Cuenca

Publiée le 20/02/2016
9 décembre 2015 - Avec son centre historique classé au patrimoine mondial de l'Unesco, Cuenca est une étape immanquable de la Sierra du sud de l’Equateur.

Une cigale dans la fourmilière

Après 2h de bus depuis Alausi, on arrive à la tombée de la nuit au terminal de Cuenca. Celui-ci est un peu excentré donc on prend un taxi pour aller dans le centre et à une hostal, indiquée par le retard, nommée "La Cigale". Ca sonne bien dans nos oreilles, et pas loupé, en arrivant on est accueilli par des français. A part une française et des québécois, on avait pas entendu un mot de français depuis le départ et bordel ça fait du bien d'être compris !

On investit la chambre et on décide de manger sur place. L'ambiance est top ! On conseille le lieu à tous les français de passage. Les plats sont bons, l'accueil aussi mais surtout, en fond, c'est de la musique française. Noir désir, Louise Attaque... Bordel ça fait du bien ça aussi !

Après une bonne nuit de repos, on entame la visite de la ville. Le ressenti des précédentes étapes, qui était que plus on descend au sud plus l'ambiance est légère, se confirme totalement ici. Les gens sont globalement très accueillant, la place centrale (classée à l'Unesco) est très belle et on profitera même d'un sentier aménagé le long de la rivière pour faire une balade tranquille. On sent que les gens s'épanouissent ici.

La ville faite, on attaque le musée d'anthropologie qui est très bien noté sur le routard. Et en effet, on y découvre de très belles pièces, très bien conservées, de la période des incas et même avant. Les images suivantes parlent d'elles mêmes.

Alex au musée
Porteur ou marchand
Appui-tête
Des objets très jolis
et rigolo
Récipient
Récipient
Récipient
Verres Inka
Cathédrale de Cuenca
Aux portes de la cathédrale
Intérieur de la cathédrale
Autre face de la cathédrale
Le marché couvert

C'est l'histoire d'un crapaud et d'un militaire à la fête de l'enfant Jésus...

Deuxième jour, nous continuons notre découverte de la ville. Totalement par hasard, nous tombons sur un défilé qui s'avère être pour la fête de l'enfant Jésus. Plusieurs régiments militaires et des chars avec des enfants costumés se suivent. Assez joli à voir, mais surtout très entrainant puisque chaque régiment joue de la musique. 

Après avoir profité de cette ambiance, on continue notre visite. On décide de se rendre à l'autre bout de la ville, de l'autre côté de la rivière, pour profiter d'un point vue. Mais on se retrouve stoppé net par une foire qui avait l'air bien plus intéressante ! Pas loupé, l'ambiance est top ici également. Une scène avec des concerts, un parc juste à côté avec des groupes de gens posés et surtout plein d'étales et d'odeurs différentes. On zieute un peu tout, on goute du chocolat et surtout on reste estomaqué devant une femme qui vend des crapauds énooOOorme ! Pour les bouffer en plus !

Fête de l'enfant Jésus
Fête de l'enfant Jésus
Fête de l'enfant Jésus
Les enfants en costumes traditionnels
Fête de l'enfant Jésus
Fête de l'enfant Jésus
Fête de l'enfant Jésus
Fête de l'enfant Jésus
Foire de Cuenca
Crapaud de foire

Bilan

Ravit par cette étape et par l'ambiance de la ville. En terme touristIque, il n'y a que le musée et la place à voir, mais c'est quand même une ville où il faut s'arrêter.

3 commentaires

claudie

C'est drôle ces militaires associés à la fête de l'enfant Jésus !!!!

  • il y a 4 ans
François

RonronEtYoyo

Même remarque que Claudie !

  • il y a 4 ans

TontonPhil

Musée et traditions locales...là c'est du tourisme intéressant pour découvrir les vraies richesses d'un pays et goûter à la cuisine du coin: crapaud au chocolat!!!
Ah non! j'ai sauté une ligne dans vos commentaires...

  • il y a 4 ans