Valladolid

Publiée le 20/01/2024
Changement de décor et d'autrice, maman Rafou prend la plume, Jeanne n'en avait pas envie.

Bien arrivé à Valladolid, ville coloniale du Yùcatan.

1er colectivo pour en reprendre ensuite un plus confort. Paul s'est amusé à compter le nombre de passagers qui sont montés à bord du colectivo ce matin avec nous (en plus de nos gros sac à chacun), nous étions 25 assis et debout dans un "mini van nissan" 

Puis nous avons fait 3 heures de route dans un colectivo plus confort ; entendre par là de la clim, des ceintures, des sièges moumoutes et personnes debout dans le couloir. Pas de toilettes pour 3h de route, en découvrant ça j'ai prié que le tacos et l'eau de coco d'hier soient bons et qu'on se chope pas un "express popo" comme l'appelle Jeanne (=tourista)

On a traversé quelques villages qui vivent de l'artisanat et on s'est enfoncé dans les terres. Sur le bord de route il y avait écrit "attention traversées de Jaguar" !!!!

La ville de Valladolid est plus atypique et moins tape à l'oeil que Playa del Carmen. En arrivant on a fait le tour du paté de maison, pour se trouver à manger et repérer un peu les lieux (la laverie pour notre linge, la vendeuse de mangues, le vendeur de lait de coco pour Paul, le petit supermarché pour l'eau...)

On va y passer 4 nuits, et nous sommes logés à  quelques pas du Zocalo (parc au centre de la ville très vivant la nuit). Il faut que je vous parle de quelque chose histoire que vous arrêtiez d'être jaloux : le bruit !! Le bruit des mexicains est infernal, ils vivent la nuit jusqu'à pas d'heures, avec la musique à fond et les chiens de la rue ou des gens qui aboient sans cesse. Et puis le matin les 1er travailleurs partent dans le bruit dès 4h/5h. Les enfants sont tellement cuits que ça ne les dérange pas plus que ça, pour nous c'est la même mais des fois ça rend dingos quand même ! :)

Dans ce logement nous n'avons quasiment rien pour cuisiner contrairement au dernier (voir photos) du coup on va souvent manger dehors. Paul est devenu fan des tacos au pollo (=poulet) et Jeanne apprécie beaucoup les Frijoles (=purée de haricots rouges), moi je trouve toujours de quoi me satisfaire et David teste tout selon ses souvenirs et il n'est jamais décu ! Je crois qu'il va revenir avec 10kg de plus, il mange 3 fois plus. En tout cas on ne meurt pas de faim et avec tous les fruits disponibles on se régale ! 

Demain nous irons visiter le site de Chitchen Itza, une grande pyramide maya ! On espère que les enfants vont apprécier. 

25 dans le colectivo
25 dans le colectivo
En atendant les colectivos
Les repas à la maison à base de tacos
les repas à la maison
le colectivo confort vers Valladolid
Frijoles
tacos de poulet sans oignon sans piment (sans rien quoi)
il semblerait que le jaguar soit présent par ici
Valladolid
Zocalo de Valladolid, granité de coco et granité de mangue pour les enfants
Les sièges calés du Zocalo
un petit garçon anti photo se cache ici
5 commentaires

poulettedeprovence

Beau reportage écrit maîtresse Raphaëlle ! Mais j'aime bien les rédactions de Jeanne c'est amusant et intéressant à lire. Continuez de nous raconter vos découvertes ....

  • il y a 5 mois
Manon

Manoune

j'ai faim... avec vos histoires de Tacos, Frijoles, noix de coco et compagnie !!

  • il y a 5 mois

Gelor

Etape reposante semble-t-il ?

  • il y a 4 mois

Didine1534

Super voyage en famille.
J'avais une question. Où se trouvent les colectivos à Cancun pour aller vers Valladolid?

  • il y a 4 mois

Darajapa

aucune idée nous sommes partis de PLaya

  • il y a 4 mois