De Varanasi à Dharamsala : au cœur des spiritualités du nord de l'Inde

Publiée le 25/04/2018
Varanasi, Rishikesh, Dharamsala... Lieux de pèlerinage des yogis, des chercheurs de sens ou des simples curieux, ces villes chargées de spiritualité ne laissent pas les voyageurs indifférents... nous y compris.

De Varanasi à Rishikesh : sur les rives hindoues du Gange

Varanasi est un haut lieu de pèlerinage pour les hindous. Ils sont des milliers à venir chaque jour y rendre hommage au Gange, leur fleuve sacré. Pour beaucoup c'est aussi le lieu du dernier voyage : les ghats de crémation sur les rives en témoignent... et ont été pour nous un moment particulièrement troublant.

Parler de la mort, voir la mort n'est pas quelque chose de si commun dans notre culture européenne. Ici, pour se rappeler ce qui nous attend au bout du chemin, il suffit de sortir de chez soi le matin : rien n'est caché, le rite final fait intégralement partie de la vie. Sur les rives du Gange, les crémations ont lieu au milieu d'enfants jouant au ballon et sous le ballet de cerfs-volants multicolores. Des vaches et des chiens traversent nonchalamment la scène, et les barques glissent tranquillement à l'arrière-plan du brasier... le tout sous l'œil intrigué, ému et curieux de voyageurs de toutes nationalités. Le malaise initial se dissipe rapidement : pas de voyeurisme ici, seulement une leçon de vie, un cours de philosophie sur la mort, l'occasion quotidienne de se remémorer son impermanence... Et pourquoi pas, après tout ?

Sur les rives du Gange...
Varanasi : une ville où vie et mort coexistent... même dans les bars à jus de fruits
La quotidienne cérémonie du feu

Dharamsala : bouddhisme, Dalaï-Lama et réfugiés tibétains

Plus haut dans les montagnes, on quitte les rives du Gange pour retrouver les sommets himalayens enneigés. Et le décor change : certes, des vaches se promènent encore dans les rues, mais les temples hindous ont laissé la place aux moulins à prière tibétains. Car à Dharamsala se trouve le siège du gouvernement tibétain en exil.

Ce séjour nous aura permis de découvrir une culture extraordinaire... et en danger. N'oublions pas que le Tibet a été envahi par la Chine il y a plus de soixante ans, et que depuis lors sa population y est persécutée, poussant la plupart d'entre eux à l'exil. 

Nous avons eu l'honneur d'approcher cette culture en donnant des cours de langue dans un centre d'aide aux réfugiés. Cette expérience nous a profondément émus, mais trouver les mots pour la décrire relève de l'impossible. Nous ne vous parlerons donc pas des récits inouïs de Jampa, Yeshi, Tenzin, Lotus, Kunga... mais nous vous invitons fortement à visiter le site de l'ONG Free Tibet (www.freetibet.org) et à partager l'information ; pour que le silence ne devienne jamais amnésie...

Rencontre totalement bouleversante également avec le Dalaï-Lama, que nous avons eu l'immense chance d'écouter lors d'un discours donné aux jardins du temple de McLeod Ganj. Chaque parole de ce "simple moine", comme il aime à se qualifier, est un voyage aux confins de l'esprit. Des mots simples, empreints d'une sagesse et d'une humilité surnaturelles, entrecoupés de ce fameux rire que les tibétains nomment "rire du monde"... des mots justes, inspirants, venus d'un autre monde, inoubliables.

Véritables exemples de compassion et d'amour malgré la souffrance, les tibétains resteront pour nous un modèle d'incroyable humanité.

Les débats publics des moines tibétains : un grand moment !
Les moulins à prière, témoins d'une fervente spiritualité
Les drapeaux de prières : des promesses confiées aux vents

Et en chemin...

Sur le chemin de ces villes inspirantes, nous n'avons pas manqué de parfaire notre initiation au yoga et à la méditation. L'occasion aussi de poser nos gros sacs à dos et de faire le point !

Nous avons ainsi découvert le yoga Iyengar, qui met l'accent sur l'équilibre et l'alignement du corps dans l'espace, avec des postures pouvant durer jusqu'à 15 minutes. Quant à la méditation, nous l'avons expérimentée dans le silence d'un monastère bouddhiste niché sur les contreforts de l'Himalaya. Une belle façon de recharger les batteries avant de replonger dans le tumulte indien !

Sans oublier le Taj Mahal... avec plein de gens (soyons honnêtes !)
5 commentaires

alain05

Merci de nous avoir fait partager à nouveau, cette 19ème étape , ces moments de spiritualité vont je pense, restés gravés en vous toute votre vie.
Nous attendons avec impatience la suite de votre magnifique voyage, toujours aussi passionnant à suivre.
Grosses bises de vos lointaines Alpes

  • il y a 1 an

Edna

Un immense merci pour le récit de cette étape qui encore une fois nous transporte un peu dans vos bagages.
Quel merveilleux voyage vous vous êtes donné de faire...
Si cette culture vous a attiré, elle fini de vous (nous) convaincre du sens à donner à la vie. Continuez de savourer chacun de vos pas et encore merci pour le partage de votre voyage.
Bises à vous deux

  • il y a 12 mois

siscogomez

Toujours autant de couleurs et d'émerveillement dans vos récits et vos images !Continuez à nous faire rêver !
Gros bisous de nous tous.
Papa, Maman, Nathalie, Camille.

  • il y a 12 mois

Typhelle

Chers amis
Un grand merci de nous permettre de vous accompagner dans ce si beau voyage…
Qui vous ressemble tellement d'ailleurs !
Et en plus écrit de manière si profonde et poétique…
Ath de vous retrouver pour en parler de vive voix.
Prenez bien soin de vous et on pense très fort à vous.
Plein de bisous
Axel jean et typhelle

  • il y a 12 mois
Léandre

leandre

Continuez à profiter et à nous faire partager votre super voyage.
Grosse bise

  • il y a 11 mois