Agua blanca et la plage de Los frailes

Publiée le 09/01/2019
Découverte d'une partie du parc de Machalilla

Agua blanca et Los Frailes

Aujourd'hui Sandra part plonger et moi, plus attirée par le terrestre que par le maritime je décide d'aller me promenener dans le parc national de Machalilla. Au programme, visite du village Agua Blanca et plage de Los Frailes.

Agua blanca (eau blanche en français) est un village communautaire indigène qui porte ce nom en référence à la couleur de l'eau d'une source sulfureuse qui s'y trouve.  

Pour m'y rendre puis aller à Los Frailes, les personnes de l'hôtel me conseillent de prendre une camionnette qui m’emmenera pour 1$ à l'entrée du village puis de faire de l'auto-stop du village à la plage et de prendre un bus pour retourner à l'hôtel.

Me voilà partie pour Agua Blanca, je prends une camionnette qui me dépose à l'entrée du chemin menant au village, Je paie l'entrée 5$ et commence à marcher sous un soleil cuisant sur la route (cf photo de couverture) me menant au village qui est à 5km de là. Heureusement la route est plutôt plate. Au bout de 45 minutes de marche, une moto me propose de m'emmener jusqu'en haut, j'accepte avec plaisir. 

Une fois dans le village, vous pouvez visiter un musée archéologique sur l'histoire et les trouvailles archéologiques du village, vous balader librement dans la forêt et/ou aller à une lagune de souffre. Je commence à m'aventurer seule dans la nature, ça fait vraiment du bien de ne dépendre d'aucun guide, d'aucun groupe et d'aller oú bon me semble, Je rencontrerai sur mon chemin de magnifiques oiseaux jaunes et noires, des vaches, des cochons, des chèvres mais très peu de personnes, sachant que la plupart vont dans ce village avec un guide et ne passe pas par les sentiers mais vont d'un endroit à l'autre en car (du musée à la lagune généralement). 

Après une heure de marche super agréable, j'arrive à la lagune de souffre. Je m'y baigne un peu puis je retourne au village par le même chemin. J'aurais pu m'enduire de boue également mais je ne l'ai pas fait. De retour au village, je me pose pour manger dans un restaurant famiilial. Au moment de payer, la femme me propose que son compagnon me ramène jusqu'à la sortie en moto. J'accepte la proposition sans beaucoup hésiter car je voulais avoir le temps de profiter de la plage. Une fois en bas, pour la première fois de ma vie, je me mets à faire de l'auto-stop pour aller à Los Frailes. Une voiture s'arrête au bout de 10 minutes. J'essaie  tant bien que mal d’échanger en espagnol avec les 3 personnes qui ont eu la gentillesse de s'arrêter. Je comprends qu'ils viennent de Santo Domingo et qu'ils sont là pour les vacances, après cette discussion d'à peine 5 minutes, ils me déposent devant l'entrée de Los Frailes oú nous sommes déjà arrivés. 

À l'entrée, des gardes me demandent mon numéro de passeport (heureusement, j'en avais pris une photo car à l’hôtel on nous a déconseillé de nous balader avec) et des tuk tuk me proposent de m'emmener jusqu'à la plage qui est à 35 minutes à pieds. Je décline l'offre, je peux marcher. Une voiture me propose de m'emmener jusqu'à la plage, pris d'un élan de flemmardise, j'accepte. J'ai discuté rapidement avec cette famille barcelonaise dans un espagnol plus que médiocre. Je m’aperçois sur la route qu'il y a 2 chemins : un sentier pour les piétons et la route pour les voitures. En ayant accepté de monter dans cette voiture, j'ai loupé le sentier qui m'aurait bien plus et ne connaissant pas le chemin, je devrais prendre un tuk tuks pour le retour...Je regrette un peu de ne pas avoir tout fait à pied mais tant pis…La prochaine fois, 

Après les 2 minutes de voiture, nous arrivons enfin à la plage. Je remercie cette famille et je m'en vais de mon côté me balader le long de la mer, La plage est vraiment belle, elle est entourée de roches dans un espace naturel super agréable (sans hôtel ou bâtiment pour gâcher ce bel espace). Contente d'y passer ma fin de journée. 

En fin d'après-midi, je décide de retourner à Puerto Lopez en tuk tuk - car - tuk tuk. Sandra et moi arrivons en même temps â l'hôtel. Timing parfait. Pour la dernière soirée à Puerto Lopez, ça sera restaurant colombien. Très bon mais comme toujours beaucoup trop copieux. 

Pour demain on hésite entre 3 villes : Guayaquil, Cuenca ou Banos. Sachant que l'on est obligé de passé par Guayaquil pour nous rendre à Banos et Cuenca. Cuenca étant très au sud alors que le but est de remonter jusqu'à Quito et qu'après Banos nous souhaitons visiter d'autres endroits proche de Quito, nous décidons de zapper Cuenca. Pour Guayaquil , nous sommes mitigées mais au vu des commentaires sur les hôtels, cette ville semble craindre un peu la nuit et n'est apparemment pas incontournable. Nous prenons le décision d'aller directement à Banos.




Entrée du sentier du village d'Agua Blanca
Chèvres croisées sur le chemin
Vaches devant lesquelles j'ai réussi à passer sans me faire attaquer
La lagune de souffre
La lagune
Las Frailes
Las Frailes
1 commentaire

Stef et Nath

SACM

Salut. Merci pour ce récit et les photos. Nous serons bientôt en Amérique du sud et passerons en Équateur. Je suis aussi plongeur alors comment était la plongee de Sandra? Amicalement Stef & Nath

  • il y a 4 mois