Cayambe et la Mitad del Mundo

Publiée le 24/11/2015
22 Novembre 2015 - Courte étape juste pour voir la ligne équateur.

Petite ville située à 1h de bus d'Otavalo et 2h de Quito, Cayambe n'a pas spécialement de charme. Mais on s'y arrête pour voir la ligne de l'équateur. La vraie. Pas la mitad del mundo pour touristes qui se situe à 20 km au nord de Quito. 

La ville n'est pas très touristique, on peut le voir aux yeux qu'ouvrent les gens en nous voyant passer avec nos sacs de rando. L'avantage, c'est que c'est bon marché. L'hostal indiqué par le routard coute 14$ la nuit. On y pose nos affaires et on file.

C'est un peu compliqué pour aller sur le lieu voulu. Les gens n'ont pas l'air de connaître ou ne reconnaissent pas le nom indiqué par le routard. Premier bus qui passe, on lui demande s'il passe à côté, apparemment non, même si plus tard on se rendra compte que si. On accroche un taxi, on lui explique, il comprend pas non plus, décidément. Un coup de talkie-walkie plus tard, il nous dit de monter. 

Dix minutes plus tard, nous voilà sur les lieux. La taxi est surpris de découvrir ça. Alors que ça se situe juste à côté de la panaméricaine. Bref. On s'approche, on paie nos 2$ chacun et on entre. Une personne arrive et commence des explications en anglais (c'est assez rare pour le noter).

Bien avant les Incas

Première chose qui prouve qu'on est bien sur la ligne de l'équateur, une certification GPS qui indique 0 de latitude. Le guide nous explique le parcours du soleil en fonction des solstices et équinoxes. Pour le solstice d'été (21 juin), le soleil se lève au nord est, pour celui d'hiver (21 décembre), il se lève au sud est.

Au moment des équinoxes (mars et septembre), le soleil se lève exactement dans l'axe de l'équateur et l'ombre du totem (voir la photo en dessous) suit parfaitement la ligne, jusqu'à midi où il n'y a plus du tout d'ombre. Explications intéressantes mais classiques.

Le guide enchaine ensuite en nous montrant une montagne à sommet plat, à 2 km de là, dans l'axe de l'équateur. Il nous dit que sur ce lieu ont été retrouvés des vestiges, un mur en arc de cercle et un totem de pierre situé exactement sur l'équateur. Difficile à dater, mais évaluer à au moins 1000 ans avant les Incas.

Il nous dit également que plusieurs autres lieux identiques sont présents dans la région. Dont un à Quito (pour rappel à 2h de bus d'ici, c'est important pour la suite). Des études ont été faites et ils se sont rendu compte, ces dernières années, avec les photos satellites que le vestige situé à 2 km de là, est en fait le centre d'un cercle parfait constitué par les autres mêmes lieux. UN CERCLE PARFAIT ! Pour des lieux situés à 200 km les uns des autres.

Autre point un peu fou, la position de ces lieux sur le cercle et les angles que ça forme en fonction de l'équateur, correspondent exactement à l'orientation de l'ombre faite par un levé et/ou couché de soleil au moment des solstices.

Autrement dit, il y a des mecs, il y a plus de 1500 ans, qui avaient déjà conscience de ce qu'est l'équateur et du mouvement du soleil au cours de l'année. Et c'est très certainement grâce à l'astronomie qu'ils ont pu réaliser ça.

Seul au monde à la moitié du monde !

Pourquoi le pays porte le nom d'Equateur ?

Tout simplement parce que c'est ici qu'il est le plus facile d'observer les positions du Soleil au cours de l'année grâce aux montagnes environnantes qui donnent de nombreux points de repère. Contrairement à la Colombie ou au Brésil, pays dans lesquels la ligne passe en pleine jungle amazonienne.

Il fallait bien une photo kitsch, la voilà.
Moitié moitié...
En equilibre sur la ligne
Illustrations sympathiques des WC :)
En fonction de ta taille et de ton pays, tu fais pipi plus ou moins haut !

Retour en ville.

Pour le retour à Cayambe, on se place le long de la panaméricaine et on attrape un bus en marche. Au sens propre, il prend même pas le temps de s'arrêter ! Il nous jète à l'entrée de la ville, on en profite pour visiter un peu.

Parc de Cayambe
Grande place de Cayambe de nuit
Eglise sur la grande place

Bilan

Courte étape ici pour un transit entre Otavalo et Quito. On aurait pu repartir le soir pour Quito, mais la nuit aurait été surement plus chère là bas. Concernant la ville, elle n'est pas top mais cette introduction sur le savoir des anciens peuples donne envie d'en savoir plus. 

Prochaine étape, Mindo.

3 commentaires

François

RonronEtYoyo

Et dire que nous, à l'époque, on était encore bloqués dans notre idée de terre plate ! Les photos sont cool ! à bientôt !

  • il y a 4 ans
François

RonronEtYoyo

La carte de votre voyage commence à parler un peu c'est cool :) ! On sait où vous êtes comme ça (je savais pas, d'ailleurs, que Quito était autant au nord du pays)

  • il y a 4 ans

JLetC

Très intéressantes les explications. On voyage avec vous.

  • il y a 4 ans