Arenal

Publiée le 10/03/2020
Place au volcan le plus célèbre du pays

Nous y voilà. Après une courte route depuis Sarapiqui nous apercevons une icône du Costa Rica devant nos yeux : le volcan Arenal. Considéré comme le plus beau volcan d’Amérique centrale du fait de sa forme conique parfaite et de sa taille imposante (il culmine à plus de 1600 mètres), il écrase toute la région de sa stature. Il faut avant tout rappeler que ce volcan est toujours actif (comme l’atteste les fumerolles qui s’échappent régulièrement de son sommet). La dernière grosse éruption très meurtrière eut lieu en 1968 mais des coulées de lave se sont produites durant la dernière décennie.

Nous avons dormi 3 nuits à La Fortuna, petite ville touristique par excellence où abondent les bars, restaurants et autres magasins de souvenirs. Le premier jour fut baigné de brouillard et de pluie, ce qui ne nous a pas empêché de nous lancer à l’ascension des coulées de lave sous une pluie diluvienne, dans un épais brouillard et avec des vents persistants. Quelle riche idée ; ) Nous avons terminé complètement trempés de la tête aux pieds, mais cela était malgré tout sympa de défier les éléments comme cela. Pour nous récompenser nous avons fait une petite folie le soir en allant dans des sources thermales chaudes (jusqu’à 40°) au beau milieu de la jungle. Un vrai bonheur relaxant.

Sous la pluie battante, mais toujours avec le sourire !
Trempé mais heureux :)

La météo du lendemain fut bien plus clémente. Nous avons commencé par un «safari » en kayak sur la rivière Penas Blancas : le retour de notre activité favorite en vacances ! Et devinez quoi, c’était vraiment génial. Nous avons pu apercevoir une multitude d’animaux : un hibou, des porcs-épics, des iguanes, des hérons, des chauves-souris et notre paresseux quotidien. Mais le moment le plus délectable fut la vision d’un énorme crocodile qui se prélassait tranquillement au soleil à quelques mètres de notre kayak, et qui s’est subitement mis à l’eau en se dirigeant vers notre frêle embarcation. Rappelons que les caïmans n’attaquent ou ne mangent pas les humains, au contraire des crocodiles. Un moment que j’ai adoré, Emilie un peu moins ! Nous avons par la suite vu deux autres crocodiles, plus petits car encore bébés.

Et c'est parti pour un safari en kayak !
Un bel iguane qui prend son bain de soleil
Un cadre splendide pour le kayak
Un "bébé" crocodile qui nageait tranquillement...

Enfin l’après-midi nous avons décidé de retenter une autre randonnée au pied du volcan, avec plus de réussite niveau visibilité cette fois et avec également une très belle vue sur le lac Arenal, comme vous pouvez le voir en photo de couverture ou ci-dessous :

A pied du majestueux volcan Arenal
La laguna Arenal, elle aussi très jolie

Nous sommes arrivés relativement tard dans le parc, ce qui fait qu’après notre randonnée nous nous sommes retrouvés absolument seuls, plus une seule voiture, et c’était réellement un vrai plaisir !

La Guiliemobile, seule au monde
Seuls en fin de journée dans le parc

Le Costa Rica continue de nous émerveiller par son ambiance toujours aussi détendue et ses paysages variés. Notre prochaine étape se situe non loin d’ici : la cloud forest de Monteverde…

Le volcan par temps clair
0 commentaire