopole a quelque chose de fascinant. En quelques minutes, on passe grâce à un métro rutilant et climatisé du quartier d'affaires au milieu des gratte-ciels aux échoppes de Chinatown et de Litlle India, quartiers encore préservés. Ville très chère dans laquelle on peut manger pour rien du tout dans de vieilles rues à même le trottoir. 

Les Quais de Clarke Quay
Déco
une maison du quartier arabe
Quartier chinois
Quartier chinois
Vendeur de fleurs dans le quartier indien

Nous arpentons durant deux jours les différents quartiers de la ville, sans oublier le soir venu d'admirer le gigantesque hotel Marina Bay, fierté de la ville et son toit en forme de planche à voile de 250m de long et les "Garden by the Bay", grands arbres de métal qui s'illuminent le soir venu dans un spectacle son et lumière captivant. Ces arbres ont en plus de supers pouvoirs écolos: panneaux solaires, récupération de l’eau de pluie et ventilation des bâtiments adjacents. On a beau aimer la nature, y'a pas à dire, ça envoie !!!

Le fameux hotel Marina Bay
Garden By the Bay de nuit
Gardens by the bay
Le Marina Bay tout illuminé

Bird Park

Nous sommes allés visiter le "Jungle Bird Park", la plus grande volière au monde. C'est immense, on y voit évidemment plein d'oiseaux que nous n'aurons pas la chance de voir en vrai durant notre voyage. Prévoir deux ou trois heures minimum pour en profiter, surtout qu'il faut au moins 45 minutes en métro et en bus pour s"y rendre.

le "bec en sabot" un des oiseaux les plus rares
Le fameux hornbill

Manger à Singapour

Pourquoi se ruiner dans un restaurant alors qu'on peut manger "dehors" pour trois fois rien ,? Une solution : les "FOOD-COURT"; sorte de grande foire à manger. Le principe ? on s'assoit, on va commander dans un des innombrables comptoirs et on mange. C'est simple non ? et pour 7 à 8 € pour deux, c'est réglé !!

Ne ratez pas près de Kampong Glam l'institution "Zam Zam", restaurant indien ouverte depuis 1908. Pour presque rien, vous y dégusterez le fameux "Murtabak" au mouton. Un délice !! 

Le food court de Chinatown
Le murtabak au mouton de chez Zam Zam

Infos utiles

  • Vol Paris-Singapour via Munich avec Lufthansa. 520 € en prenant les billets un an à l'avance. 
  • On a séjourné au  "Aliwal hotel" dans le quartier de Kampong Glam, idéalement placé entre les stations Bugis et Lavender. Environ 35 € la nuit
  • .Hotel Aliwal sur le site Booking
  • On a acheté une carte de métro pour deux jours environ 20 €, beaucoup plus économique et pratique que les tickets à l'unité.
  • Si vous voulez manger un délicieux murtabak indien, ne ratez pas le très connu restaurant "Zam Zam". Pour trois francs six sous, vous serez conquis ...et rassasiés !! 

0 commentaire