Calakmul

Publiée le 15/03/2023
LE temple maya par excellence

Nous quittons maintenant le littoral pour nous enfoncer au cœur de la jungle située au sud de la péninsule du Yucatan, toujours dans la province de Campeche. Après une (très) longue matinée en voiture notre destination de la journée se nomme Calakmul, qui est une biosphère mais aussi et surtout un ensemble archéologique que nous souhaitions visiter dès le début. Situé en dehors des circuits touristiques traditionnels, il semble se rapprocher encore plus de l’image que nous avions du temple enfoui dans la végétation dense. Dès le début de la petite route menant au cœur de la jungle le décor est planté avec certains panneaux et de nombreux animaux le long de la route.

Nous sommes prévenus

Proche de la frontière du Guatemala, nous voici enfin arrivés à Calakmul, et d’emblée le lieu propose une atmosphère bien différente des autres temples précédemment visités. Aucun bus de touristes à l’horizon déjà, un fond sonore typique de la jungle d’Amérique centrale, la visite peut commencer. C’est effectivement dans cet ensemble archéologique que vous pouvez le plus vous prendre pour Indiana Jones, à gravir les pyramides que vous trouvez au gré de votre marche et à chercher des ruines camouflées par la végétation !

Le temple dans la jungle
Une des créatures qui peuple le lieu

L’ascension de la plus grande pyramide du site (également la plus grande structure maya au Mexique, 140 mètres de long) est assez vertigineuse et permet d’obtenir une vue incroyable à son sommet. Une fois là-haut, vous avez la sensation très spéciale de nager au-dessus de la jungle comme un avion au-dessus des nuages. Vous pouvez apercevoir à droite à gauche d’autres monticules verts qui correspondent à d’autre structures mayas. Vraiment la vision était assez exceptionnelle.


Au pied de la plus grande structure
Au sommet, l'impression de survoler la jungle
Une des pyramides qui se détache de la cime des arbres

Calakmul nous a enchanté, le fait que le site soit noyé dans la végétation et se mérite au bout d’une longue et harassante route, donne au lieu un cachet unique et une sensation d’être un explorateur découvrant ces merveilles architecturales.


Oui ça fait beaucoup de marches à gravir !

Après cette visite la journée n’était pas encore terminée ! Direction pour le coucher de soleil la « cueva de los murcielagos », la cave aux chauves-souris. Il est ici question d’observer des milliers de chauves-souris sortir chasser d’une énorme grotte en fin de journée. Nous avions déjà observé ce spectacle fascinant au Cambodge mais là la particularité est que vous êtes vraiment juste au-dessus de la cavité et donc toutes les chauves-souris vont vous « passer dessus » ! Rien à craindre, grâce à leur sonar elles ne vont pas vous toucher, mais le spectacle est réellement merveilleux. D’abord par dizaines, elles sortent au bout d’un moment par centaines puis par milliers dans un fascinant ballet tourbillonnant, frôlent votre tête, passent entre vos jambes pour s’évanouir dans la jungle. Un moment comme on les adore en voyage.


L'immense grotte, calme pour le moment...
C'est parti pour la chasse !
Tellement impressionnant !

C’est ainsi que se termine cette journée encore une fois délicieuse dans un Mexique encore plus typique. Demain nous retrouvons le monde pour visiter la lagune de Bacalar !


2 commentaires

Marie-Claude

Marieclaude

Le Mexique ne faisait pas partie de la liste de mes envies, mais à la lecture de vos récits et à la vue de vos photos, ça commence à faire son chemin !

  • il y a 12 mois

guilie

@marieclaude : merci beaucoup : )
Et encore nous n'avons fait qu'une toute petite partie du pays jusqu'à présent !

  • il y a 12 mois
7 Voyages | 131 Étapes