Puerto Galera 8 au 22 Février :Partie 3

Publiée le 21/02/2020
Suite et fin

Mardi , retour d’un temps maussade , les averses sont nombreuses , on n’ira pas à la plage aujourd’hui . On en profite pour essayer de réfléchir à  la suite  de notre séjour , on a encore plus de 6 semaines devant nous et pour les 3 dernières rien n’est encore fixés , Camotés , Camiguin ou ailleurs pour l’instant c’est le flou . Entre 2 averses on va tout de même à la mairie récupérer notre passeport et notre visa . Comme la veille il y a la queue . Qu’est qu’il y a comme expat dans la région !! On en retrouvera toute la journée , à l’épicerie fine où on trouvera un camembert ( pas véritable ) et du vin ( australien ) une première depuis que l’on est arrivé ici , et au bar italien où on trouve un café qui ressemble à un vrai café .

La météo semble s’améliorer ce mercredi , pas assez pour nous amener à White Beach , mais tout à coté pour visiter un vieux village indigène . Comme toujours on cherche un peu , les indications sont rare , on finit par trouver l’entrée . Ici c’est guide obligatoire 300 pesos 5,5 Euros pour la visite et aller voir les cascades . On est mal chaussé mais pour la guide c’est ok , elle parle très peu anglais , on se comprend mal , mais pas de soucis on suit . Il y a un comité d’accueil devant l’école , il n’est pas pour nous ,mais pour des dames ,notables du coin . Comme on est les seuls touristes , elles nous emmènent avec elles , pour faire des  photos , pour donner notre avis sur le petit musée etc . C’est sur notre remarque sera prise en considération , prochainement une traduction sera disponible pour les touristes .Il est midi ,dans un  grand bâtiment  sans fenêtres les plus petits mange gentiment leur assiette de riz. Après la visite culturelle  ( non prévu ) place au sport ( non prévu également ) , on essaie de suivre notre guide pour rejoindre les cascades , rochers , traversées de ruisseau sont pour elle un jeu d’enfant , pour nous en claquette ce sera plutôt descente de rocher sur les fesses en faisant attention où on met les mains dans cette foret . Au final on verra la cascade , on rentrera vivant . Finalement une belle journée surprise .

Jeudi la météo est toujours aussi variable , l’expérience de la veille nous incite à repartir à la recherche d’un endroit à visiter . La plage se sera pour plus tard , et cette fois  on part en basket !!! C’est sur la route en direction du sud que l’on s’arrête , une affiche nous indique une zone protégée pour sauver et réimplanter la mangrove sur les cotes . Une petite association travaille pour  faire connaitre et développer la mangrove .Tout au long de cette mangrove des passerelles sont installées , également des panneaux , des  explications sur sa richesse et son utilité . Décidément on fait de belles rencontres chaque jour .

Chaque soir le spectacle est devant nos yeux , une dizaine d’enfant joue au ballon , mélange de ballon prisonnier et de base -ball , des rires des cris de joies , on est loin de la playstation . Ce sont ces même gamins qui aujourd’hui vendredi passe une partie de la matinée à nettoyer les rues et la place du quartier , toujours avec la même bonne humeur . Nous il ne nous reste plus qu’à retourner en ville rendre le scooter , cet aprem un dernier massage et demain retour à Manille . Dimanche on retrouve Antonia et Gerard pour 2 semaines et demi .

0 commentaire