La Route des 7 Lacs

Publiée le 06/02/2019
21 janvier 2019 // Cette fois nous prenons le volant pour découvrir la région des lacs côté Argentine le long de la Route 40 en traversant des paysages typiques de la Patagonie.

Durée : 1 jour

On y a fait : Lago Nahuel Huapi, Lago Espejo, Lago Correntoso, Lago Traful, Lago Escondido, Lago Villarino, Lago Falkner, Cascada Vuliñanco, Lago Machónico, Arroyo Partido, Valle del arroyo Pil Pil, Lago Lácar

Km parcourus en voiture : 400 km

Altitude : 780 m

Distance de chez nous : 12 302 km

LA ROUTE DES  SEPT  NEUF LACS


La "Camino de los Siete Lagos" est une section de la célèbre Route 40 et qui relie les villes San Martin de los Andes et Villa La Angostura. Elle longe pendant 107 km des paysages magnifiques typiques de la Patagonie entre montagnes, lacs et forêts.

On avait choisi de louer une voiture car sous forme d'excursion c’était plus cher et on ne voyait finalement pas tous les lacs. En y ajoutant la tranquillité et la liberté en étant en voiture, notre choix était vite fait.

En voiture Simone !

C'est au volant de notre Clio Kwid, une citadine semi-crossover, que nous partons de Bariloche pour rejoindre Villa La Angostura. Pour nous, la Route des Lacs commence déjà car on longe l'immense Lago Nahuel Huapi et les premiers panoramas sont superbes. En plus, il fait un temps juste magnifique, on ne pouvait pas rêver mieux !

En quittant Bariloche, on se retrouve sur une route asphaltée à l'allure désertique. Mais dès qu'on s'est rapproché du Lago Nahuel Huapi, on a retrouvé les montagnes chaussées de forêts denses.

Itinéraire en voiture
On the road
On the road
On the road

LAGO NAHUEL HUAPI

Superficie : 530,9 km²

Il est renommé pour sa profondeur (464 mètres au maximum). D'origine mapuche, son nom signifie « île des Jaguars ». La ville de Bariloche est construite sur sa rive sud-est.

Lago Nahuel Huapi
Lago Nahuel Huapi
Lago Nahuel Huapi

Début de la Route des Lacs

Après moins d'une centaine de km, on arrive à Villa La Angostura, une ville qui, comme Bariloche, rappelle les vacances à la montagne avec ses constructions en bois et son charme aux influences suisses. On traverse cette jolie ville et on entame la "Camino de los Siete Lagos".

On the road
On the road
On the road

LAGO ESPEJO

Superficie : 38,8 km²

Le mot "espejo" qui signifie miroir a été donné dans les années 1895 par Enrique Wolff un explorateur (et non le footballer). Car quand il n'y a pas de vent, ce lac reflète les paysages sur son eau claire.

Lago Espejo
Lago Espejo
Lago Espejo
Lago Espejo

LAGO CORRENTOSO

Superficie : 27 km2

Le mot "Correntoso" signifie "avec des courants forts" et ce nom a été donné à la fois à ce lac et à la petite rivière qui provient du lac Nahuel Huapi. La neige qui fond au sommet des montagnes au fond alimente le lac.

Lago Correntoso
Lago Correntoso
Lago Correntoso
Lago Correntoso
Lago Correntoso
Lago Correntoso
Lago Correntoso

LAGO TRAFUL

Superficie : 70 km²


Ce lac n'était pas prévu dans l'itinéraire car il n'est pas aux abords de la route principale. À l'heure du déjeuner, nos ventres commençaient à grogner, Lola a vu qu'en s'éloignant de quelques km de la Route 40, on arrivait sur un camping qui faisait face à l'embouchure du Lago Traful. Un endroit idéal pour manger !

Ces quelques km se sont transformés en véritable rally sur une route cabossée menant au camping. François s'est mis dans la peau de Sébastien Loeb pour nous emmener nous et la Clio, sans une égratignure au bord du lac.


En arrivant, on hallucine complètement de cette beauté cachée ! L'eau du lac nous offre une palette de couleur incroyable : le vert de la fin de la rivière, le bleu glacé du lac et un mélange de turquoise et blanc pour les bords de plage. On reste un bon moment à l'admirer avant de reprendre le volant.


Il restera notre plus gros coup de coeur alors qu'il n'était même pas sur notre itinéraire.

Lago Traful
Lago Traful
Lago Traful
Lago Traful
Lago Traful
Lago Traful
Lago Traful

LAGO ESCONDIDO

Superficie : 7,13 km2

Le nom "Escondido" signifie "caché". Cela fait référence à son emplacement isolé dans la forêt.

Lago Escondido
Lago Escondido

LAGO VILLARINO

Superficie : 6,5 km2

Francisco P.Moreno, un des pères fondateurs des parcs nationaux, a donné ce nom au lac en mémoire de l'explorateur Basilio Villarino.

Lago Villarino

LAGO FALKNER

Superficie : 10 km2

Son nom a été donné en mémoire au Père Tomás Falkner. Ce prêtre jésuite du XVIIIe siècle n'est jamais venu dans cette région mais il récupéra de précieuses informations géographiques sur la Patagonie Andine.

Lago Falkner
Lago Falkner
Lago Falkner

CASCADA VULIÑANCO

Sur la route des lacs, il n'y a pas que des lacs ! Le nom de cette cascade signifie dans la langue Mapuche "la colline de l'aigle".

Cascada Vuliñanco
Cascada Vuliñanco
Cascada Vuliñanco

LAGO MACHÓNICO

Superficie : 1,1 km2

Dans la langue Mapuche, "machónico" signifie "eau avec pancora". Les pancoras sont des crabes d'eau qui se cachent derrière les pierres du lac.

Lago Machónico
Lago Machónico
Lago Machónico
Un peu de compagnie pendant qu'on admire le panorama

ARROYO PARTIDO

Ce nom signifie "le flux divisé". Près de ce pont, les eaux du ruisseau Partido se heurtent à un bloc de roches qui l'oblige à se diviser en deux parties.

Arroyo Partido
Une vache qui mange les pieds au frais

VALLE DEL ARROYO PIL PIL

 Ce point de vue offre un panorama sur la vallée de Pil Pil et sur le lago Lácar. Le Pil Pil est une plante grimpante, utilisée entre autre pour le tissage.

Valle del arroyo Pil Pil
Valle del arroyo Pil Pil

LAGO LÁCAR

Superficie : 55 km2

Le lac borde ville côtière de San Martín de los Andes et annonce la fin de la Route des lacs. Il appartient au Parc national Lanín, une réserve très stricte et surveillée afin de conserver son milieu naturel.

Lago Lácar
Lago Lácar
Lago Lácar
Lago Lácar

Demi-tour !

Arrivés à San Martin de los Andes, le timing est un peu juste donc on décide de ne pas traîner et faire demi-tour. On était tentés de passer par une autre route qui traverse la pampa, mais c'est un chemin de piste non asphalté ce qui nous ralentirait beaucoup. Et surtout, nous devons rendre la voiture avant la fermeture de l'agence de location.

On reprend donc la Route 40 dans l'autre sens, et heureusement ! Car même en prenant la route rapide, on arrive 10 minutes avant la fermeture.


Soulagés, on s'offre un petit remontant après ce coup de stress : une glace dans la célèbre enseigne "Mamuschka", à la hauteur de sa réputation.

Une petite glace chez Mamuschka
Une petite glace chez Mamuschka
Une petite glace chez Mamuschka

Réservations en last-minute

De retour à l'auberge pour notre dernière nuit à Bariloche, on réserve la veille pour le lendemain nos 2 hébergements et notre bus pour El Chaltén. Du fait du last-minute on a pas pu trouver une seule auberge disponible pour nos 3 jours prévus sur place. Le bus est prévu pour 12h30, et ce sont ensuite 24 longues heures de trajet qui nous attendent...

1 commentaire

Sophie

sophiethieulent

profitez bien, quelle chance vous avez de parcourir ces magnifiques paysages

  • il y a 3 mois