Cusco

Publiée le 05/03/2017
31 décembre 2015 - Notre ville coup de coeur du voyage ! Située au coeur de la Cordillère des Andes, à 3400 m d'altitude, la capitale de l'empire Inca est pleine de charmes.

Une petite place à l'hôtel

Après 15h de bus de nuit sans aucun arrêt, un repas et un petit déj' servi à bord, nous posons un pied affaibli à Cusco. La ville est constituée d'une multitude de petites ruelles pavées magnifiques mais qui nous rendent la vie dure. Il faut dire que l'hôtel que nous cherchons est sur les hauteurs (alors que nous sommes déjà en altitude), et que la fatigue du trajet de nuit et le poids de nos sacs nous fait traîner des pieds. Carine, n'ayant rien pu avaler des repas servis dans le bus, elle trouve le repos sur quelques marches en attendant que les autres finissent les repérages. 

L'hôtel est bien caché et aurait mieux fait de le rester. Au premier abord, l'hygiène n'est pas vraiment au rendez-vous. Dans la cour intérieure, par terre, en plein soleil, au milieu des mouches, se trouve la viande qui sera servie le soir même pour la Saint Sylvestre. Une belle tête de porc ! La maîtresse de maison, Carmen, qui n'était pas prévenue de notre arrivée, nous annonce qu'elle ne pourra pas nous faire manger ce soir. Quel dommage !

Son accueil est également mitigé. Le Routard nous l'avait bien vendu en ventant son accueil et son côté "maman" pour les voyageurs et au contraire, elle est plutôt froide et nous fait patienter 1h (vraiment!) avant de nous dire qu'elle peut nous accueillir pour la nuit. Le 31 décembre oblige, tout est complet, on est obligé de prendre notre mal en patience. En attendant de pouvoir s'installer dans notre dortoir, le perroquet de l'hôtel vient nous faire ses salutations. Un peu trop intrusif le coco, il ne lâche pas Alex d'une semelle. Sans grand enthousiasme, nous passerons la nuit dans cet hôtel. . 

Perroquet de l'hotel Carmen
Perroquet
Alex pas rassuré

Nous profitons de l'après midi pour visiter un peu mieux la ville et surtout aller voir l'agence avec laquelle nous allons visiter le Machu Pichu. Cette agence, Lorenzo Expédition, organise des trails de 2 à 4 jours pour faire le trajet. Notre départ est prévu le 2 janvier. Comme tout est fermé le 1er, c'est absolument sur cette demie journée que nous devons les voir (d'où l'intérêt de ne pas avoir pris un jour de retard au départ de Nazca à cause des bus complets). L'accueil est hyper sympathique, les explications claires et précises. Nous réglons les dernières formalités et on ressort remonté à bloc pour la semaine qui arrive ! 

Le soir, soirée de réveillon, nous nous promenons en ville pour profiter de l'ambiance et des boutiques. On tombe sur une rue avec des marchandes très entreprenantes. Elles nous demandent d'où on vient, nous mettent un sac dans les mains: "Mon ami !! Remplis, remplis !", "Pas cher, pas cher !". Elles sont marrantes. Et elles recommencent ainsi le même sketch avec les autres touristes et dans 5 ou 6 langues différentes !

La Plaza de Armas est bondée. L'ambiance est festive et chaleureuse, ça mange et ça boit de partout. Malheureusement, le trajet, l'altitude, la fatigue de la journée nous ont eu. Et à 23h, on est tous les quatre couchés. Seul Alex aura le courage de se relever à minuit pour aller apprécier les feux d'artifices depuis le toit de l'hôtel. Vue panoramique sur la ville où dans chaque rue quelqu'un s'improvise artificier. 

Le lendemain, on se réveille frais et en pleine forme mais ce n'est pas le cas de tout le monde. La fête a été rude. Quelqu'un dort encore dans la cour intérieure de l'hôtel, un évier proche de la chambre est rempli de vomi et une douche est cassée. C'en est trop. On restera pas ici une nuit de plus. Deux d'entre nous partent en quête d'un autre hôtel pendant que les 2 autres rangent les affaires.

Ils reviennent avec une bonne nouvelle, ils ont trouvé. L'hôtel est plusieurs gammes au dessus, donc plus cher, mais pour une nuit ça ira. Mais surtout, le responsable a proposé de lui même qu'on prenne le petit déjeuné le matin même puisqu'on n'aura pas le temps le lendemain. Ils ont également l'habitude de garder les affaires de ceux qui partent en trek. Parfait pour nous.

Cusco
Les toits de Cusco
Cathédrale de Cusco
Crèche sur la Plaza de Armas
Dans les boutiques de Cusco...
Alex fait ses emplettes
Tête du serpent sur le mur Inka
Marchande dans la rue
La blondinette
Détails de la cathédrale
Sur la Plaza de Armas
La photo payante

Visite de la capitale des incas

Nous continuons notre découverte de la ville. Toujours avec autant de plaisir. On en profite pour acheter quelques souvenirs. Aller manger une crêpe dans une auberge française. On enchaine sur les lieux de culte, notamment le monastère et la cathédrale. Dans cette dernière, une guide parlant français nous proposera ses services que nous accepterons avec joie.

Monastère de Santo Domingo
Intérieur du monastère
Extérieur côté jardin
Cour intérieure
Les feux de Cusco
Signalétique raffinée
Le tramway de Cusco
Policières de Cusco

Départ à l'aube

Le lendemain, levé aux aurores. On est surexcité ! C'est le départ pour le trek du Machu Pichu. Les guides nous récupèrent devant le Mac Do sur la Plaza de Armas et c'est parti !

Bilan

C'est clairement la ville qui nous a le plus plu. L'ambiance est vraiment particulière et chaleureuse. Surement que les ruées pavées et les vieilles bâtisses en pierre nous rappellent aussi un peu le Puy. C'est pour ça qu'on s'y sent bien.

3 commentaires

François

RonronEtYoyo

Nous gardons un très bon souvenir aussi de notre passage dans cette ville !

  • il y a 3 ans
Fabien

GxiGloN

Est-ce fréquent d'être déçu par les conseils du Routard ?

  • il y a 3 ans

AlexEtCarine

Non, nous avions un routard pour chaque pays que nous visitions et il est très rare d'être déçu. Il faut en revanche prendre les routards les plus récents que vous trouvez car, surtout dans les pays pauvres je pense, les mises à jour sont fréquentes (fermeture d'établissement, changement de propriétaire...). On a été très souvent d'accord avec les classements sur les lieux "coup de coeur" (avec le nombre de petits routards). Et les conseils sur les arnaques à éviter... nous on servis à plusieurs reprises.

  • il y a 3 ans