Autriche

Publiée le 15/07/2015
La traversée de l'Autriche à 5. Du 11 au 15 juillet

Samedi 11 juillet

On a bien passé la frontière austro-allemande, même s' il n'y avait pas d'indication claire. Destination Linz. La route paraît longue, on longe le Danube et il fait très chaud aujourd'hui. On a trouvé un lac sur la route, ni une ni deux on s' y arrêté pour une pause fraîcheur.  

Finalement on ne s' arrêtera pas à Linz. Mais arrêt obligatoire au supermarche; demain dimanche tout sera fermé.  On y rencontré un énième cyclotourisme,  mais celui-ci est assez atypique. Richard, un Québécois, de 65ans, vient de passer 2 mois et demi à visiter les Ballants et se dirige maintenant vers Berlin,  pour ensuite longer les côtes allemande, hollandaise, belge puis française.  Près de 6 mois de voyage. Comment fait-il? Il divisé son année en 2: 6 mois à travailler dans les forêts boréales et 6 mois sur son vélo (vieux de 17 ans!).

Sacrée rencontre.  Sa philosophie est assez simple: il faut briser la routine, qu'elle qu'elle soit, même en vélo. 

90 km au compteur


Camping sauvage au bord du Danube
Banane chocolat improvisé sur la plage

Dimanche 12 juillet

Quelques 220 km nous séparent de la capitale autrichienne,  alors on va rouler, beaucoup. Aujourd'hui on a passé le cap des 1000 bornes. Il nous en reste encore tellement à faire...

97 km au compteur

Pause photo de groupe

Lundi 13 juillet

Avec notre fidèle compagnon de route, le Danube, nous voyons défiler les paysages. On traverse des vergers géants (pomme, poire, abricots, vignes...). On a même droit de goûter aux abricots et cerises d'un petit couplé de retraités.  25 ans qu'ils vivent en face du Danube,  et avec l'appréhension de voir un jour leur maison et leur jardin sous les eaux.

Le Danube n'est pas un long fleuve si tranquille. En route on a pu plusieurs fois voir les niveaux atteints par le fleuve ("Wasserstand"). La crue la plus violente fut au 15 ème siècle,  suivie de près par celle de 2002. Du coup certaines villes se sont carrément enfermées: le long du fleuve on voit des digues pour éviter l'arrivée trop rapide de l'eau.

89 km au compteur

Clément.

Mardi 14 juillet

Petit déjeuner à Tulln, charmante petite ville à 40 km de Vienne. On arrive dans la capitale vers 11 h 30. Le plan d'Ahmdi (un de nos amis Turcs) pour un éventuel logement pas cher échoue.  On dormira donc 2 nuits au camping, où on y rencontre 3 Australiens: un couple de cinquantenaires, Thérèse et Nick, et un jeune trentenaire, Mark, grand voyageur. 

Demain visite de Vienne!

55 km au compteur

4 voyageurs, sourire aux lèvres.
Un choix de bière intéressant
3 commentaires

JennyEmericMichelle

toujours émue de suivre votre voyage....profitez à fond....je vous aime

  • il y a 6 ans

flobienvenu

1000 bornes ! Vous assurez grave... et combien de rencontres ?

  • il y a 6 ans

Mathias

ça roule fort! ces villes me parlent un peu..! bon courage!!

(Laure toujours devant.. hihi !!)

  • il y a 6 ans