Cahuita

Publiée le 05/03/2020
Première étape de 3 jours dans l'extrême sud-est du pays

Après un vol d'une douzaine d'heures, une nuit dans la capitale San José et quelques heures de route nous voici sur les lieux de notre première étape : Cahuita. Située tout au sud de la côte est du pays, ce petit village composé de quelques rues est un véritable concentré de ce qui fait les Caraïbes et la Jamaïque dans l’imaginaire collectif : de vastes plages de sable blanc ou noir, une végétation faite de palmiers mais aussi d’une épaisse jungle, du reggae un peu partout et surtout une ambiance et un rythme de vie très calme et très relax. En règle générale nous adorons ce genre d’endroit et Cahuita nous conforte dans cette préférence : d’emblée un gros coup de cœur pour ce coin reculé du Costa Rica !

Le décor est planté : bienvenue à Cahuita !

L’attrait du coin se porte aussi sur ses deux parcs nationaux et plus particulièrement sur celui situé au bout de la (petite) rue principale du village. Longeant la mer tout du long, la randonnée dans ce parc fut un vrai bonheur, tant pour les paysages, un mix entre plages paradisiaques et jungle humide, que pour l’incroyable diversité et quantité de sa faune. En quasiment 6h passées dans ce parc nous avons croisé des dizaines de singes capucins, des ratons-laveurs peu farouches, des coatis, une vipère jaune (de Schlegel) en train de manger un gros lézard, un basilic vert ainsi que plusieurs variétés d’oiseaux multicolores. Un vrai zoo à ciel ouvert, vraiment bluffant !

Petit ponton dans la jungle
Une fascinante plongée dans une végétation mi-jungle mi-plage des Caraïbes
Un raton-laveur, animal très présent à Cahuita
Un coati, en pleine recherche de nourriture
Première plage de carte postale du voyage

Nous avons également entendu l’effroyable cri du singe hurleur et clou du spectacle, à 3 mètres au-dessus de nos têtes en train de confortablement dormir un petit paresseux.

Notre premier paresseux !

L’autre parc situé aux confins du pays à quelques centaines de mètres du Panama se nomme Manzanillo. Plus sauvage que le premier il est nettement moins pratiqué par les touristes, ce qui fait que nous étions totalement seuls une bonne partie de la marche. Une rando pas forcément facile où il fallait parfois se frayer un chemin dans la végétation ou dans des zones bien boueuses mais qui débouche sur une belle petite plage sauvage avec vue sur le Panama. La baignade fut la bienvenue avant de repartir affronter l’épaisse jungle.

L'immensité de la jungle
La côte du parc Manzanillo
Une grenouille rouge d'environ 3-4 cm, très difficile à photographier
En plein tournage : )

Le dernier jour ici fut l’occasion de visiter le Jaguar Rescue Center, un refuge pour animaux qui a pour but de récupérer les animaux blessés par les humains (électrocution avec les câbles électriques, accident avec les voitures etc…) ou interceptés à la frontière (qui devaient servir d’animaux de compagnies notamment), les réhabiliter puis les relâcher dans la nature. Un refuge superbe et une visite passionnante mais également parfois plutôt triste, par exemple quand on voit un singe araignée traumatisé par des années à servir de jouet pour faire des selfies aux touristes. On ne le répètera jamais assez mais il ne faut jamais toucher, prendre des selfies ou des photos à côté d’animaux sauvages. L’instant émotion est venu au passage devant la nurserie, principalement occupée par des bébés paresseux. On vous laisse juger :

Un superbe perroquet en train de s'ébouriffer
Deux paresseux entremêlés
La photo irrésistible du jour, ce bébé paresseux dans sa nurserie

Après 3 jours dans ce petit paradis du bout du monde à s’imprégner du rythme paisible, à manger des casados et des gallos pintos en sirotant des jus de papaye ou de mangue, à voir des animaux partout et tout le temps c’est le cœur lourd que nous partons. Le voyage commence sur des bases très élevées et quoi de mieux pour achever cette première étape idyllique qu’une baignade dans les vagues de la mer des Caraïbes au soleil couchant avec pour spectateurs avisés deux paresseux nichés quelques mètres au-dessus de la plage : )

3 commentaires

oliv58

Merci infiniment pour ce récit et ces images qui me ramènent deux ans en arrière!
Pour en prendre plein les yeux vous allez etre servis! Ce pays est un enchantement, aussi bien de par sa faune, ses paysages, que ses habitants d'une incroyable gentillesse. Les différentes régions vous réservent d'autres surprises, vous allez vous régaler!
Pura Vida !!

  • il y a 8 mois

guilie

Merci oliv58. Pour l'instant c'est magique comme pays, après seulement 4 jours on a vu tellement d'animaux et de paysages verdoyants, pourvu que ça dure !
Pura vida !

  • il y a 8 mois

Richard

Ca commence très fort ce voyage, vos yeux ont dû prendre des images pour 10 ans !

Hasta pronto comme on dit là bas (pas sûr de moi là)

  • il y a 8 mois