Surprenante Albanie

Publiée le 01/06/2018
Pour notre deuxième étape, direction l'Albanie, pays aux frontières de la Grèce et de l'Union Européenne.

On quitte les collines grecques pour celles d'Albanie. Les paysages se ressemblent, et pourtant : le poste frontière de l'Union Européenne nous rappelle que nous changeons de pays... et d'économie.

Nous avons été charmés par les pittoresques villages perchés, classés au patrimoine mondial de l'Unesco depuis peu pour leur architecture si belle et particulière. Un ancien château surplombe très souvent le centre du village, nous replongeant dans l'époque de la conquête ottomane : on a souvent l'impression que le temps s'y est arrêté.

Sortie de près de 50 années de dictature communiste en 1991, l'Albanie rattrape depuis le retard dû à son isolement. Les barres d'immeubles aux allures bolchéviques sont encore là pour nous rappeler que l'époque communiste n'est pas loin... mais la mise en valeur du patrimoine et l'hospitalité des habitants tournent résolument ce pays vers l'avenir. 

Tirana, la capitale, en est un exemple frappant : les terrasses des cafés grouillent de vie même en semaine, les bâtiments de l'ancien régime ont été recouverts de couleurs vives et de nombreux travaux d'aménagement et d'embellissement du centre-ville le rendront certainement méconnaissable d'ici quelques années. On ne peut qu'être admiratifs devant le chemin parcouru par cette nation ces 30 dernières années !

L'Albanie nous a enchantés, car l'espoir et l'optimisme qu'elle dégage sont vraiment contagieux :)

Gjirokastra, le village aux 1000 marches
Berat, le village aux 1000 fenêtres
Tirana, une capitale presque en paix avec son histoire
1 commentaire

alain05

Déjà en Albanie ! il me semble que vos étapes s'écourtent, il va falloir être plus vigilant pour vous suivre. A bientôt, bisous.

  • il y a 9 mois